Forum de catch toutes fédérations confondues : WWE, IMPACT, Puroresu, Indy, Lucha...
 



 

 WWE Shows & Specials Events

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Jeu 6 Nov - 9:46

Ici seront postés tous les shows et évènements de la WWE.
La partie commence au lendemain de WWE Hell in a Cell 2014.
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Jeu 6 Nov - 11:14

RAW – Week 1, November 2014
Live From Tucson Convention Center : Tucson, Arizona
Attendance : 9,275


Dark Match : Xavier Woods def. Bo Dallas en 5min24 en portant son Lost in the Woods.
54%


Une vidéo récapitulative d’Hell In A Cell 2014 est diffusée. On nous remontre notamment la victoire de John Cena contre Randy Orton et celle de Seth Rollins sur Dean Ambrose suite à l’apparition de Bray Wyatt.
70%


The Champ John Cena débarque dans le ring pour une promo en disant qu’il est challengeur numéro 1 au titre WWE et il promet à ses fans que cette fois il ne laissera pas repartir Brock Lesnar avec la ceinture. Il est rapidement interrompu par l’arrivée de Mr Money in the Bank Seth Rollins qui dit que lui aussi à remporté un Hell in a Cell Match hier soir, et contrairement à Cena, il n’a jamais eu sa chance au titre détenu par Lesnar. Si quelqu’un mérite d’être un titleshot c’est bien lui ! Le ton monte entre les deux jusqu’à l’arrivée de Triple H qui annonce que les deux hommes se retrouveront dans le Main Event pour un match afin de déterminer qui ira affronter The Beast aux Survivor Series ! Rollins tentera alors de porter un coup de mallette à John mais celui esquive et le prend sur ses épaules pour l’AA… mais Seth réussira à prendre la fuite.
85%

On nous annonce qu’un nouveau match entre les champions par équipe Gold & Stardust et les Usos est programmé pour ce soir, les titres seront en jeu.
58%


En backstages, Nikki Bella se prépare pour son match contre Natalya dans quelques instants alors que sa sœur Brie s’occupe de ses valises, de lui apporter une boisson fraiche etc. en véritable larbin. Nikki semble s’amuser de la situation et humiliera sa sœur en lui faisant lacer puis embrasser ses chaussures.  
54%

Singles Match : Natalya vs. Nikki Bella
Match disputé. La heel n’hésite pas à tricher mais finira par se retrouver bloquer dans le Sharpshooter après une distraction « accidentelle » de sa sœur.
Vainqueur : Natalya via submission (6min07)
54%


Après le match Nikki engueule Brie et finira par lui mettre une énorme claque. Encore 29 jours à tenir…
55%

Singles Match : Titus O’Neil vs. Sheamus
O’Neil fait parler sa puissance et réussira même à placer son finisher mais cela ne suffit pas. Finalement le champion US dégainera son Brogue Kick qui aura raison de Titus.
Vainqueur : Sheamus via pinfall (7min09)
64%


Sheamus célèbre sa victoire mais il est interrompu par Lana et Rusev. The Ravishing Russian commence l’une de ses fameuses promos et déclare qu’il est temps pour Rusev de conquérir l’Amérique, et donc le titre US ! Sheamus attend de pied ferme son ennemi, prêt à en découdre, mais Rusev et Lana repartent en promettant que le clash aura lieu bien assez tôt.
57%

Big Show et Mark Henry sont en backstages et discute de la défaite de Show à Hell in a Cell. Les deux vétérans sont déçu de ne pas avoir put stopper Rusev.
69%

Singles Match : Big Show (w/ Mark Henry) vs. Luke Harper
Harper fait ses débuts en solo et cela semble lui réussir puisqu’il va dominer la rencontre. Show placera son WMD mais n’obtient pas le compte de 3. Il tente alors un Chockslam… mais Harper le repousse et applique sa Discus Clothesline pour la victoire.
Vainqueur : Luke Harper via pinfall (9min03)
72%


Dean Ambrose est dans une usine désaffectée pour une promo bien énervé visant Bray Wyatt. Quoique veuille le freak, il subira la colère du Lunatic Fringe !
83%  


Renee Young interview les champions par équipes avant leur match. Stardust est tout fou et promet une nouvelle victoire afin d’en terminer une bonne fois pour toutes avec les Usos. Goldust conclue en disant que leur domination sur la division tag team ne fait que commencer !
64%

Normal Tag Team Match, WWE Tag Team Championship : Gold & Stardust © vs. The Usos
Excellent combat par équipe ultra disputé où les Usos n’hésiteront pas à prendre tous les risques pour reprendre les titres. L’un des moments forts du match est un spot des jumeaux plongeant depuis la rampe sur leurs adversaires en contrebas. Finalement, de retour dans le ring, Stardust surprendre Jey avec un low blow suivi du Cross Rhodes pour la victoire.
Vainqueurs et toujours champions : Gold & Stardust via pinfall (11min16)
67%


Les freaks célèbrent leurs victoires sous les huées mais soudain la salle est plongée dans le noir et on entend des hurlements… c’est Ascension ! Konnor et Viktor débarquent en courant dans le ring et vont complètement démolir les champions mais aussi les frères Usos, ne laissant personne debout. Après ça ils brandissent les titres WWE Tag Team montrant bien leur objectif. Une entre fracassante en Main Roster pour les anciens champions NXT Tag Team.
54%

Dans le bureau de The Authority, Randy Orton et Stephanie McMahon s’engueulent à propos de la défaite du Viper à Hell In A Cell. Triple H essaye de calmer le jeu mais Steph est à bout et insulte Orton d’incapable… The Viper veut alors la frapper mais Kane retient son poing ! Triple H est furieux et annonce alors à Orton qu’il va apprendre le respect en affrontant The Corporate Monster dans un Falls Count Anywhere.  
78%

Falls Count Anywhere Match : Randy Orton vs. Kane
Le match débute en backstages et ils feront le tour de l’arena avant de rejoindre le ring. Orton n’hésite pas à utiliser des armes mais Kane semble invincible et dégagera du RKO. Le match se poursuit et Kane voudra porter le Chockslam… mais il sera en l’air pour un RKO directement sur une chaise, lui ouvrant le crâne et permettant la victoire du Viper.
Vainqueur : Randy Orton via pinfall (10min30)
59%


Le rebelle n’a pas le temps de fêter sa victoire que Triple H envoi sa sécurité ainsi que Joey Mercury et Jamie Noble pour s’occuper d’Orton. The Viper se défend comme une bête enragé et démolit tout le monde… mais Kane finira par se relever l’attrape par la gorge pour un Chockslam à travers la table des commentateurs.
48%

Une vignette nous montre un lutteur se battant dans des combats clandestins. On nous dit que l’entraînement est terminé et qu’il est prêt à revenir à la WWE… mauvaise nouvelle pour ses ennemis, Bad News Barrett is back !
62%


Singles Match : Bad News Barrett vs. Dean Ambrose
Un vrai brawl entre deux lutteurs bien énervés qui vont se défouler ce soir devant un public très partagé. Ambrose est à 200% malgré son match d’hier, et il va vouloir trop en faire, ce qui le pousse à l’erreur. BNB réussira à lui décrocher a tête avec son Bull Hammer en contrant un saut… mais Ambrose se sort du compte ! Le match se poursuit de manière très intense… mais finalement ça sera l’apparition de la lanterne de Bray Wyatt en haut de la rampe qui signera la fin pour Ambrose. La distraction permettra  à Barrett de s’imposer après un nouveau Bull Hammer surprise. Retour victorieux pour le britannique.
Vainqueur : Bad News Barrett via pinfall (10min48)
65%


Ambrose s’énerve et menace Bray Wyatt en lui disant se venir lui faire face dans le ring… mais The Eater Of Worlds fera son apparition sur le titantron. Il commence une promo en disant que lui et Dean sont pareils, tous les deux instables. La confrontation est inévitable et lorsqu’elle se produira ce sera le début du chaos ! L’un d’eux est de trop à la WWE ! Tic tac tic tac... l’heure de l’Apocalypse approche.    
80%  

Singles Match, WWE World Heavyweight Contendership : John Cena vs. Seth Rollins
Excellent Main Event où les deux hommes vont tout donner. Seth Rollins prendra le dessus en n’ayant aucuns scrupules… mais The Champ finit par entrer dans un second souffle ! Rollins est en difficulté mais il esquivera une attaque et c’est l’arbitre qui est mis KO ! Cena tentera son AA mais Rollins s’agrippe aux cordes puis passe sur l’apron et guillotine son adversaire. Il revient dans le ring avec sa mallette et éclate la face de Cena puis prépare son Blackout Stomp directement sur la mallette… mais The Cenation Leader esquive de justesse et fait trébucher Rollins, verrouillant direct le STF ! L’arbitre se réveillera juste à temps pour voir Seth Rollins abandonner.
Vainqueur : John Cena via submission (15min10)  
83%


John Cena célèbre sa victoire mais soudain Paul Heyman fait son apparition et se marre en disant que Cena s’inclinera une nouvelle fois devant The Beast, jamais deux sans trois. Cena va pour lui répondre… mais il est mis à terre par Cesaro sortit par la foule ! The Swiss Superman va complètement démolir Cena, et l’achèvera avec une série d’European Uppercuts très stiffs suivi d’un Neutralizer décisif. Cesaro rejoint ensuite Heyman en haut de la rampe et lui sert la main sous les huées. Le show se conclue sur des images des deux heels célébrant alors que John Cena est inertes au centre du ring.
84%
Overall Rating : 73%


Dernière édition par Tim Flyn le Jeu 6 Nov - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Ven 7 Nov - 16:01

Smackdown – Week 1, November 2014
Live From Rabobank Arena : Bakersfield, California
Attendance : 8,641


Dark Match : Tyson Kidd def. Zack Ryder en verrouillant son Dungeon Lock au bout de 5min40.
50%


Une vidéo nous remontre les évènements de RAW entre Randy Orton et The Authority, se terminant par un Chockslam de Kane à travers une table. On voit ensuite Triple H qui déclare qu’Orton les as déçus. Soit on est avec The Authority, soit on est contre. The Viper à choisit son camp et il en paye le prix.
79%


Ouverture du show avec The Champ John Cena. Celui-ci commence un speech rappelant qu’il est le challengeur au titre WWE World et qu’aux Survivor Series il égalisera le record de Ric Flair avec un 16ème règne… et rien ni personne ne l’en empêchera, pas même Cesaro ! Cena défi alors le suisse pour un match ce soir mais c’est Paul Heyman qui débarque pour accepter le défi, en disant que Cesaro va faire comprendre à John Cena qu’il n’est pas une menace pour la Heyman Family.
82%

Vignette annonçant le retour de Rey Mysterio lundi à RAW. On nous dit que The Masked Luchador apporte quelque chose avec lui…
67%


Singles Match : Heath Slater (w/ Titus O’Neil) vs. Xavier Woods
Bon combat d’ouverture. Heath Slater est chaud ce soir mais il fait le mariole en pensant avoir la victoire en main. Woods profitera de l’ouverture pour placer son Honor Roll suivi du Lost in the Woods et obtient la victoire.
Vainqueur : Xavier Woods via pinfall (4min35)
54%


Xavier Woods fête sa victoire mais il est attaqué par Titus O’Neil ! Heath Slater hésite… mais finalement se joint au beatdown sous les huées ! Soudain Kofi Kingston et Big E Langston débarquent en courant et viennent secourir Woods. Big E sortira O’Neil du ring alors que Kofi applique son Trouble in Paradise dans la tête de Slater ! Titus traînera ensuite son équipier en backstages tandis que Woods remercie ses potes pour le sauvetage. Est-ce le début d’une alliance ?
67%

Une vignette est diffusée afin de promouvoir les débuts de Sami Zayn dans quelques instants. On nous remontre ses grands moments à NXT puis Zayn annonce qu’il est maintenant prêt à faire sensation à la WWE !
66%


Singles Match : Sami Zayn vs. Justin Gabriel
Excellent match entre les deux poids léger qui vont faire le spectacle. Zayn se donne vraiment à fond pour ses débuts en Main Roster et Gabriel ne pourra pas l’arrêter. Il subira un violent Helluva Kick suivi du compte de 3. Après le match Zayn reçoit une très grosse pop de la foule.
Vainqueur : Sami Zayn via pinfall (8min29)
51%


Mark Henry et Big Show discutent en backstages. Show rage de ses deux défaites consécutives et dit être dans une mauvaise période. Henry lui tape sur l’épaule et dit que ce soir il va le venger en faisant entrer Luke Harper dans le Hall of Pain.
76%

Singles Match : Luke Harper vs. Mark Henry (w/ Big Show)
Une nouvelle fois Luke Harper fait forte impression mais Henry s’énerve et fera parler sa puissance. The World Strongest Man verrouillera son Bear Hug et Harper semble en difficulté… mais il réussira à briser l’étau puis applique une Discus Clothesline décisive.
Vainqueur : Luke Harper via pinfall (7min43)
61%

Normal Tag Team Match : The Bella Twins vs. Natalya & Emma
Nikki laisse sa sœur faire tout le boulot mais cela n’empêche pas Brie de bien se défendre. Elle réussira à placer son Sitout Facebuster mais Nikki lui tape sur l’épaule pour faire le tombé elle-même. Nikki pavane mais se fera alors surprendre avec un roll-up d’Emma.
Vainqueurs : Natalya & Emma via pinfall (5min53)
48%


Nikki Bella est furieuse et reproche cette défaite à sa sœur. Elle lui ordonnera alors de s’excuser à genoux… puis lui éclatera la face avec un violent coup de pied avant de repartir sans se retourner.
69%

Singles Match : Curtis Axel vs. Dolph Ziggler
Bonne prestation d’Axel, mais sans surprise c’est le champion Intercontinental Dolph Ziggler qui mène la danse. Il s’imposera après un Superkick suivi du Zig Zag.
Vainqueur : Dolph Ziggler via pinfall (8min14)


The Show Off fête sa victoire mais il est interrompu par l’arrivée de Bad New Barrett ! Le britannique rappelle qu’il n’a jamais perdu le titre Intercontinental et qu’il compte bien le récupérer au plus vite. Il défi Dolph pour un match de champion lundi à RAW ! Challenge accepté.
74%

The Miz et Damien Mizdow co-présentent le Miz TV, leur invité du jour n’est autre que le champion US Sheamus. Le ton monte rapidement, The Miz n’a pas digéré sa défaite à Hell in a Cell et veut prendre sa revanche. Il tente alors une attaque mais Sheamus le voit venir… mais pas le doubleur Mizdow qui étale le champion ! Les 2 heels passent à tabac le Celtic Warrior et finalement un match est programmé.
74%

Singles Match : Sheamus vs. Damien Mizdow (w/ The Miz)
Mizdow prend immédiatement le contrôle du match et malmène le champion. Il tentera même de le faire abandonner avec le Figure 4 Leglock mais Sheamus réussi à attraper les cordes… mais The Miz lui mettra un violent coup de ceinture dans le crâne alors que Mizdow distrait l’arbitre. The Stunt-double veut ensuite en finir avec le Skull Crushing Finale… mais il sera repoussé dans les cordes et Sheamus lui arrache la tête avec le Brogue Kick pour la victoire.
Vainqueur : Sheamus via pinfall (9min36)
63%


Sheamus n’a pas le temps de célébrer que The Miz va immédiatement l’attaquer… mais Rusev débarque et va complètement démolir The Miz, Mizdow sera donc lui aussi hors d’état de nuire. The Super Athlete se tourne ensuite vers Sheamus… et lui éclatera la face avec un Superkick puis verrouille The Accolate alors que le drapeau russe est déroulé au dessus du ring. Lana annonce que le WWE Universe a devant les yeux le futur champion US, le conquérant de l’Amérique !
64%

Triple H et Kane discutent en backstages. Ils rentrent dans le bureau du Game et le retrouve complètement saccagé ! The Corporate Monster avance alors d’un pas… RKO Outta Nowhere ! Randy Orton va immédiatement se jeter sur Triple H et les deux commencent à s’échanger les coups, mais la sécurité fait rapidement son apparition ! Orton se fraie alors un passage avant d’être encerclé et réussi à prendre la fuite sous les hurlements de colère de Triple H.
80%

Singles Match : John Cena vs. Cesaro (w/ Paul Heyman)
Incroyable Main Event entre les 2 supermans qui vont se donner à fond. John Cena veut se venger de l’attaque de lundi à RAW mais Cesaro a du répondant et fait parler sa puissance. Il réussira à calmer John avec un violent Flying European Uppercut puis veut en finir avec le Neutralizer… mais The Champ contre pour l’Attitude Adjustement ! 1…2…2.99 ! John n’en revient pas. Le combat se poursuit encore un moment et Cena a toujours l’ascendant mais Cesaro contrera un Diving Leg Drop Bulldog pour un Powerbomb immédiatement enchaîné en Giant Swing pour un total de 15 tours. Cena titube et Cesaro l’attrape alors sur ses épaules : AA ! WHAT ! Cesaro a terrassé The Champ avec son propre move, quelle humiliation : 1…2…3.
Vainqueur : Cesaro via pinfall (14min42)
87%


Heyman hurle de joie et vient narguer Cena qui est dégoûté. Cesaro tentera alors d’en rajouter une couche… mais cette fois John le contre et applique l’Attitude Adjustement par-dessus les cordes ! Il attrape Heyman par le col et va pour lui faire de même… mais soudain le theme song de Brock Lesnar retentit ! Le champion WWE débarque dans le ring en fixant Cena qui l’attend de pied ferme… Les deux hommes se lancent alors dans un gros échange de coups mais Cena est déjà bien affaibli. The Beast n’aura alors aucun mal à prendre son ennemi sur ses épaules pour un terrible F5. Heyman et Cesaro rejoignent ensuite Brock et célèbrent sous les huées pour conclure ce show.
90%


Overall Rating : 82%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Dim 9 Nov - 21:55

RAW – Week 2, November 2014
Live From Dee Events Center : Ogden, Utah
Attendance : 11,971


Dark Match : Xavier Woods def. Adam Rose en portant son Lost in the Woods au bout de 7min28.
40%


The Authority au complet est dans le ring pour ouvrir le show. Triple H rappelle que Randy Orton est désormais leur ennemi. Il a osé les défier et il va en payer les conséquences ! The Game annonce que Randy est à partir de ce jour suspendu, pour une durée indéterminée. Stephanie conclue en disant que personne n’est au dessus de The Authority… mais soudain The Viper sort de la foule et s’en prend au COO ! Orton semble enragé mais il sera bien vite maîtrisé par Rollins, Kane, Noble et Mercury. HHH se relève en tenant la mâchoire et veut licencier Orton mais Steph l’en empêche, lui disant que ce serait trop facile. HHH sourit et finit par porter un Pedigree à Randy Orton sous les huées générales. The Viper est ensuite menotté et expulsé de l’arena.
92%  

Dans une vidéo enregistrée plus tôt dans la journée, The Lunatic Fringe Dean Ambrose déclare qu’il attendra Bray Wyatt dans le ring en fin de soirée.
71%


Normal Tag Team Match : Slater Gater vs. Kofi Kingston & Big E Langston
Le combat est plutôt disputé, notamment entre Big E et Titus qui font parler leur puissance. Slater tentera de surprendre Kofi avec une attaque en traître mais finalement il mange le Trouble in Paradise pour le compte de 3.
Vainqueurs : Kofi Kingston & Big E Langston
52%  


Les vainqueurs célèbrent et sont rapidement rejoint par Xavier Woods qui les félicite. The Awesome Afro annonce la naissance d’une nouvelle force… la Black Force ! Titus O’Neil va alors se retourner contre Heath Slater et le démolit avec son Clash of the Titus. Il rejoint ensuite le trio et célèbre avec eux.
62%

La salle est plongée dans une ambiance bleutée et The Ascension rejoint le ring. Konnor parle de leur domination sur NXT en étant champions par équipes pendant 364 jours et dit que maintenant c’est la WWE qui va être asservie. Il est l’heure de l’annihilation totale ! Ils attendent alors leurs adversaires, les Usos, mais c’est les champions Goldust et Stardust qui débarquent en courant ! Les deux teams se lancent dans un gros brawl… Konnor et Viktor semblent prendre le dessus mais les Usos débarquent à leur tour et renversent la tendance ! Finalement The Ascension est mis en fuite. The Usos et les champions se défient du regard mais en resteront là.
43%

Singles Match : Rusev (w/ Lana) vs. Jack Swagger (w/ Zeb Colter)
Jack Swagger fait une bonne prestation mais il sera tout de même écrasé par le rouleau compresseur russe. Rusev forcera The Real American à abandonné avec son Accolate.
Vainqueur : Rusev via submission (6min06)
62%


Lana commence une promo anti-USA en rappelant que Rusev sera bientôt le champion US, mais elle est interrompue par Zeb Colter. The Last Bushwacker réplique avec une promo patriote en disant que l’Amérique ne baissera jamais les bras face à l’envahisseur etc. mais il sera terrassé par un Superkick de Rusev ! The Super Athlete veut ensuite verrouiller son Accolate tandis que le drapeau russe est abaissé… mais The Celtic Warrior Sheamus fait son apparition et réussira à chasser les heels. Il brandit ensuite le titre US sous les applaudissements.  
62%

On nous montre Rey Mysterio arrivée en coulisse et recevoir un très bon accueil de ses collègues. Le luchador sera dans le ring plus tard dans la soirée afin de faire une déclaration.
69%


Singles Match, Divas Contendership : Natalya vs. Paige
Les deux lutteuses nous offrent un très bon match, plutôt technique et bien disputés, mais il sera interrompu par l’arrivée des Bella Twins. Nikki force sa sœur à rentrer dans le ring pour s’en prendre à Paige et Natalya, ce qu’elle fera à contrecœur. L’arbitre est alors obliger de stopper le match.
Vainqueur : No contest (8min12)
48%


Paige est furieuse et se venger de Brie et lui portera même son Paige Turner sous le regardé amusé de Nikki. La jumelle maléfique apprécie le beatdown… mais se fera surprendre par la Discus Clothesline de Natalya ! The Queen Of Harts chasse ensuite Paige puis aide Brie à se relever sous les applaudissements.
50%

Renee Young interview Luke Harper en backstages et lui demande ses objectifs maintenant qu’il a quitté la Wyatt Family. The Nebraska Giant rigole de façon inquiétante et dit que la WWE est son terrain de chasse et qu’aucune proie n’échappera à sa traque !
61%

Singles Match : Sami Zayn vs. R-Truth
L’excellent Sami Zayn fait une nouvelle fois sensation, il semble avoir déjà conquis le WWE Universe. R-Truth va toutefois reprendre le match en main et appliquera même son Axe Kick, mais seulement pour le compte de 2. Zayn réussira finalement à surprendre le vétéran avec son Helluva Kick pour la victoire.
Vainqueur : Sami Zayn via pinfall (10min28)
62%


Rey Mysterio rejoint le ring pour parler de son retour et nous dit être porteur d’une grande nouvelle. Après discussion avec Triple H, il a réussi à… réinstaurer la division poids léger ! Mysterio ouvre alors une valise et présente la toute nouvelle ceinture WWE Cruiserweight. Mysterio nous dit que cette division à trop longtemps était sous-estimé mais aujourd’hui les choses vont changer, ce titre aura un véritable prestige. Il annonce donc la tenue d’un tournoi, dont la finale aura lieu aux Survivor Series, afin de couronner le premier champion. The Little King Of Lucha conclue en annonçant qu’il prendra lui aussi part au tournoi, devenir une nouvelle fois champion Cruiserweight et porter cette division est son dernier objectif de carrière.  
72%

Singles Match, Intercontinental Championship : Dolph Ziggler © vs. Bad News Barrett
Combat ultra disputé où les deux lutteurs vont se donner à 200%. The Show-Off subira les attaques stiffs du Lord of Street Fight mais il se relèvera inexorablement. Dolph réussira à placer son Zig Zag, seulement pour le compte de 2. Il verrouille alors sa Sleeper Hold… mais Wade le contre en le prenant sur ses épaules pour le Wasteland par-dessus les cordes directement sur l’apron du ring ! Damn ! Dolph sur tord de douleur à l’extérieur et BNB va alors le chercher… L’arbitre fait son décompte et BNB renvoi le champion dans le ring… mais celui-ci le surprend direct avec un Superkick, faisant retomber Barrett à l’extérieur pour le compte de 10.
Vainqueur : Dolph Ziggler via count out (10min55)
61%  


Triple H et Seth Rollins discutent en backstages. Mr Money in the Bank déclare qu’Orton était une menace pour The Authority et que sa suspension est une bonne chose. Il ne peut y avoir qu’un visage de la WWE et ce sera lui (Rollins), il représente le futur. HHH semble d’accord et lui dit qu’il va participer au tournoi pour le titre poids léger. C’est une opportunité à ne pas manquer. Rollins se frotte les mains et dit que très bientôt il sera champion Cruiserweight ET Heavyweight, il va entrer dans l’histoire.
75%

John Cena est dans le ring et commence une promo contre son adversaire aux Survivor Series : Brock Lesnar. Le leader de la Cenation critique Lesnar qui n’est jamais là alors qu’un vrai champion devrait se battre chaque soir. Brock ne représente pas la WWE, simplement sa personne. Cena sera interrompu par Paul Heyman qui répond alors que son client est là ce soir, et qu’il est prêt à prouver à tous sa supériorité en écrasant n’importe qui. John Cena sourit et répond alors qu’il connait quelqu’un qui va accepter ce défi… Roman Reigns !
78%

Singles Match : Brock Lesnar (w/ Paul Heyman) vs. Roman Reigns (w/ John Cena)
Reigns fait un retour fracassant et a la foule à 100% derrière lui. Il va faire forte impression en prenant le contrôle du match à plusieurs reprises et placera même son Spear mais ce n’est pas suffisant. Lesnar va finir par s’énerver et éclatera même l’arcade de son adversaire avec un mauvais coup puis il place son F5, mais cela ne suffit pas non plus ! Le combat se poursuit avec intensité et les deux finiront au sol après un violent double lariat… mais Lesnar verrouille direct la Kimura ! Reigns réussira tout de même à s’en sortir et se relève en hurlant. Il tente alors son Spear… mais Heyman le fait trébucher ! Lesnar applique direct son F5 et obtient la victoire !
Vainqueur : Brock Lesnar via pinfall (12min57)
83%


John Cena va immédiatement rentrer dans le ring pour s’en prendre à Brock… mais Heyman envoi Cesaro en renfort ! C’était sans compter Reigns qui se joint à Cena pour mettre à mal les heels pour la plus grande joie du WWE Universe ! Mais Heyman a plus d’un as dans sa manche et envoie alors… RYBACK ! The Sin City Destroyer est lui aussi de retour et va terrasser Reigns et Cena avec une double Meathook Clothesline. Les membres de la Heyman Family termineront le travail en passant Cena et Reigns à travers la table des commentateurs. Lesnar posera ensuite en brandissant son titre sous les huées.
83%

Le show n’est pas terminé : Dean Ambrose débarque dans le ring et attend Bray Wyatt pour une confrontation. The Lunatic Fringe commence un speech pour rappeler que Wyatt s’est mêlé de ses affaires à Hell in a Cell mais il a provoqué le mauvais gars ! Soudain on entend la voix de Wyatt qui va commencer un speech sur la folie de Dean… mais celui-ci se marre et dit que les jeux d’esprit n’ont aucun effet sur lui ! Wyatt apparaît alors en chair en os en haut de la rampe… mais aussi à plusieurs endroits de la foule ! Les doubles vont encercler le ring et Dean ne sait plus où donner de la tête… Il finira par plonger à travers les cordes sur un tas de clones ! Il les démolit un par un… mais il sera aveuglé par un flash puis le vrai Bray Wyatt l’attaque sauvagement ! Le show se conclue sur après un Sister Abigail sur la rampe en acier.
84%

Overall Rating : 82%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Mer 12 Nov - 19:56

Smackdown – Week 2, November 2014
Live From Maverick Center : West Valley City, Utah
Attendance : 11,602


Dark Match : Big E Langston & Titus O’Neil def. Los Matadores (w/ El Torito) en 4min52 après un Big Ending sur Diego.
55%


Le show commence avec l’arrivée de Paul Heyman et du champion WWE World Heavyweight Brock Lesnar, mais aussi Cesaro et Ryback. La Heyman Family est au complet. Heyman commence un speech afin de vanter Brock Lesnar et ses autres poulains qui n’ont fait qu’une bouchée de Cena et Roman Reigns… et justement les deux Faces vont venir l’interrompre et semblent désireux de prendre leur revanche. Heyman leur propose alors d’affronter Cesaro et Ryback ce soir dans le Main Event. Challenge accepté.
79%

Normal Tag Team Match : The Usos vs. Ascension
Un combat d’ouverture très partagé. Konnor et Viktor font parler leur puissance mais les Usos travaillent parfaitement avec des tags rapides et prennent leurs adversaires de vitesses. Ils réussiront à appliquer un Double Superkick dans la face de Konnor puis Jey veut porter le Superfly Splash mais Viktor le repousse à l’extérieur du ring. Jimmy se retrouve seul et subira rapidement le Fall of Man pour le compte de 3.
Vainqueurs : Ascension via pinfall (8min16)
60%


Les deux freaks ne semblent pas en avoir finit et veulent alors continuer le beatdown mais les champions par équipes débarquent en renfort ! Goldust et Stardust s’élancent vers le ring… mais seront stoppés par un mur de flamme au milieu de la rampe. Konnor et Viktor affichent des rictus maléfiques et prendront plaisir à démolir les frères Usos sous les yeux des champions impuissants, avant de disparaître tel des ombres.
51%

4-Way Match, Divas Contendership : Paige vs. Nikki Bella vs. Natalya vs. Brie Bella
Nikki va rapidement prendre l’avantage dans ce match grâce à l’aide de sa sœur. Les Bella Twins travaillent parfaitement en équipe mais les réticences de Brie poussent Nikki à bout. La jumelle maléfique engueule sa sœur après une « erreur » et ne se fera alors surprendre avec la Discus Clothesline de Nattie. La canadienne verrouille ensuite le Sharpshooter… forçant Nikki à abandonner tandis que Brie fait semblant de ne rien voir.
Vainqueur : Natalya via submission (9min39)
60%


Nikki Bella est furieuse et menace une nouvelle fois sa sœur après le combat, mais cette fois la femme de D-Bryan va réagir avec une énorme claque ! Nikki n’en revient pas et va se jeter sur sa sœur ! CATFIGHT ! Le brawl sera tellement violent qu’elles seront finalement séparées par les autres divas du roster mais aussi par plusieurs membres de la sécurité.
61%

Triple H et Stephanie McMahon sont dans leur bureau et discutent de Randy Orton. HHH dit qu’il connaît bien The Viper et il sait qu’il va continuer à leur causer des problèmes, la suspension ne l’arrêtera pas. Steph réfléchit quelques instants puis se met à sourire et dit qu’elle sait exactement comment écrasé la rébellion de Randy et réaffirmé leur autorité, nul n’osera plus les défier ! Elle ferme alors la porte avant de pouvoir élaborer leur plan en toute discrétion.
78%

Singles Match, Cruiserweight Championship Tournement Quarterfinals : Sami Zayn vs. Tyson Kidd
Les deux lutteurs se connaissent très bien après leur passage à NXT et ils vont livrer une prestation solide. Kidd n’hésite pas à tricher pour remporter la victoire mais Zayn ne lâche rien. Kidd tentera le Sharpshooter mais il est repoussé contre un coin qu’il avait lui-même dénudé… puis se fera décapiter avec le Helluva Kick : 1…2…3. Zayn avance en demi-finale, pour le plus grand plaisir de ses fans de plus en plus nombreux.
Vainqueur : Sami Zayn via pinfall (6min37)
46%


Les 4 membres de la Black Force sont en backstages et encourage Kofi Kingston pour son match dans quelques instants. Woods sert la main de son « frère » et dit qu’il espère qu’ils se retrouveront en finale du tournoi pour le titre Cruiserweight.
57%

Singles Match, Cruiserweight Championship Tournament Quarterfinals : Kofi Kingston vs. Rey Mysterio
Très bon match où les 2 favoris de la foule vont chacun avoir leur moment de domination. Kingston fait le show en esquivant le 619 de manière incroyable puis il surprendra le luchador avec le Trouble in Paradise, mais n’obtient pas la victoire. Le combat se poursuit et Mysterio montre qu’il est toujours en forme et finalement il s’imposera après un 619 suivi d’un Frog Splash.
Vainqueur : Rey Mysterio via pinfall (8min38)
62%


Kingston est très déçu mais va tout de même faire preuve de respect en serrant la main du mexicain. Rey va pour repartir mais soudain Mr Money in the Bank Seth Rollins fait son apparition en haut de la rampe. The Architect se lance dans une promo très arrogante pour dire qu’il est le futur de la WWE et qu’il sera le vainqueur du tournoi Cruiserweight. Seul lui peut redonner du prestige à ce titre ! Il sera le leader de cette division ! Mysterio rappelle qu’il détient le nombre de règne pour ce titre et que pour lui, Rollins n’est qu’un prétentieux qui parle plus qu’il n’agit… Rollins passera alors en action avec un coup de mallette.
79%

Singles Match : Big Show vs. Bad News Barrett
Barrett semble vraiment en vouloir et va vraiment faire forte impression en dominant le début de la rencontre, mais Big Show finit par s’énerver et renverse la vapeur. Les deux bagarreurs se livrent un combat disputé et Show pensera avoir la victoire après un WMD mais Barrett s’en sort ! Show n’en revient pas, Bad New Barrett va alors revenir petit à petit et finira par s’imposer après un violent Bull Hammer.
Vainqueur : Bad News Barrett via pinfall (6min33)
60%


Après le match le britannique défi le champion Intercontinental Dolph Ziggler pour un nouveau match lors des Survivor Series. Mais cette fois il ne veut pas de Count Out, il veut une victoire décisive. Bad News Barrett dit alors que tous les vrais combats se passent dans des cages ! Il veut un Steel Cage Match ! The Show-Off fait son entrée et rejoint le ring où il va confronter BNB, il ne semble pas effrayé. La tension est à son comble… mais Ziggler finit par dire qu’il accepte ! Aux Survivor Series il battra une nouvelle fois le Lord Of Street Fight.
73%

Big Show est de retour en backstages et semble furieux de sa défaite. Il défonce tout sur son passage mais soudain il est interpellé par quelqu’un au coin d’un couloir. L’homme lui dit alors qu’il le comprend et qu’il sait exactement comment lui apporter des victoires… The Extreme Giant a besoin d’être guider et il est l’homme de la situation, comme il l’a était par le passé. Big Show réfléchi une seconde puis finit par lui serrer la main.
78%

Singles Match : Luke Harper vs. Dean Ambrose
Ce match est une véritable bagarre de rue. Ambrose est complètement déchaîné et déverse sa rage sur l’ancien membre de la Wyatt Family, mais le big man encaisse les coups et répond avec encore plus de hargne. Les deux hommes finiront KO après être passé à travers la barrière de sécurité. Ambrose est le premier debout et veut traîner son adversaire dans le ring mais Bray Wyatt apparaît au milieu des fans ! Luke Harper surprendra alors Ambrose avec un violent Truckstop sur le sol en béton. Il renvoi Ambrose dans le ring et fait le compte pour la victoire.
Vainqueur : Luke Harper via pinfall (10min26)
69%


Ambrose est toujours au sol, inerte, Bray Wyatt monte dans le ring en rigolant et félicite Harper. Il lui tend une chaise puis lui demande de l’aider à ouvrir l’esprit d’Ambrose… en lui ouvrant le crâne. Mais The Hunter lui répond que désormais il chasse seul et quitte le ring sans se retourner ! The Eater of Worlds ne s’attendait pas à cette réponse et reste médusé… et se ferra alors attaquer par The Lunatic Fringe qui appliquera rapidement son Dirty Deeds directement sur la chaise ! Ambrose brandit la chaise recouverte de sang puis repart sous les applaudissements.
80%

Normal Tag Team Match : Cesaro & Ryback (w/ Paul Heyman) vs. John Cena & Roman Reigns
Très gros combat là aussi où les 2 équipes vont prouver leur puissance. L’équipe des Faces semblent très bien fonctionné et les deux arriveront à se débarrasser de Cesaro… mais Ryback les séchera avec une Double Meathook Clothesline avant d’appliquer son Shellshock sur Cena, mais n’obtient pas la victoire. Sur les conseils d’Heyman, Cesaro veut porter son Neutralizer sur The Champ, mais il est contré pour un AA ! Ryback n’a pas le temps de réagir qu’il sera coupé en deux par un Spear de Roman Reigns qui offre la victoire à son équipe.
Vainqueurs : John Cena & Roman Reigns via pinfall (12min58)
69%


Les vainqueurs font le ménage dans le ring mais Heyman envoi sa carte maitresse, le champion Brock Lesnar, en renfort ! Cena va directement à sa rencontre et les deux s’échangent les coups. Roman Reigns voudra alors l’aider mais il se fera terrasser avec un Spear… du Big Show !?!?! The Extreme Giant passera ensuite Reigns à travers la table des commentateurs avec son Chockslam. Cena a quand à lui pris l’avantage, faisant reculer Lesnar sous une pluie de coups, mais il va se retrouver encercler par la Heyman Family au complet ! The WWE Superman ne fera pas le poids et subira alors le KO Punch de Show suivi d’un terrible F5 sur les marches en acier. Heyman et ses 4 clients fêtent ensuite sous les huées générales.
82%

Overall Rating : 72%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Jeu 20 Nov - 12:03

RAW – Week 3, November 2014
Live From Mandala Bay Events Center : Las Vegas, Nevada
Attendance : 11,167


Dark Match : Dolph Ziggler def. Heath Slater en 6min57 après le Zig Zag.
74%


Le dernier RAW avant les Survivor Series débutent ave John Cena et Roman Reigns dans le ring. Les deux parlent de la Heyman Family et disent qu’ils veulent régler leurs comptes ce dimanche… dans un Traditional 5 vs 5 ! Paul Heyman arrive en haut de la rampe et rappelle que le champion Brock Lesnar affronte déjà John Cena dans le Main Event du PPV… Cena précise que l'’issue du match par équipe influencera directement le Main Event puisque le leader de l’équipe gagnante pourra choisir la stipulation du match de championnat. Il ajoute qu’il est prêt à combattre deux fois dans la même soirée, mais peut être que Lesnar en est incapable ? Heyman s’énerve et finit par accepter, mais dit que les équipes sont incomplètes et qu’il va falloir trouver des équipiers d’ici dimanche. Cena annonce alors qu’il a déjà trouvé le 3ème membre de la Team Cena : Rob Van Dam ! RVD vient alors confronter Heyman qui est furieux. Après un échange très vif sur le passif entre les deux, Rob finit par accepter d’affronter Big Show ce soir… dans un Extreme Rules Match.
85%

Kane et Triple H sont en backstages et discutent de Randy Orton mais ils sont soudain interrompu par Dean Ambrose. The Lunatic Fringe est plus en colère que jamais et veut régler ses comptes avec Bray Wyatt ce soir ! Kane lui annonce qu’il devra attendre dimanche au Survivor Series, ce qui énerve encore plus Ambrose. Le ton monte et c’est finalement Triple H qui tranche la décision en annonçant que ce soir Ambrose aura bien un match… mais ce sera contre KANE.
74%

Singles Match, Cruiserweight Championship Tournament Quarterfinals : R-Truth vs. Xavier Woods
Les anciens équipiers vont se livrer un bon combat, très dynamique ou chacun aura son moment de domination. R-Truth réussira à placer son What’s Up mais Woods s’en sort de justesse. The Mouth of the Truth tentera alors un 450 Splash mais Woods esquive. Truth retombe sur ses pieds mais se fera immédiatement sécher avec le Honor Roll puis le compte de 3.
Vainqueur : Xavier Woods via pinfall (5min36)
51%


Xavier Woods fête sa victoire et il est rejoint par le reste de la Black Force. The Awesome Afro va alors serrer la main à R-Truth et lui propose de rejoindre leur clan. R-Truth le remercie pour l’offre mais répond qu’il préfère évoluer en solo. Mauvaise réponse. Woods perd immédiatement son sourire chaleureux et va mettre une énorme claque à son ancien pote ! Killings en reste bouche bée, il n’a pas le temps de réagir qu’il sera terrassé avec le Trouble in Paradise de Kofi ! Les huées se font entendre mais la Black Force n’en a pas terminé et R-Truth subira encore un combo Powerbomb/Neckbreaker de Big E et Titus. Le quatuor repart ensuite en laissant R-Truth complètement KO.
46%

Brie Bella est dans le ring pour une promo à l’encontre de sa sœur qui la traite comme une esclave et dit qu’elle refuse de continuer. Nikki débarque furieuse et s’en suit une confrontation où les deux sœurs ne vont pas mâcher leurs mots. Finalement elles sont d’accord sur point : l’une d’elle doit quitter la WWE. Elles se défient alors pour un 5 vs 5 aux Survivor Series avec leur emploi en jeu.
Team Nikki : Nikki Bella, Paige, Alicia Fox, Tamina & Sasha Banks.
Team Brie : Brie Bella, Natalya, AJ Lee, Emma & Naomi.  
54%

Renee Young est en backstages pour une interview des champions par équipes. Goldust dit immédiatement qu’ils trouvent Konnor et Viktor bizarres… mais qu’ils ne sont pas impressionnés par leur petit tour de magie. Stardust prend le relais et déclare que le défi ne leur fait pas peur, bien au contraire, et c’est pour ça qu’aux Survivor Series ils mettront leurs titres en jeu non pas contre une mais contre deux équipes. Ce sera un Triple Threat contre Ascension ET les Usos !
72%

Singles Match, Cruiserweight Championship Tournament Quarterfinals : Seth Rollins vs. Justin Gabriel
Gabriel fait une bonne prestation mais face un Seth Rollins plus motivé que jamais il devra s’incliner rapidement. The Architect le démolira avec un Springboard Knee Strike avant d’en terminer avec son Blackout Stomp.
Vainqueur : Seth Rollins via pinfall (5min36)
60%


Mr. Money in the Bank célèbre sa victoire sous les huées et commence un speech ultra arrogant en se proclament futur champion Cruiserweight, déclarant même qu’il n’a aucun challenge dans cette division et la dominera sans problème. Soudain un fan sort de la foule et rentre dans le ring… RKO ! Le fan enlève sa perruque et sa fausse barbe et l’on reconnait évidemment Randy Orton. The Viper s’empare ensuite de la mallette de Rollins et s’enfuit avec avant d’être intercepté par la sécurité qui se lance à ses trousses.
81%

La Heyman Family est au complet dans leur loge attitré. Paul Heyman conseil Big Show pour son match de ce soir et dit qu’il sait que The Extreme Giant est capable de démolir RVD sans problème. La discussion s’oriente ensuite vers le 5vs5 qui les opposera à la Team Cena, la Heyman Family a besoin d’un cinquième membre. Cesaro prendra alors la parole et dit qu’il connaît un homme qui mérite de les rejoindre… un champion au potentiel énorme ! Heyman se frotte les mains puis dit qu’il se chargera de le contacter.  
66%

Rusev et Lana sont dans le ring pour une nouvelle promo vantant The Super Athlete comme le futur champion et US et donc conquérant de l’Amérique… Ils sont soudain interrompus par le theme song du légendaire Hulk Hogan ! The Hulkster va répondre avec des paroles patriotiques et vante Sheamus comme un étranger qui respecte l’Amérique et qui mérite donc le titre. Le ton monte et Rusev va alors attaquer la légende !!! Hulk recule sous une pluie de coups mais soudain Sheamus débarque en renfort. Le champion US terrassera Rusev avec son Brogue Kick et Hulk Hogan enchaîne alors avec son Leg Drop. Les deux se serrent ensuite la main alors que Rusev et Lana quittent le ring en rageant.  
72%

Singles Match : Sheamus vs. Mark Henry
Combat disputé ou Henry va faire parler sa puissance et dominera même le champion, faisant comprendre qu’il veut lui aussi un titleshot, mais Sheamus se relèvera du World Strongest Slam. The Fighting Champion ne lâche rien et finira par s’imposer après un Brogue Kick suivi du White Noise. Une victoire importante à quelque jour de son match contre Rusev.
Vainqueur : Sheamus via pinfall (6min51)
53%


Luke Harper est en backstages pour une nouvelle promo sur sa "chasse" à la WWE mais il est interrompu par Erick Rowan. The Redbeard Redneck menace son ancien équipier en lui disant qu’à présent il est peut être libre et qu’il chasse en solitaire mais que ce n’est pour autant qu’il doit oublier sa meute d’origine. The Hunter à refusé d’aider le patriarche Bray Wyatt la semaine dernière et il va le regretter ! La tension monte entre les deux anciens champions par équipe et finalement un match est organisé !
67%

Singles Match : Luke Harper vs. Erick Rowan
Combat de poids lourds où les deux hommes vont régler leurs comptes sans prendre de gants. Rowan va rapidement devenir complètement enragé tel un Berzerker mais Harper réussira à le contrer en pleine course avec son Truckstop… mais cela ne suffit pas pour le compte de 3. Le combat se poursuit avec intensité et les deux hommes finiront même tout les deux au tapis après un double big boot. Rowan est le premier debout mais il se fera surprendre par la Discus Clothesline du Nebraska Giant. Harper, à bout de souffle, fait le compte et obtient une nouvelle victoire.
Vainqueur : Luke Harper via pinfall (8min10)
50%  


Roman Reigns discute avec John Cena et Rob Van Dam, les trois semblent d’accord sur les noms de leurs deux autres équipiers. Reigns quitte alors la pièce mais une fois dans le couloir il se retrouve nez à nez avec Ryback ! The Sin City Destroyer va se jeter sur Roman et un énorme brawl éclate en backstages. Les deux colosses vont tout démolir sur leur passage et la sécurité aura du mal à les arrêter. Ryback démolit plusieurs agents mais se fera alors surprendra avec un monumental Spear du samoan et les deux hommes passent à travers un mur !
Le combat de ce dimanche promet d’être disputé.
74%

Extreme Rules Match : Rob Van Dam vs. Big Show
Un véritable combat ECW style. RVD est clairement le favori de la foule et nous sortira tout son arsenal de moves mais le géant se relève sans cesse. Il finira même le nez en sang après un violent coup de chaise mais il terrasse direct Rob avec son WMD, seulement pour le compte de deux. Le combat se poursuit et Rob voudra porter un Frog Splash à travers une table mais Cesaro débarque et le pousse du poteau. John Cena arrivera à son tour et le combat se transforme en brawl. Finalement Cena réussira à passer Show à travers la table avec son Attitude Adjustement et RVD enchaîne avec le 5 Star Frog Splash pour la victoire.
Vainqueur : Rob Van Dam via pinfall (13min10)
57%


Brock Lesnar arrive à son tour dans le ring et va démolir Rob avec un coup de ceinture dans le crâne. Brock et John Cena se confrontent une nouvelle fois mais Paul Heyman surprend John avec un low blow ! Le champion WWE World Heavyweight se marre et veut alors porter son F5… mais Rob Van Dam le surprend avec un Van Daminator ! Lesnar roule immédiatement en dehors du ring et Heyman veut le rejoindre… mais Cena le retient par la cravate et l’attrape sur les épaules pour un puissant Attitude Adjustement ! Heyman, complètement KO, est ramené en backstages sur les épaules de Lesnar qui est fou de rage alors que Rob et John célèbrent dans le ring sous les applaudissements.
77%

Singles Match : Dean Ambrose vs. Kane
Encore une fois nous avons le droit à un combat bien disputé. Ambrose est vraiment déchaîné et va tout donner pour terrasser The Corporate Monster mais celui-ci résiste aux assauts du chien fou et le démolira même avec un Chockslam à travers la table des commentateurs… mais Ambrose revient dans le ring avant le compte de 10. Le combat se poursuit et Kane voudra porter le Tombstone Piledriver mais il est contré et c’est The Lunatic Fringe qui porte la prise ! Il en termine ensuite avec son Dirty Deeds pour le plus grand plaisir de la foule.
Vainqueur : Dean Ambrose via pinfall (10min54)
62%


Ambrose récupère un micro et hurle à Bray Wyatt de rappliquer dans le ring où il va venir le chercher. Wyatt fait son apparition et rabaisse Ambrose en le disant incapable de contrôler sa folie et dit que sa part d’ombre finira par prendre le contrôle total. Ambrose n’est pas impressionné et dit qu’il est imprévisible et c’est bien ce qui fait peur à Wyatt car il ne peut pas le manipuler ! Les deux hommes finissent alors par se mettre d’accord pour s’affronter aux Survivor Series, même si Ambrose semble plus enclin à en finir tout de suite…
Soudain les lumières grésillent avant de s’éteindre quelques secondes et des cris se font entendre ! Lorsqu’elles se rallument Bray Wyatt est au sol et un liquide noir sort de sa bouche. Ambrose est quand à lui debout et tiens plusieurs plumes noires dans la main, il ne semble pas comprendre ce qu’il vient de se passer… C’est sur ses images que se termine le show.  
76%
Overall Rating : 71%


Dernière édition par Tim Flyn le Jeu 20 Nov - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Jeu 20 Nov - 17:25

Smackdown – Week 3, November 2014
Live From Orleans Arena : Paradise, Nevada
Attendance : 8,388


Dark Match : Kofi Kingston def. Bo Dallas en 5min17 suite à son Trouble in Paradise.
52%


The Heyman Family est au complet dans le ring. Paul Heyman rappelle que dimanche lors des Survivor Series, ses Heyman’s Guys vont affronter la Team Cena dans un 5 vs 5. Il présente alors le dernier membre de sa famille : le champion NXT Adrian Neville !!! Neville rejoint le groupe heel et va serrer la main de Paul et de ses nouveaux équipiers sous les huées puis il fait un petit speech pour expliquer ce choix. Il dit être le futur et sait qu’Heyman lui permettra d’atteindre les sommets.
Ils sont alors interrompus par John Cena, Rob Van Dam et Roman Reigns. Le trio favori de la foule déclare qu’Heyman n’est pas le seul à avoir recruté parmi la new gen ! Les deux derniers membres de la Team Cena représentent eux aussi le futur... please welcome : Hideo Itami & Finn Bálor ! Enorme ovation pour les deux lutteurs qui semblent plus déterminé que jamais à faire leur preuve.
Heyman propose alors un tag team match pour tester ces recrues : ça sera Itami & Bálor vs Neville & Cesaro. Challenge accepté.
62%

Normal Tag Team Match : Hideo Itami & Finn Bálor vs. Adrian Neville & Cesaro
Excellent match d’ouverture où les 4 hommes vont montrer toute l’étendu de leur talents. Le combat est ultra dynamique et la foule va se faire entendre. Les membres de la Team Cena font un parfait travail en équipe et prendront le contrôle du match. Cesaro subira le Diving Double Foot Stomp de Bálor tandis que le japonais va porter son Go To Sleep sur Neville… mais celui-ci contre en frankensteiner tenu en pin, et il s’assure la victoire en s’aidant des cordes.
Vainqueurs : Adrian Neville & Cesaro via pinfall (9min18)
65%


Le champion NXT se fait huée comme jamais après cette tricherie mais il s’en moque. Les heels veulent alors passer les perdants à tabacs… mais le reste de la Team Cena débarquent en renfort et les chassera du ring, rejoignant la Heyman Family en haut de la rampe. Les 2 groupes se font face une dernière fois avant le grand affrontement de dimanche, la tension est à son comble.
50%

Singles Match, Cruiserweight Championship Tournament Semifinals : Xavier Woods (w/ Black Force) vs. Sami Zayn
Encore une fois le WWE Universe a le droit à un bon match bien disputé. Zayn, le favori de la foule, prend le dessus dans ce match mais Kofi Kingston le fera trébucher alors qu’il s’élançait pour le Helluva Kick. Woods en profite pour porter son Honor Roll mais n’obtient pas le compte de 3. Il n’en revient pas et va s’acharner sur son adversaire, mais The Canadian Sensation finit par lui porter un terrible Brainbuster sur le coin qui conclue ce duel.
Vainqueur : Sami Zayn via pinfall (6min52)
56%


Sami Zain ira donc en finale aux Survivor Series pour peut être devenir champion Cruiserweight. Xavier Woods est vraiment en colère et hurle alors que la Black Force aura le dernier mot : a new day is coming ! Il va pour repartir avec sa bande mais R-Truth débarque en haut de la rampe et reproche à Woods sa trahison et dit qu’il ne le reconnaît plus. Il le défie donc pour un match dans le pre-show des Survivor Series. Woods accepte et dit que Truth servira d’exemple pour tous ceux qui oseront défier la Black Force.
46%

Normal Tag Team Match : Gold & Stardust vs. The Ascension
A quelques jours du PPV le duo du chaos va faire très forte impression en dominant complètement la rencontre, mettant à mal les champions. Stardust finira par reprendre du poil de la bête et clouera Konnor au sol avec son Disaster Kick puis il veut partir pour le Cross Rhodes… mais Viktor surgit de nulle part pour une violente Leaping European Uppercut qui aura raison du champion.
Vainqueurs : Ascension via pinfall (8min04)
60%


Goldust vient immédiatement voir comment va son frère mais il sera terrasser avec le Fall of Man des heels. Konnor et Viktor brandissent les titres en hurlant qu’ils seront champions ce dimanche après une annihilation totale… puisque ce sera un Elimination 3-Way Tag Team Match. Stardust s’est relevé et va alors arracher les titres des mains des membres d’Ascension mais il va vite le regretté. En effet Konnor va lui projeter une boule de feu au visage ! Les deux freaks disparaissent ensuite dans la brume, laissant les champions inertes dans le ring.
63%

Renee Young interview Bad News Barrett. Celui-ci parle de son match de ce dimanche contre Dolph Ziggler afin de récupérer le titre qu’il n’a jamais perdu. The Lord Of Street Fight semble impatient d’entrer dans la cage et dit qu’il va pouvoir libérer toute sa colère accumulé au cours des mois de convalescence. Ziggler va découvrir la vraie signification du mot douleur.
74%

Singles Match, Champion vs. Champion : Sheamus vs. Dolph Ziggler
Excellent match entre les deux champions qui vont se donner à 100%. The Show-Off va subir un moment de domination mais il se réveillera et placera un bon Superkick dans la mâchoire de son adversaire, mais n’obtient pas la victoire pour autant. Le combat se poursuit de manière partagé lorsque Bad News Barrett va faire son apparition. Dolph est déconcentré et Sheamus veut alors le surprendre avec le Brogue Kick, mais le champion Intercontinental esquive de justesse et bondit pour placer son Zig Zag, s’offrant ainsi la victoire.
Vainqueur : Dolph Ziggler via pinfall (9min05)
65%


Dolph n’a pas le temps de fêter sa victoire que Bad News Barrett rentre dans le ring et se jette sur lui, le terrassant avec son Bull Hammer. The Lord Of Street Fight va pour repartir mais c’était sans compter Sheamus qui n’a pas digéré cette défaite, causé en partie par l’anglais. Les deux se lancent alors dans un brawl très intense… lorsque Rusev débarque à son tour ! The Super Athlete va démolir les deux britanniques avec une double clothesline puis il leur portera un Superkick chacun et fait le ménage jusqu’à ce que plus personne ne bouge dans le ring. Le rouleau compresseur russe a fait un carnage, il brandit ensuite le titre US avant de repartir sous les huées.
73%

Singles Match, Cruiserweight Championship Tournament Semifinals : Rey Mysterio vs. Seth Rollins
Bon combat entre deux lutteurs de générations différentes. Mysterio montre qu’il est toujours capable de sortir des grands matchs en prenant le dessus mais Rollins renversera brutalement la vapeur en contrant un seated senton à l’extérieur en un violent powerbomb contre l’apron du ring. The Architect va démolir lentement le mexicain et ira même l’humilier en lui crachant au visage mais Rey se sortira miraculeusement du Blackout Stomp. Rollins s’énerve et veut arracher le masque du luchador en lui hurlant qu’il ne sera jamais champion Cruiserweight… mais le theme de Randy Orton retentit ! Personne n’apparaît mais la distraction suffit pour que Rey emporte Seth dans un roll-up suivi du compte de 3.
Vainqueur : Rey Mysterio via pinfall (10min52)
60%


Seth Rollins est fou de rage et hurle à Randy Orton de venir lui faire face dans le ring mais soudain celui-ci apparaît sur l’écran géant. The Viper est au milieu du désert, de la Death Valley plus précisément, à la frontière du Nevada où a lieu ce show. Orton montre la mallette de Mr Money in the Bank et dit à Rollins de l’admirer une dernière fois car il ne l’a reverra jamais… puis il la jette dans un trou qu’il va reboucher avec une pelle ! Dans le ring Seth pète littéralement un câble et hurle des menaces au voleur mais soudain celui-ci sort de la foule, chaise en main ! La vidéo était préenregistrée. The Viper va immédiatement étaler Rollins d’un coup de chaise puis il voudra lui porter son Punt Kick mais Seth esquive de justesse et fui le ring en titubant, hurlant qu’il aura sa vengeance.
81%

Singles Match, Divas Championship : AJ Lee © vs. Natalya
Très bonne performance des deux athlètes qui vont montrer toute leur techniques dans ce combat, mais il est rapidement gâché par l’arrivée de Nikki Bella. Natalya réussira à verrouiller son Sharpshooter mais Nikki rentre alors dans le ring et l’éclate avec un violent coup de pied au visage, l’arbitre stoppe immédiatement le combat.
Vainqueur : Natalya via disqualification (9min13)
46%


Nikki se défoule sur ses ennemis et brandit le titre des Divas mais soudain elle est coupée en deux par un Spear de sa sœur Brie ! Les deux se lancent dans un brawl et Nikki appelle alors des renforts : sa team composé de Tamina, Paige, Alicia Fox et Sasha Banks. Immédiatement les alliés de Brie arrivent à leur tour et le ring est rempli de divas, un avant goût du PPV. Finalement les heels seront mis en déroute pour le plus grand plaisir de la foule. La Team Brie célèbre cette pre-victoire, mais on peut quand même sentir quelques tensions entre la championne AJ Lee et la challengeuse Natalya.
51%

La Team Cena est réuni au complet dans la zone d’interview avec Renee Young. Finn Bálor prend la parole en premier en rappelant la tricherie de Neville en début de match et il promet qu’aux Survivor Series lui et Hideo Itami vont prouver qu’ils représentent le futur, contrairement à Adrian Neville. RVD enchaîne avec une petite promo rappelant son temps à l’ECW et dit qu’il a des comptes à régler avec Paul Heyman et le Big Show. Reigns se concentre quand à lui sur Ryback et dit que lorsque deux forces de la nature se rencontrent la terre tremble. Il promet de SURVIVRE à cette catastrophe naturelle. John Cena conclue la promo en visant directement le champion WWE Brock Lesnar, promettant de devenir une nouvelle fois champion WWE en terrassant la bête, non pas dans un match classique mais dans une véritable guerre.
70%

Seth Rollins débarque dans le bureau du COO et Triple H et hurle qu’il veut affronter Randy Orton aux Survivor Series. Le rebelle n’a peur de rien et ce n’est pas les suspensions où les menaces qui l’arrêteront, il doit être STOPPÉ par la force. Triple H semble d’accord sur ce point et officialise le match. Pour ce qui est de ce soir, vu que Randy est présent, il va devoir combattre. The Apex Predator va être la proie de The Hunter Luke Harper !
74%

Singles Match : Randy Orton vs. Luke Harper
Orton va immédiatement prendre le dessus en étant complètement imprévisible et déchaîné comme une bête enragé… mais The Hunter va finir par faire parler sa puissance éclatera Randy avec un violent Big Boot. Harper va commencer un long travail de démolition et tentera sa Discus Clothesline… mais Orton esquive de justesse et place son RKO ! Il va faire le compte mais Kane, Joey Mercury et Jamie Noble débarquent sur la rampe. The Viper quitte alors le ring et les attend de pied ferme mais The Authority n’engage pas le combat. Orton comprend le subterfuge et veut revenir dans le ring mais l’arbitre atteint le compte de 10.
Vainqueur : Luke Harper via count out (9min21)
56%


The Viper est fou de rage et menace The Authority mais il se fera attaquer dans le dos par Seth Rollins ! The Viper réussir à le repousser mais les autres membres de The Authority débarquent en renfort. Double RKO sur Noble et Mercury !!! The Apex Predator est un vrai fauve déchaîné mais Kane l’attrapera pour un Chockslam sur la rampe. Rollins veut l’achever avec le Blackout Stomp sur l’acier mais les huées se transforment en ovation : c’est Daniel Bryan ! The American Dragon débarque en courant et étalera Kane avec son Busaiku Knee Strike ! Seth Rollins panique et veut partir par la foule mais Randy lui coupe la route… et lui appliquera son RKO. Randy remercie Daniel Bryan et les deux fêtent sous les applaudissements alors que l’on voit Triple H et Stephanie McMahon en colère sous le titantron…
74%

Overall Rating : 63%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Mar 25 Nov - 10:15

WWE Shows & Specials Events Surviv10

WWE Survivor Series – Week 3, November 2014
Live From Staples Center : Los Angeles, California
Attendance : 20,193


Le panel composé de Joey Styles, Booker T, Daniel Bryan et Christian nous accueil pour le kick-off de WWE Survivor Series 2014. Après un recap des matchs de ce soir, la conversation se concentre sur le match entre la Heyman’s Family et la Team Cena, et du Main Event qui en découlera.
Booker T nous parle ensuite de la Black Force qui prend de plus en plus d’ampleur et dit être curieux de voir comment R-Truth va s’en sortir face à Woods et sa bande.
61%

PRE-SHOW
Singles Match : R-Truth vs. Xavier Woods (w/ Black Force)
Xavier Woods va immédiatement prendre le dessus en étant très agressif et malmène son ancien équipier. La foule encourage Truth qui finit par esquiver un Roundhouse Kick et place son Axe Kick mais ce n’est pas suffisant. The Mouth Of the Truth réussi à reprendre le contrôle du match et portera sa Suplex Stunner puis il annonce le What’s Up mais les membres de la Black Force vont distraire l’arbitre. Xavier Woods profite le la diversion pour surprendre son adversaire avec le Honor Roll, puis il l’achève avec le Lost in the Woods.
Vainqueur : Xavier Woods via pinfall (7min12).
53%


Les 4 membres de la Black Force passent ensuite R-Truth à tabac et l’éjectent du ring sous les huées générales. Xavier Woods prend un micro et dit que la WWE les a trop longtemps sous-estimés et mis à l’écart. It’s a New Day, et la Black Force va prendre ce qu’elle mérite par la force !
64%

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

And Now, WWE and WWE 2K15 present : WWE Survivor Series 2014 !
Unity is Strength !


Deal with the Devil by Pop Evil on Grooveshark

Les fusées explosent aux quatre coins de l’arena alors que le theme song de la soirée se fait entendre. Ce soir la WWE joue à guichet fermé au Staples Center qui accueil plus de 20,000 fans pour une soirée qui promet d’être exceptionnelle.
Le trio de commentateurs composé de Michael Cole, Jerry "The King" Lawler et JBL nous accueillent pour ce Pay-per-view. Ils nous présentent la carte du show et s’attarde notamment sur le combat qui opposera la Team Cena à la Heyman’s Family, rappelant que le leader de l’équipe victorieuse pourra décider de la stipulation du Main Event pour le titre WWE World Heavyweight.
Un autre match très attendu et celui entre Bray Wyatt et Dean Ambrose qui promet d’être assez fou, tout comme le match entre Seth Rollins et le rebelle Randy Orton qui est prêt à tout pour démolir The Authority. Au programme de ce soir pas moins de 9 matchs dont 5 de championnats !
Ne perdons pas plus de temps et accueillons les participants du premier match de la soirée…
76%

3-Way Elimination Tag Team Match, WWE Tag Team Championship : Gold & Stardust © vs. The Usos vs. Ascension
Un premier match extrêmement dynamique. Le combat démarre directement avec un brawl et les membres d’Ascension prendront le contrôle du ring, éjectant leurs adversaires à l’extérieur. Stardust remonte en premier et s’en prend à Konnor pour débuter cette rencontre. Après des échanges assez réguliers, Konnor et Viktor arriveront à terrasser Goldust après un violent Fall Of Man. Goldust est éliminé, laissant son frère défendre seul les titres. Les Usos vont relancer la rencontre grâce à leurs dynamismes et feront le show avec des plongeons à l’extérieur sur les membres d’Ascension. Viktor est en difficulté et subira même le Beautiful Disaster suivi d’un Pop-Up Samoan Drop mais Konnor vient briser le compter de trois in-extremis. Jimmy et Jey réussiront éclater Konnor avec un Double Superkick puis Jimmy va le retenir à l’extérieur pendant Jey s’élance pour son Superfly Splash sur Viktor, mais celui-ci l’accueil avec les genoux puis l’attrape en small package pour le compte de 3. Stardust et Jimmy vont alors s’allier pour faire face aux freaks mais ceux-ci sont déchaînés et ne laisseront aucune seconde de répit à leurs adversaires. Jimmy subira à son tour le Fall of Man pour le compte de 3 mais Stardust surprendra immédiatement Viktor avec le Cross Rhodes et réussi à l’éliminer !!! Il ne reste que deux hommes, le champion Stardust et Konnor. Le combat semble recommencer pour un enchaînement de contres et d’esquives. Stardust placera son Moonsault Press mais cela ne suffit pas. Il veut alors porter le Cross Rhodes mais il est repoussé et percute l’arbitre ! Il se retourne en titubant et Konnor lui projettera alors une boule de feu au visage ! L’officiel est sonné mais fera tout de même le compte, offrant la victoire aux membres d’Ascension !
Vainqueur : Ascension via pinfall (11min59)
56%


Le duo du chaos remportent les titres, ils deviennent les nouveaux WWE Tag Team Champions quelques semaines après leurs arrivées en Main Roster. Konnor et Viktor célèbrent sous les huées puis disparaîtront dans la brume alors que Goldust semble inquiet pour son frère toujours au sol. Une équipe médicale viendra prendre en charge le brûlé et le ramène en backstages sous le regard inquiet des fans.
59%

Steel Cage Match, WWE Intercontinental Championship : Dolph Ziggler © vs. Bad News Barrett
La cage est verrouillé et immédiatement le britannique va faire parler son agressivité. Ziggler passe un sale quart d’heure, se faisant complètement malmené en début de rencontre. Bad News Barrett n’hésite pas à se servir du grillage en acier pour affaiblir le champion et il le démolira même avec Big Boot alors que Ziggler est de l’autre côté des cordes. Dolph est groggy et BNB veut en rajouter une couche avec un flapjack contre la cage mais la surprise générale The Show-Off s’accroche au grillage et commence à grimper ! BNB le rattrape bien vite et le ramène au sol mais il sera surpris avec un Superkick. Ziggler va reprendre le match en main, esquivant les attaques du Lord Of Street Fight il réussira à verrouiller sa Sleeper Hold qui semble faire effet… mais Wade Barrett finit par se relever et ramène Ziggler sur ses épaules pour un violent Wasteland !
Bad News Barrett ne perd pas de temps et escalade la cage… mais Dolph va le rejoindre sur la 3ème corde et l’emporte pour un Avalanche Sitout Facebuster ! Le champion IC rampe vers la porte de sortie est sera à deux doigts de s’échapper mais Wade lui claquera violemment la porte au visage, lui ouvrant le crâne au passage. The Bar Knuckle Fighter va continuer son passage à tabac et voudra en finir avec le Bull Hammer… mais Dolph esquive de justesse et place son Superkick suivi du Zig Zag ! DZ tente une nouvelle ascension et atteint le sommet mais BNB va le rejoindre et lui décrocher la tête avec un Bull Hammer ! The Show-Off perd l’équilibre mais se retrouve suspendu, bloqué par un pied ! L’anglais affiche un sourire carnassier et va alors tranquillement sortir par la porte… mais avec le soutient de la foule Dolph réussi à se dégager et passe du côté extérieur ! Le champion Intercontinental va repousser violemment la porte dans le visage de Bad News Barrett puis il lâche prise et touche le sol avant son adversaire !
Vainqueur : Dolph Ziggler via escape (11min50)
67%


The Show-Off conserve son titre mais il aura souffert pour y arriver. Il repart difficilement en backstages alors que Barrett s’énerve et étale l’arbitre avec son Bull Hammer.

Survivor Series Elimination Match : Heyman’s Family (Brock Lesnar, Ryback, Cesaro, Big Show & Adrian Neville) (w/ Paul Heyman) vs. Team Cena (John Cena, Roman Reigns, Rob Van Dam, Hideo Itami & Finn Bálor)
La tension est énorme avant ce match et l’arbitre aura bien du mal à garder le calme avant de faire sonner la cloche. Le combat commence entre John Cena et le jeune Adrian Neville qui veut faire ses preuves, et il réussira d’ailleurs à impressionner son monde mais Cena le ramène bien vite à la réalité et après quelques moves il lui porte l’Attitude Adjustement… mais à la surprise générale le champion NXT se sort du compte. Il fera immédiatement le tag avec Ryback qui va faire parler sa puissance pour renverser la vapeur, Cena fera le tag avec Roman Reigns qui veut se charger de Ryback. Les deux colosses vont complètement se démolir se mettront même à terre après un choc Spear/Meathook Clothesline. Ils sont tous les deux au sol et l’arbitre se met à compter, mais ils réussiront tout les deux à se relever pour faire l’échange. Rob Van Dam prend le relais pour faire face à Cesaro et les deux vont nous offrir une belle séquence. The Whole F’N Show prendra le dessus et réussira à sécher Cesaro après un Spinning Wheel Kick puis il grimpe sur un coin pour son Frog Splash, mais Big Show lui porte son WMD depuis l’apron ! RVD est KO et Cesaro fait alors le compte pour éliminer le premier membre de la Team Cena.
Hideo Itami prend le relais et donnera du fil à retordre à Cesaro mais celui-ci réussira à placer son European Uppercut mais cela ne suffit pas. Big Show rentre dans le ring, voulant en finir au plus vite avec son Chockslam, mais le japonais le repousse et le surprend avec son Busaiku Knee Strike. Il enchaîne avec son Diving Foot Stomp puis tag avec Bálor qui y va du même traitement pour éliminer le géant !
Brock Lesnar s’énerve et rentre dans le ring pour démolir Bálor et Itami. Le champion WWE World Heavyweight fait le ménage dans le ring et veut même porter un Double F5 sur les deux hommes, mais l’irlandais réussi à taguer avec Cena qui vient à la rescousse. Le leader de la Cenation et The Beast vont alors se lancer dans un énorme brawl, repoussant tous ceux essayant d’intervenir, et finalement ils finiront tout les deux hors du ring. Le challengeur et le champion se détestent tellement qu’ils ne font même plus attention au décompte de l’arbitre qui atteindra 10, éliminant ainsi les deux hommes d’un coup.
Roman Reigns revient dans le ring où il fera parler sa puissance, et il coupera Adrian Neville en deux avec un Spear in mid-air, éliminant le champion NXT. Cesaro revient à la charge et réussira à placer son European uppercut sur le samoan qui titube… et se fait décrocher la tête avec la Meathook Clothesline de Ryback : 1…2…2.99 ! Ryback n’en revient pas mais va immédiatement porter son Shell Shocked et cette fois Reigns ne se relèvera pas.
Il ne reste que 2 hommes par équipes, Cesaro et Ryback du côté des Heyman’s Guy face aux deux "rookies" que sont Hideo Itami et Finn Bálor. La foule est à 100% derrière les 2 derniers membres de la Team Cena qui vont vraiment faire forte impression, réussissant même à éliminer Ryback après un combo de moves sans interruption : dropkicks, lariats, kicks en tout genre, tornado DDT, busaiku knee strike et finalement le Bloody Sunday du Prince Of Futur !
Cesaro se retrouve en infériorité numérique mais c’est sans compter la fureur de Ryback qui va revenir dans le ring pour démolir les deux Faces avec une Double Meathook Clothesline ! Cesaro s’en frotte les mains puis appliquera Giant Swing sur Bálor avant l’éjecter du ring. Le suisse enchaîne ensuite le japonais qui tient à peine debout et après quelques moves il lui applique son Neutralizer : 1…2…2.99 ! What ? The Swiss Superman va pour en remettre une couche mais Finn Balor bondit depuis la 3ème corde pour un Diving Double Foot Stomp sur le crâne de Cesaro ! Itami se relève direct avec The King of Swing sur les épaules et lui appliquera un Go To Sleep décisif donnant la victoire à la Team Cena.
Vainqueurs : Team Cena via pinfall 5-3 (18min08)
55%


La foule fait une ovation à Hideo Itami et Finn Bálor qui sont toujours au sol, le reste de la Team Cena rejoint alors le ring et vient les aider à se relever alors que Paul Heyman, furieux, rejoint le reste de son groupe en haut de la rampe. John Cena récupère un micro et félicite d’abord ses potes qui méritent le soutient du WWE Universe. The Cenation Leader rappelle ensuite que cette victoire lui donne le droit de choisir la stipulation du Main Event ! Il annonce alors que ce soir Brock Lesnar défendra le WWE World Heavyweight Championship dans un… Last Man Standing Match ! Lesnar brandit alors sa ceinture en signe de défie et ne lâche pas Cena du regard. La tension est palpable et le Main Event promet donc d’être une véritable guerre pour le titre !
73%

Singles Match, WWE Cruiserweight Championship : Rey Mysterio vs. Sami Zayn
Le titre Cruiserweight est de retour après 7 ans d’absence et ce combat va opposer un multiple champion, une légende de la division, à une nouvelle star pleine de promesses.
Le combat va commencer avec une belle séquence de contres et d’esquives et finalement Mysterio réussi à envoyer Sami dans les cordes. Il s’élance déjà pour un 619 mais The Canadian Sensation esquive facilement puis attrape Rey pour un puissant tilt-a-whirl backbreaker. Sami va montrer l’étendu de son talent avec son arsenal de moves et voudra rapidement appliquer un Tornado DDT mais The Little King Of Lucha le contre avec un Northern Lights Suplex contre un coin suivi du Bronco Buster !
Sami roule sur l’apron du ring et Rey veut alors partir pour un Sunset Flip Powerbomb vers l’extérieur… mais Zayn ne se laisse pas remporter et surprendra le Luchador avec un Asai Moonsault ! Sami chauffe la foule et plongera ensuite entre les cordes d’un coin pour son fameux Suicide Tornado DDT qui lui vaut des "This is Awesome" de la foule. Le combat se poursuit de manière assez disputé et respectueuse, chacun connaissant le talent de l’autre.
Sami réussira à placer sa Blue Thunder Bomb mais n’obtient pas le compte de 3. Il s’élance alors pour le Helluva Kick mais Mysterio le contre avec un croche pied, l’envoyant face première contre la protection du coin. Il reste groggy sur les cordes et Rey va alors courir le long du tablier pour un 619 en s’aidant du poteau ! Zayn titube et le luchador enchaîne avec le West Coast Pop : 1…2…2.99 ! What ? Mysterio n’en revient pas, il va alors faire des taunts à la Eddie Guerrero puis il grimpe sur la 3ème corde pour le Frog Splash… mais The Canadian Sensation se relève en saut carpé puis rejoint Rey sur le top rope d’un bond ! Les deux sont dans une position instable et s’échangent les coups… mais c’est finalement Sami qui réussi à soulever Mysterio pour un incroyable Brainbustaaaaahhh !!!!! Rey est KO et le nouveau talent de la WWE tente alors le compte : 1…2…3 !
Vainqueur : Sami Zayn via pinfall (12min21)
57%


C’est fait ! Sami Zayn reste invaincu et devient le nouveau champion Cruiserweight ! Après le match Rey Mysterio ira serrer la main de Sami en signe de respect et lui remet même le titre. Mysterio conclue avec un speech où il dit avoir passé le flambeau à un lutteur exceptionnel représentant le futur de la WWE et qui saura donner du prestige à cette division. Les deux amis se font une accolade puis Rey repart alors que Sami, qui a les larmes aux yeux, poursuit sa célébration sous une grosse ovation de la foule de Los Angeles.
65%

Singles Match, WWE United States Championship : Sheamus © vs. Rusev (w/ Lana)
The Fighting Champion Sheamus semble plus motivé que jamais pour ce combat et va très bien commencer la rencontre en faisant reculer Rusev avec une pluie de coups. The Super Athlete finit par repousser le champion et veut tenter un lariat mais Sheamus esquive et le surprend avec un Brogue Kick !!! 1…2… Dégagement.
C’était porté trop tôt mais ce coup sortit de nulle part à ébranlé la confiance du challengeur… Lana l’encourage et menace même Sheamus qui se laisse distraire et se fera surprendre avec un spinning wheel kick. Rusev reprend le match en main et affaiblit Sheamus avec des coups stiffs et réussi à le bloquer contre un coin. The Super Athlete portera une puissante Superplex puis il veut verrouiller son finisher mais Sheamus réussi à se relever avec le bulgare sur les épaules pour un Rolling Fireman’s Carry Slam ! Rusev se relève sur l’apron du ring et va subir la série de coups d’avants bras sur le torse, le Drum War, mais il réussi à se retourner et emporter Sheamus pour une terrible suplex vers l’extérieur du ring ! Les deux hommes sont bien affaiblis mais Rusev démolira encore plus le champion en l’écrasant durement contre les escaliers. Rusev renvoi son ennemi dans le ring continue de s’acharner sur le dos de son ennemi qui peine à se relever… et se fera à nouveau coucher avec un Superkick ! The Super Athlete grimpe sur la 2nde corde et s’envole pour un Diving Splash… mais Sheamus esquive de justesse ! Rusev se relève un peu sonné et Sheamus lui décrochera la tête avec un Polish Hammer. La foule encourage The Celtic Warrior qui sent qu’il peut en finir. Il tente alors son Irish Curse Backbreaker… mais son dos le fait souffrir et il n’arrive pas à soulever le challengeur ! Rusev va alors le plier en deux avec un coup de pied dans l’estomac puis il s’élance dans les cordes… Irish Curse Backbreaker ! Sheamus hurle comme un guerrier et s’élance : Brogue Kick ! NON ! Samoan Drop ! Et Rusev enchaîne immédiatement avec The Accolate au milieu du ring ! Sheamus hurle de douleur et tente de s’en sortir… mais il est trop loin des cordes et n’a plus de force. Il sera forcé d’abandonné au grand damne de la foule.
Vainqueur : Rusev via submission (12min06)


Lana est satisfaite et vante The Super Athlete, le conquérant de l’Amérique, alors qu’un drapeau russe est déroulé aux dessus du ring. L’hymne nationale russe sera ensuite jouée en entier sous les huées et les chants "USA ! USA !" de la foule en colère.

Survivor Series Elimination Match, Loser leaves WWE : Team Brie (Brie Bella, Natalya, AJ Lee, Emma & Naomi) vs. Team Nikki (Nikki Bella, Paige, Tamina, Alicia Fox & Sasha Banks)
Les deux jumelles vont immédiatement se faire face et vont s’insulter de tous les noms avant d’en venir aux mains. Brie prend rapidement le dessus sur sa sœur et l’expulsera du ring. Tamina prend le relais et va alors passer à tabac la femme de Daniel Bryan, passant même près de l’éliminer après un violent Superkick. Brie réussi le tag avec AJ Lee qui va confronter son ancienne bodyguard. Les deux donnent un affrontement solide et la championne réussira à verrouiller sa Black Widow… mais Tamina la ramène sur ses épaules pour un Samoan Drop. The Samoan Iron Lady monte ensuite sur un coin et s’envole pour son Superfly Splash… mais il n’y a personne à l’arrivée ! Lee tag avec Natalya qui va immédiatement décapiter Tamina avec sa Discus Clothesline et l’élimine, portant un gros coup à la team Nikki.
Le combat va se poursuivre ensuite avec des tags réguliers des deux côtés et on pourra découvrir une alliance Alicia Fox/Sasha Banks qui marche très bien. Les deux travaillent bien en équipe et réussiront à éliminer Naomi après le Bank Statement de la lutteuse de NXT et Emma après le Scissors Kick de Fox. Toutefois la Team Brie rééquilibre vite le score en éliminant Sasha suite à un roll-up d’AJ Lee.
Paige vient ensuite confronter la championne et les deux vont livrer un affrontement solide. L’anglaise placera même son Paige Turner mais cela ne suffit par pour éliminer Lee. Nikki s’énerve et va menacer son équipière… qui va répondre avec un violent Roundhouse Kick ! Brie Bella va alors immédiatement porter son Sitout Facebuster et élimine sa sœur ! Celle-ci est furieuse et va se lancer dans un Cat Fight avec Brie, forçant plusieurs arbitres à intervenir. Brie revient dans le ring mais se fera surprendre par The Diva Of Tomorrow qui lui porte son Paige Turner pour le compte de 3.
Natalya et Paige se lancent ensuite dans une séquence très technique et l’anglaise finit par bloquer Nattie dans le Scorpion Crosslock… mais AJ Lee surprend Paige avec son Shining Wizard ! Nattie va pour verrouiller son Sharpshooter mais Paige la contre en roll-up : 1…2…3 !
Paige fait l’échange avec Fox qui se jette sur la championne, mais sera vite pris à son tour dans la Black Widow… et abandonne. La finale va se joué entre la championne AJ Lee et son Némésis Paige. Les deux ennemies se donnent à fond mais soudain Nikki Bella revient au bord du ring pour distraire l’arbitre… mais Brie la coupe en deux avec un Spear, empêchant toute tricherie. AJ Lee esquivera alors un Roundhouse Kick et surprend Paige avec un Shiranui décisif.
Vainqueurs : Team Brie via pinfall 5-4 (9min56)
61%


Nikki Bella n’en revient pas, elle est folle de colère mais va quand même se mettre à genoux devant sa sœur et la supplie pour garder son job à la WWE. Brie semble hésiter et prend pitié de sa sœur… mais elle va se rappeler ses humiliations qui lui a fait subir sa jumelle et finit par dire les mots "You’re Fired !" pour le plus grand plaisir de la foule. Nikki pète littéralement un câble et menace sa sœur et va pour la frapper en traître, mais Brie la voit venir et l’éjecte du ring. Nikki sera ensuite escorté hors de l’arena par plusieurs agents de sécurité sous les chants "Nanana, nanana, hey, hey, Goodbye !" du WWE Universe.
75%

Singles Match : Seth Rollins (w/ The Authority) vs. Randy Orton
The Authority débarque au complet pour venir "encourager" Seth Rollins. Stephanie McMahon et Triple iront s’installer à la table des commentateurs tandis que le reste du groupe reste aux abords du ring. Randy Orton arrive d’un pas décidé, chaise en main, et va immédiatement attaquer Mercury et Noble tentant de l’arrêter. Kane va réussir à lui arracher l’arme des mains mais The Viper va quand même faire reculer The Corporate Monster sous une pluie de coups et l’enverra violemment contre les escaliers… mais il se fera surprendre par un Suicide Dive de Rollins ! The Architect envoi Orton dans le ring et le combat peut commencer.
Seth prend immédiatement le dessus en gardant son adversaire au sol, et il voudra rapidement porter son Blackout Out Stomp… mais The Apex Predator esquive de justesse et bondit pour son RKO !!!! Orton ne tente pas le compte et va menacer Triple H qui se lève de son siège. Randy Orton descend même du ring et va venir lui faire face, les deux sont sur le point d’en venir aux mains mais Stephanie réussi à calmer son mari. Seth Rollins va alors récupérer la chaise et attaquera violemment Randy dans le dos alors que Kane occupe l’arbitre.
The Architect s’acharne sur son ennemi en l’allongera même sur la table devant HHH et fracasse le crâne de Randy avec un nouveau chairshot pour le plus grand plaisir du COO. Randy Orton est en sang, et semble inconscient mais cela ne suffit pas à Triple H qui veut que Randy soit un exemple, on ne défie pas The Authority sans en payer les conséquences. Seth monte alors sur la table et veut porter son Blackout Stomp… mais une nouvelle fois Randy le surprend avec un RKO à travers la table sous les yeux du couple au pouvoir !!!!! Rollins est complètement KO et Randy a du mal à se relever… Triple H enlève alors sa veste, retrousse ses manches, et va se mettre à frapper son ennemi sous les yeux de l’arbitre. Le ref Darrick Moore est sur le point de stopper le combat mais Stephanie lui hurle de ne rien faire s’il veut garder son job. Triple H traîne Orton dans le ring et après quelques menaces il lui portera son Pedigree sous les huées générales. Kane renvoi Rollins dans le ring et celui-ci rampe alors jusqu’au corps de Randy pour faire le compte : 1…2…2.99 ! WHAT ?
Les membres de The Authority n’en reviennent pas et Kane va alors relever Orton et l’attrape pour un Tombstone Piledriver… mais Orton passe dans son dos et le repousse directement contre Stephanie qui chute à l’extérieur du ring ! Triple H va immédiatement voir sa femme tandis que Randy éclate Kane avec un low blow ! Seth Rollins tente direct un coup de chaise mais Randy esquive de justesse et attrape Mr Money in the Bank pour un roll-up : 1…2…3 !
Vainqueur : Randy Orton via pinfall (14min54)
76%


He did it ! La foule fait une ovation à Randy Orton qui quitte rapidement le ring alors que Triple H réaliste juste ce qu’il vient de se passer ! Le rebelle titube jusqu’en haut de la rampe en affichant un sourire moqueur, malgré le sang coulant sur son visage… mais Triple H ne vas pas laisser ça et hurle à sa sécurité de venir s’occuper de Randy. Celui-ci se retrouve rapidement encerclé par un groupe d’agent de sécurité qui va le passer à tabac à coup de matraques. Randy est ensuite traîné jusqu’au ring et Triple H va alors se placer au dessus et lui annoncer que The Authority ne se laissera plus humilier de la sorte par une vermine. Le COO va donc chercher sa masse… Soudain le theme song de Daniel Bryan retentit et celui-ci débarque en courant… mais Mercury, Noble et la sécurité lui barrent la route. Triple H hurle alors à Daniel Bryan que la croisade anti-Authority d’Orton s’arrête ce soir, et Daniel Bryan ferait bien de retenir la leçon. HHH brandit ensuite son sledgehammer… et le fracassera sur la nuque de Randy Orton !
The Authority quitte l’arena tandis qu’une équipe médicale vient prendre en charge un Randy Orton inconscient… il sera transporté sur civière jusqu’à une ambulance.
85%

Singles Match : Dean Ambrose vs. Bray Wyatt
Ambrose arrive dans le ring en mode énervé. Wyatt fait son entrée mais Dean va immédiatement à sa rencontre et un brawl démarre au milieu de la rampe ! Les deux se rendent coup pour coup mais finalement Wyatt réussira à porter un violent Uranage sur le sol en acier. Il traîne Ambrose dans le ring mais celui-ci y va direct d’une Cactus Clothesline, renvoyant les deux hommes à l’extérieur. The Street Dog est déchaîné et va malmener le patriarche, le projetant même dans la foule. Il revient dans le ring pour faire redémarrer le compte puis rejoint Bray mais celui-ci lui porter un Stunner sur la barrière de sécurité ! Dean a le souffle coupé et Bray va alors le renvoyer dans le ring. The Eater of Worlds garde le contrôle de son adversaire, le démolissant méthodiquement mais il prend trop confiance. Bray semble oublié que son adversaire est imprévisible et se fera surprendre avec un jawbreaker suivi d’un violent Knee Trembler. The Lunatic Fringe reprends ses esprits puis va vouloir monter en intensité avec des coups beaucoup plus stiffs mais Wyatt finit par lui répondre avec le même traitement, le mettant même presque KO après un monstrueux lariat. Wyatt enchaîne sans hésiter avec un Running Senton puis le compte mais le chien fou a encore de l’énergie. Wyatt continue à s’acharner sur Dean en lui hurlant des menaces pour le pousser à bout, et Dean finit par littéralement péter un câble et ira même mordre Wyatt puis l’étrangle dans les cordes malgré les remontrances de l’arbitre. Ambrose lâche à quatre et relève alors Wyatt qui se marre comme un fou et veut lui porter son Dirty Deeds… mais Bray le repousse contre un coin et l’écrase avec un Stinger Splash. The New Face Of Fear enchaîne avec un nouveau Uranage puis il se met en position d’araignée… Ambrose se relève comme il peut et se fait attraper pour le Sister Abigail… mais il contre en une violente High Angle Back Suplex, Wyatt retombant durement sur la nuque ! The Lunatic Fringe traîne ensuite Bray à l’extérieur, retire un tapis de protection, et veut partir pour un Piledriver afin de blesser son ennemi… mais celui-ci contre en surpassement ! Dean retombe durement sur le béton mais il se relève direct et terrasse Bray avec un Lariat dans la nuque. Ambrose portera alors un violent Curb Stomp sur le béton puis renvoi Wyatt dans le ring. Le patriarche crache du sang après ce coup mais il se marre toujours et écarte les bras en croix en hurlant à Dean d’en finir. The Lunatic Fringe ne se fait pas prier et y va d’un violent Front Dropkick dans la face de son ennemi à genoux puis il le relève pour le Dirty Deeds… mais Bray contre et sort de nulle part le Sister Abigail ! Wyatt relève son adversaire groggy et lui chuchote quelque chose à l’oreille avant de lui appliquer un second Sister Abigail ! Wyatt pose son pied sur le corps de Dean puis se met à rire tandis que l’arbitre fait le compte : 1…2…3.
Vainqueur : Bray Wyatt via pinfall (14min56)
69%


Bray Wyatt récupère un micro et se place au dessus du corps de Dean et lui dit qu’il n’est pas encore prêt… The Redneck Messiah connait mieux que personnes les méandres de la folie, et il sait comment la contrôler. Il a sauvé plusieurs âmes et Dean sera son prochain disciple. Il va pour repartir mais soudain les lumières se mettent à grésiller puis le titantron affiche une série de chiffres qui défilent sans arrêt ! Bray Wyatt est sur ses gardes mais il ne s’attendait certainement pas à une attaque par les airs ! Une ombre noire jaillit depuis une tyrolienne et vient percuter le patriarche ! L’homme retire une cape de plumes noires et on peut découvrir qu’il s’agit de nul autre que Solomon Crowe. The Crow Death Machine va immédiatement crache un liquide noir au visage de Bray Wyatt puis il le terrasse avec un monstrueux Lariat !!! Solomon se retourne ensuite vers Ambrose qui le fixe avec d’un air méduser et il lui sourit de façon inquiétante. The New Horror quitte sort ensuite une sorte de télécommande de sa poche et appui sur un bouton : la salle est immédiatement plongée dans le noir, et bien évidemment Crowe aura disparu lorsque les lumières se rallument.
53%

Last Man Standing Match, WWE World Heavyweight Championship : Brock Lesnar © (w/ Paul Heyman) vs. John Cena
Il est déjà l’heure du Main Event, le 3ème affrontement pour le titre entre le champion Brock Lesnar et John Cena. Avant le combat John Cena provoque Lesnar en lui disant qu’un vrai champion défend son titre seul et il espère que la Heyman’s Family n’interviendra pas. Heyman rappelle que son client à déjà écraser Cena 2 fois sans l’aide de personne, il en sera de même ce soir.
La cloche retentit et les deux hommes entre en contact pour une épreuve de force… et c’est John Cena qui réussi à faire plier son adversaire ! Mais Brock attrape direct Cena sur ses épaules pour le F5… non, The Marine ne se laisse pas faire contre en DDT. John prend le contrôle du match avec une pluie de coups et essaye de garder le champion au sol mais celui-ci se relève sans cesse et réussira à contrer une clothesline pour une formidable German Suplex. La bête est réveillé et veut maintenant partir pour une série de Germans… mais Cena le repousse dans les cordes et le cueille au retour pour une Side Belly to Belly Suplex. Lesnar roule en dehors du ring et John va pour le chercher mais il mange une violente droite alors qu’il passe entre les cordes puis Brock le rejoint sur l’apron… pour une monstrueuse German Suplex vers l’extérieur !!!! L’arbitre se met à compter alors que Cena se tord de douleur, mais il se relèvera à 7.
The Next Big Thing prend le contrôle et malmène son adversaire à l’extérieur, le projetant violemment contre les escaliers, la barrière, ou encore la table des commentateurs espagnols. Lesnar récupère un moniteur TV et démolira la face de Cena qui s’écroule une nouvelle fois, mais se relève avant le compte de 10. The Beast poursuit son massacre et se met à étrangler John avec un câble de caméra… mais le Leader de la Cenation trouve la force de se remettre sur pieds et attrape Brock sur ses épaules pour un Attitude Adjustement à travers la table des hispaniques !!! Cena sait que cela ne suffira pas pour abattre The Beast mais cela lui permet de retrouver des forces et ses esprits. John renvoi son adversaire dans le ring et réussi à reprendre le dessus grâces à des esquives et il portera même son Spin-Out Powerbomb. The Marine enchaîne avec le 5 Knuckle Shuffle puis grimpe sur la 3ème corde pour son Diving Leg Drop Bulldog… mais Lesnar l’attrape sur ses épaules pour un terrible powerbomb !
Le champion WWE World Heavyweight ira ensuite chercher des armes sous le ring : une table, une chaise mais aussi une plaque de verre !?! Lesnar installe la table à l’extérieur et placera la plaque de verre par-dessus puis il remonte dans le ring et éclatera la tête de Cena avec un gros coup de chaise. Cena peine à se relever et prend plusieurs coups de chaise dans l’arrière des jambes puis dans les bras ! The Beast le démolit méthodiquement si bien que Cena semble incapable de quoique ce soit. Lesnar le prend sur ses épaules pour un violent F5… mais Cena se relèvera à 9 ! Lesnar s’énerve et veut tenter un powerbomb par-dessus les cordes directement sur la table… mais dans un mouvement désespéré Cena se relève avec Lesnar sur les épaules : Attitude Adjustement ! Lesnar s’est envolé par-dessus les cordes pour finir s’écraser à travers la table et la vitre qui explose sous le choc !!!! Les deux hommes sont à terre et l’arbitre de met à compter… Lesnar est bien amoché et saigne du bras, mais cela ne l’empêchera pas de se relever juste à temps, alors que Cena s’aide des cordes pour se remettre sur pied lui aussi. Brock ne verra pas John se placer sur l’apron pour son Diving Leg Drop Bulldog sur le sol de l’arena !!!
Cena est à bout de souffle mais il a repris confiance et les encouragements du WWE Universe lui donnent des forces. Il va alors traîner Lesnar jusqu’en haut de la rampe et après quelque coups il le projette contre le décor avant d’enchaîner avec un puissant Attitude Adjustement sur le sol en acier ! Le troisième AA de la soirée. Lesnar est out ! 1…2…3…4…5…6…7…8…9… NON ! The WWE Most Dangerous Man est debout et pousse un hurlement ! Cena n’en revient pas et se jette sur lui mais Lesnar le contre et l’attrape par la taille pour une German Suplex sur l’acier !!! Et il ne le lâche pas et va enchaîner avec une deuxième German Suplex, et finalement une troisième ! Cena a le corps en miettes mais The Beast n’en a pas finit et va soulever une plaque de la scène… puis il prend John Cena sur ses épaules ! Lesnar est à bout de forces et tient à peine debout… mais il donnera tout ce qu’il a dans ce dernier moves : un F5 directement dans la fosse !!!! OH MY GOD !!!!! John Cena s’est écrasé dans un tas de câbles et matériel électronique… L’arbitre va immédiatement voir dans quel état est John mais Lesnar lui hurle de faire son compte ! 1…2…3…4…5…6…7…8…9…10. C’est fait, Brock Lesnar conserve son titre.
Vainqueur : Brock Lesnar via KO (18min28)
82%


La foule est encore sous le choc après ce dernier move dévastateur, mettant terme à une véritable guerre. Brock Lesnar à du mal à se relever c’est Paul Heyman qui ira directement lui remettre son titre avant de conclure avec une promo vantant l’invincibilité de son client, l’homme qui a vaincu The Undertaker à Wrestlemania, et qui vient de démolir le WWE Superman. A présent tout le monde doit craindre The WWE Most Dangerous Man ! Lesnar est le monstre de la fin des temps, il est The Behemoth ! Le champion brandit une nouvelle fois sa ceinture déjà maculé du sang ruisselant de son bras puis il repart sous les huées alors que John Cena est pris en charge pas l’équipe médicale qui n’aura pas chômé ce soir.
76%



Overall Rating : 78%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Ven 28 Nov - 19:27

RAW – Week 4, November 2014
Live From Amarillo National Center : Amarillo, Texas
Attendance : 8,905


Dark Match : Luke Harper def. Mark Henry en 7min25 après une Discus Clothesline.
57%


Le show débute avec une vidéo récapitulative des évènements de la veille aux Survivor Series. On y voit notamment les nouveaux champions Rusev, Sami Zayn et The Ascension, la victoire de Brock Lesnar sur John Cena, les débuts de Solomon Crowe, mais surtout l’agression de Randy Orton par The Authority. Après le coup de masse Randy est évacué en ambulance jusqu’à l’hôpital. Son médecin nous annonce alors que The Viper est gravement blessé suite à ce coup, qui aurait put lui coûter sa carrière, et qu’il aura besoin de plusieurs mois de repos avant d’espérer pouvoir revenir dans les rings.
77%

C’est évidemment The Authority qui fait son entrée sous les huées. Triple H se frotte les mains alors que sa femme affiche un sourire triomphant. The Game rappelle qu’Orton à remporté son match au PPV mais qu’il a perdu la guerre. Orton était devenu incontrôlable et ne respectait aucune règle, il n’y avait donc qu’un moyen de le stopper : le blesser gravement. The Game remercie alors sa femme pour cette idée brillante ! Steph annonce alors qu’Orton à servit d’exemple, The Authority écrasera toute forme de rébellion ! Ils sont alors interrompus par l’arrivée de Daniel Bryan qui va immédiatement faire comprendre que les méthodes du couple au pouvoir sont ignoble et qu’il ne laissera pas ce business être détruit par leur égo. HHH le menace mais D-Bryan n’en démord pas moins, finalement Rollins prend la parole et dit à son patron qu’il va s’occuper du cas de Bryan ce soir dans le Main Event.
81%

Normal Tag Team Match, WWE Tag Team Championship : Ascension © vs. Gold & Stardust
Les anciens champions profitent directement de leur clause de rematch et vont très bien commencer la rencontre, toutefois Goldust sera pris à parti par le duo du chaos qui va littéralement le démolir. Stardust finit par rentrer dans le ring et appliquera son Beautiful Disaster puis le Cross Rhodes sur Konnor mais cela ne suffit pas. Le combat se poursuit et finalement les frères Dust devront s’incliner suite à un Fall of Man sur Goldust après que Stardust est loupé son Moonsault.
Vainqueurs : Ascension via pinfall (7min33)
65%


Après le match, les champions disparaissent dans un nuage de brume alors que les perdants semblent dépités. Stardust finit par dire qu’il en a marre de passer pour un clown et qu’il est temps pour lui d’évoluer. Il a passé de bon moment ces derniers mois mais la perte des titres est le signe du besoin de changement. Il passe alors ses mains sur son visage pour effacer la peinture puis déclare que Cody Rhodes est de retour ! Goldust est déçu mais lui sert quand même la main en disant qu’il comprend ce choix puis les deux quittent le ring sous les applaudissements.
67%

La championne AJ Lee débarque dans le ring et s’assoit en tailleur pour une promo pipebomb à la manière de son mari. Lee va immédiatement critiquer la WWE qui se fou de la division féminine et préfère embaucher des bimbos sans talent comme Eva Marie plutôt que des vraies lutteuses comme Sarah Stock, Cheerleader Melissa ou encore Ayako Hamada ! Lee nous dit que son contrat se termine dans un mois, la veille de New Year’s Revolution, et qu’elle compte bien quitter la WWE avec le titre des Divas ! Elle sent qu’elle n’a plus sa place ici, elle va aller poursuivre sa carrière à la SHIMMER, la SHINE ou encore au Japon afin de prouver qu’elle est vraiment la Best in the World. Lee est soudain interrompu par Brie Bella qui lui répond qu’elle comprend la frustration de Lee mais qu’elle ne la laissera pas cracher sur les divas, et encore moins repartir avec le titre ! Elle la défie pour un match de championnat… right now !
60%

Singles Match, WWE Divas Championship : AJ Lee © vs. Brie Bella
Brie Bella fait preuve de combativité et prend le dessus en début de match, mais la championne la ramènera vite à la réalité en portant notamment un violent high kick qui ouvre la lèvre supérieur de Brie ! The Crazy Chick garde le contrôle et voudra faire abandonner son adversaire avec un Guillotine Choke … mais Brie s’en sortira avec une belle Northern Lights Suplex. The Dragon’s Wife a le soutient de la foule et réussira à esquiver les attaques de la championne puis elle tentera son Bella Buster… mais Lee la laisse tomber toute seule sur les fesses puis enchaîne direct avec son Shining Wizard décisif!  
Vainqueur : AJ Lee via pinfall (7min48)
52%


Il y a de l’agitation dans les vestiaires. Plusieurs membres de la Heyman’s Family sont réunis et la discussion est plutôt houleuse. Cesaro revendique être l’homme fort du groupe, celui qui a tenu le plus longtemps lors du 5vs5, celui qui a battu John Cena en début de mois, et pour cela il mérite un titleshot au titre de Brock Lesnar (qui n’est d’ailleurs pas présent). Ryback réplique en revendiquant mériter ce titleshot lui aussi. Les tensions montent mais Paul Heyman arrive à calmer ses clients en leur proposant de régler ce conflit dans le ring afin de désigner le nouveau challengeur au titre WWE World Heavyweight. Cesaro et Ryback sont d’accord et vont se serrer la main afin de conclure l’accord.
79%

Renee Young est en compagnie du nouveau champion Cruiserweight Sami Zayn pour une interview. Le canadien dit être extrêmement fier de détenir cette ceinture, et il compte bien lui redonner son prestige. La division poids légers est capable d’offrir de très grand match et a sa place dans les Main Events. Il est ensuite rejoint par Finn Bálor et Hideo Itami, les deux finalistes du 5vs5. Les trois hommes se serrent la main et annoncent qu’ils représentent le futur de la WWE !  Renee nous dit que dans quelques instants ils vont affronter Adrian Neville, Tyson Kidd et Justin Gabriel dans un match qui promet d’être grandiose.
55%

Six-Man Tag Team Match : Finn Bálor, Hideo Itami & Sami Zayn vs. Adrian Neville, Tyson Kidd & Justin Gabriel
Excellent match qui débute par un vrai spotfest, chacun  ayant son moment de gloire. Les heels vont finir par prendre le dessus en se concentrant sur le japonais mais celui-ci réussira à esquiver le 450 Splash de Gabriel puis il le sèche avec son Go To Sleep, mais Neville vient tirer son équipier à l’extérieur. Itami tag avec Zayn et les 2 hommes vont s’envoler par-dessus les cordes. Le combat se poursuit et Finn Bálor réussir à prendre le dessus face à ses adversaires, mais Kidd le surprendra avec son Sommersault Neckbreaker avant de verrouiller le Sharpshooter… mais il se fait décapité par un Helluva Kick du champion poids léger ! Bálor enchaîne immédiatemment avec son Bloody Sunday pour la victoire.
Vainqueurs : Finn Bálor, Hideo Itami & Sami Zayn via pinfall (9min41)
56%


Après le match le WWE Universe fait une ovation mais les applaudissements se transforment soudain en huées : la Black Force surgit de nulle part et va s’en prendre aux vainqueurs alors que Neville, Kidd et Gabriel filent sans demander leur reste. Le trio favori de la foule tente bien de se défendre mais ils sont affaiblis après leur match en plus d’être en infériorité numérique. Hideo Itami et Finn Bálor seront mis au sol par Titus O’Neil et Big E Langston alors que Kofi Kingston applique son Trouble in Paradise dans le crâne du champion Cruiserweight. Xavier Woods ramasse alors le titre et déclare qu’il sera bientôt la propriété de la Black Force !
56%

John Cena donne une interview via satellite. Il s’excuse auprès de ses fans pour ne pas être présent mais après son match contre Lesnar les médecins l’ont obligé à prendre plusieurs jours de repos. The Uncrown Champ dit être déçu car il pensait vraiment pouvoir battre Brock Lesnar et par la même occasion devenir 16 fois champion du monde… Il poursuit en annonçant qu’il va laisser leur chance à d’autres et qu’il s’éloigne du title picture quelques temps. The Cenation Leader conclue en mettant en garde les futurs challengeurs : Brock Lesnar est VRAIMENT dangereux. The Behemoth représente bien la plus grande menace à l’heure actuelle au sein de la WWE.
92%

Singles Match : Sheamus vs. Bad New Barrett
Les deux hommes ont perdu leur match aux Survivor Series, Sheamus perdant même son titre, et ce soir ils vont tout donner pour montrer ce qu’ils valent. C’est un véritable combat de brute où les deux hommes vont se rendre coup pour coup avec une rare intensité. Sheamus sera le premier à dégainé son Brogue Kick mais cela ne suffit pas pour abattre The Bar Knuckle Fighter. BNB réussira ensuite à porter le Wings of Change puis il veut porter le Bull Hammer mais The Celtic Warrior esquive et place son Irish Curse Backbreaker ! Sheamus fait ses taunts… Brogue Kick ! NON ! Barrett le stop en pleine course avec le Bull Hammer suivi du compte de 3.
Vainqueur : Bad News Barrett via pinfall (9min42)
71%  


Après cette victoire l’anglais reste dans le ring pour une promo en disant que sa reconquête du titre Intercontinental est un échec… mais cela lui a ouvert les yeux : il mérite mieux que ça ! Il mérite d’être dans les Main Events. Et pour cela il est prêt à démolir tout le monde sur son passage, aucun obstacle ne l’arrêtera. Bad News Barrett conclue avec son fameux "BOOM" puis jette son micro avant de repartir d’un pas déterminé.
87%

Singles Match, WWE World Heavyweight Contendership : Cesaro vs. Ryback
Paul Heyman est au bord du ring afin de surveiller le match entre ses deux clients, il offrira un titleshot au titre de Brock Lesnar au vainqueur de cette rencontre. Comme on pouvait s’y attendre les deux lutteurs nous offrent un combat très disputé où ils vont faire parler leur puissance. Cesaro est mis en difficulté mais à la surprise générale il contre une Meathook Clothesline en catapultant son adversaire dans les airs pour son European Uppercut, seulement pour le conte de deux. The Swiss Superman garde le dessus et voudra porter son Neutralizer, mais The Sin City Destroyer le prend sur ses épaules et applique un terrible Shell Shocked, mais lui aussi n’obtient pas le compte de 3. Les deux hommes finiront par se terrasser avec un Double Big Boot… Ryback se relève sur l’apron et Cesaro en profitera alors pour lui porter une bonne European Uppercut suivi de sa Superplex. The Caesar enchaîne sans hésiter avec le Neutralizer pour le compte de 3.
Vainqueur : Cesaro via pinfall (11min13)
69%  


Cesaro se relève en titubant mais victorieux. Paul Heyman le félicite et lui annonce qu’il aura l’occasion de défier The Beast Brock Lesnar à New Year’s Revolution. Et justement le WWE World Heavyweight Champion fait son arrivée dans le ring et vient faire face au nouveau challengeur. Lesnar brandit son titre sans lâcher Cesaro des yeux…La tension et à son comble mais Heyman réussi à garder le calme et obtiendra même une poignée de mains des deux hommes qui semblent se respecter. Cesaro n’est pas impressionner par The Behemoth et promet d’être celui qui le détrônera, et il n’aura pas besoin de plusieurs match pour y arriver !
75%

Une vidéo promo nous montre Bray Wyatt dans une cabane miteuse, sur sa chaise à bascule. The Eater Of Worlds nous dit que Dean Ambrose a démontré toute sa faiblesse lors des Survivor Series, il n’a pas réussi à vaincre la folie incarnée, et pour cela il ne mérite pas son intérêt. Wyatt se frotte la barbe et dit que par contre il est intrigué par Solomon Crowe, un homme assez fou pour s’en prendre à lui. Il va pour poursuivre mais soudain la vidéo grésille, et laisse place à une autre où l’on voit Solomon Crowe, le visage presque collé à la caméra. Le hacker nous dit que dans le monde il y a deux forces implacables : la folie et la logique, et lorsqu’elles se rencontrent cela peut provoquer le chaos ! Crowe se marre et poursuit en disant que Wyatt n’est rien de plus qu’un 0 parmi tant d’autres… "I am the Only 1". Préparez vous car le piratage commence...
83%

Singles Match : Daniel Bryan vs. Seth Rollins
Incroyable Main Event, un potentiel Match of the Year. Les deux hommes vont livrer une prestation très intense et ultra technique. Daniel Bryan a le public à 200% derrière lui pour son premier match depuis son retour, et les encouragements semblent lui donner des ailes. Il démolira Rollins avec un Busaiku Knee Strike alors que Seth est sur l’apron, le propulsant directement sur la table des commentateurs. D-Bryan voudra ensuite plonger pour un Suicide Dive mais Rollins lui met un kick au moment où il passe entre les cordes puis il le surprendra avec une Springboard Clothesline. The Architect place immédiatement son Shiranui mais n’obtient pas le compte de 3. Il rage et va relever Daniel mais celui-ci le ramène au sol… pour le Cattle Mutilation ! Rollins hurle de douleur mais réussira à attraper les cordes avec ses pieds. Le combat se poursuit et Daniel Bryan s’envolera pour sa Diving Headbutt mais Seth esquive de justesse puis plante la tête de l’American Dragon avec le Blackout Stomp… mais n’obtient pas le compte de 3 ! Daniel ne veut rien lâcher et Rollins commence à s’énerver et va faire des erreurs… The Tap Out Artist claquera sa série de kicks puis verrouille le Yes Lock… mais soudain Kane fait son entrée et distrait l’arbitre. Daniel Bryan s’énerve et va alors démolir son ancien équipier un Diving Busaiku Knee Strike depuis l’apron puis il remonte en vitesse… mais Seth Rollins le surprend avec coup de mallette ? Mais ? D’où la sort-il ? Mister Money in the Bank fait directement le compte et obtient la victoire sous les huées générales.
Vainqueur : Seth Rollins via pinfall (16min35)
88%
 

La foule fait une véritable bronca alors que Seth Rollins célèbre sa victoire en brandissant sa nouvelle mallette de Mister Money in the Bank, une mallette en cuir noir, très classe. Rollins est rejoint dans le ring par Kane et celui-ci va alors annoncer que suite à une décision de Triple H, Daniel Bryan est dès à présent considérer comme rebelle, et qu’il n’obtiendra plus de titleshot tant qu’il n’aura pas juré, à genoux, de respecter The Authority. Kane valide ce décret avec un puissant Chockslam puis les deux hommes quittent le ring en triomphant alors que Bryan se tord de douleur sur le sol.
75%
Overall Rating : 85%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Lun 1 Déc - 9:16

Smackdown – Week 4, November 2014
Live From Don Haskins Center : El Paso, Texas
Attendance : 11,290


Dark Match : Xavier Woods def. Adam Rose en 5min48 après son Honor Roll.
39%


Le show débute avec l’arrivée de Dolph Ziggler sous les applaudissements. Le champion Intercontinental parle de sa victoire contre Wade Barrett après un gros match aux Survivor Series. Il dit que le sang et la douleur ne l’ont pas arrêté et qu’il s’est battu en se donnant à fond. Il parle du titre Intercontinental et promet qu’il va redonner son prestige d’antan à ce titre, il compte même battre le règne du Honky Tonk Man. The Show-Off nous dit avoir l’âme d’un champion et il ne recule devant aucun défi ! Soudain The Corporate Monster Kane fait son entrée et annonce alors à Ziggler qu’il les actes valent plus que les paroles, il lui programme donc un match pour ce soir… face à Brock Lesnar ! Kane affiche un sourire sadique puis annonce que dans un instant va avoir lieu une Battle Royal pour désigner le nouveau challengeur au titre Intercontinental.
73%

10-Man Battle Royal, WWE Intercontinental Contendership : Rob Van Dam vs. The Miz vs. Damien Mizdow vs. Jack Swagger vs. Fandango vs. Justin Gabriel vs. Tyson Kidd vs. Adrian Neville vs. Tyler Breeze vs. Cody Rhodes
Rob Van Dam et Adrian Neville, rivaux lors des Survivor Series, vont immédiatement se jeter l’un sur l’autre tandis que l’on peut voir des alliances se former entre Damien Mizdow et The Miz, Justin Gabriel et Tyson Kidd ou bien encore Fandango et Tyler Breeze. Van Dam réussi à mettre Neville au sol après un Spinning Wheel Kick puis il grimpe sur un poteau pour son Frog Splash mais le champion NXT se relève et le pousse violemment à l’extérieur.
Fandango est à son tour éliminé par Jack Swagger après un Gutwrench Powerbomb suivi d’une projection par-dessus les cordes. Tyler Breeze est lui aussi balancé par le Real American mais à la surprise générale il réussi à rester accroché.
Tyson Kidd et Justin Gabriel travaillent parfaitement en équipe et élimineront Swagger puis tentent d’éliminer The Miz mais Damien Sandow vient à son secours et élimine Justin Gabriel. Cody Rhodes décrochera la tête de Kidd avec un Beautiful Disaster Kick puis il élimine le canadien. Mizdow veut alors surprendre Rhodes avec une attaque dans le dos mais celui-ci le repousse et The Master of Entertainment percute The Miz, et l’élimine au passage. The Miz est furieux et engueule sa doublure, qui se fera alors surprendre par Adrian Neville qui l’élimine.
Adrian Neville et Cody Rhodes vont se livrer une grosse bataille, enchaînant les contres et les esquives comme si le match recommençait. The Man That Gravity Forgot réussira à contrer le Cross Rhodes et il place un violent Pop-Up Sitout Powerbomb. Il tente ensuite un hurricanranna pour expulser Cody mais celui-ci le repousse sur l’apron… puis le décroche la tête avec un Disaster Kick, l’éliminant à son tour !
Cody Rhodes fête sa victoire… mais soudain Tyler Breeze, qui se terrait dans un coin depuis le début, surgit comme un fourbe et surprend Cody avec son Beauty Shot. Il l’élimine ensuite facilement et remporte donc la victoire sous les huées générales.
Vainqueur : Tyler Breeze (10min42)
63%


Prince Pretty est de retour en backstages, fier comme un paon, lorsque Renee Young l’interpelle pour l’interviewer. La jolie canadienne félicite Breeze qui devient challengeur au titre Intercontinental pour ses débuts en Main Roster, même si cette victoire est controversée. The Georgous One répondra que seul le résultat importe. Il continue de pavaner et rabaisse Dolph Ziggler, disant que le Show-Off n’est qu’un sous-Tyler Breeze et que le WWE Universe va découvrir ce qu’est la vraie beauté lorsque The King Of Cuteville remportera le titre Intercontinental. Il conclue en disant que ce soir Dolph va se faire démolir sa belle gueule par Brock Lesnar et il (Breeze) va se faire un plaisir de regarder ce massacre.
48%

AJ Lee débarque dans le ring, ceinture sur l’épaule, et va faire une nouvelle promo en rabaissant la division féminine. Dans 4 semaines elle quittera cette compagnie avec le titre, mais pour bien montrer qu’elle est The Best in the World elle va défendre son titre à TOUS LES SHOWS ! Elle n’a pas peur et sait qu’elle est bien meilleure que toutes les divas du roster. Lorsqu’elle aura battu tout le monde elle pourra quitter la WWE sans se retourner. Elle lance donc un Open Challenge… et c’est l’australienne Emma qui va venir relever le défi.
56%

Singles Match, WWE Divas Championship : AJ Lee © vs. Emma
Emma montre qu’elle en veut et réussi à prendre le dessus en début de match, mais Lee la ramène bien vite à la réalité et la clouera au sol après un Shining Wizard, mais à la surprise générale Emma réussi à s’en sortir ! The Dancing Queen a le soutient de la foule et cela lui donne la force de se relever, et même de s’envoler pour son Diving Crossbody… mais AJ Lee l’accueil avec un violent Dropkick puis elle enchaîne avec le Black Widow ! Emma n’aura pas d’autre choix que d’abandonner.
Vainqueur : AJ Lee via submission (6min04)
49%


On enchaîne avec une pub… mais celle-ci est immédiatement coupée par une série de chiffres défilant sur l’écran… avant de finalement s’arrêter sur la date de lundi prochain. Les chiffres se transforment en lettres et annoncent les débuts de Solomon Crowe à RAW ! Le hacker prend la parole et déclare que The Human Virus s’apprête à être lancé dans le système, et personne ne pourra l’arrêter. 
39%


Six-Man Tag Team Match : Black Force (Big E Langston, Titus O’Neil & Kofi Kingston w/ Xavier Woods) vs. Sami Zayn, Hideo Itami & Finn Bálor
Les 3 Faces sont de nouveaux réunis et vont pouvoir se venger de la Black Force qui les a attaqué  à RAW. Encore une fois les nouveaux venus font une très forte impression en démontrant leur talent in-ring. Les membres de la Black Force vont quand même reprendre le dessus grâce à la puissance de Big E et Titus qui porteront même leur Black Bomb sur Bálor, mais celui-ci se sort du compte in-extremis. Zayn esquivera ensuite un Trouble in Paradise qui atteint Big E par accident puis il tag avec Itami. Le nippon applique directement son Busaiku Knee Strike dans la face de Kingston puis tente le GTS tandis que Zayn décapite Titus avec son Helluva Kick… mais Xavier Woods rentre dans le ring pour porter un low blow à Itami !
Vainqueurs : Sami Zayn, Hideo Itami & Finn Bálor via DQ (10min54)
61%


Woods se fait huer copieusement et il se retrouve maintenant à 1 contre 3… mais ses potes de la Black Force viennent à son secours et démolissent le champion Cruiserweight et ses potes à coups de chaises pour un nouveau beatdown. Kingston, O’Neil et Langston vont s’acharner sur leurs ennemis tandis que Woods récupère un micro et commence un sermon à la manière d’un pasteur, annonçant que le "jour noir" de la WWE approche. La Black Force est unit et avance dans la même direction. Ils ont le même objectif : prendre ce qu’ils méritent par la force, et cela les rends plus fort. "We have a dream… and it’s your worst nightmare !"
51%

Singles Match : Ryback (w/ Paul Heyman) vs. Sheamus
Gros combat pour les deux hommes qui ont tout à prouvé après une série de faite. Le combat est très disputé et les deux hommes se démolissent avec des coups stiffs et des prises puissantes. Toutefois l’ancien champion US semble avoir la rage de vaincre et se relèvera d’une Meathook Clothesline en hurlant, esquive une seconde puis dégaine son Brogue Kick ! Malheureusement pour lui Ryback roule en dehors du ring où Heyman va immédiatement lui donner des conseils. Sheamus va ramener son adversaire sur l’apron et commence sa série de coups sur le torse mais le Sin City Destroyer le contre avec une guillotine sur les câbles. Ryback va immédiatement tenter le Shell Shocked mais Sheamus le repousse et lui porte un violent Irish Curse Backbreaker. The Celtic Warrior annonce la fin et prépare un nouveau Brogue Kick… mais Heyman va attirer son attention ! The Hungry One ne perd pas une seconde et décroche une nouvelle Meathook Clothesline, cette fois dans la nuque de l’irlandais, et obtient la victoire.
Vainqueur : Ryback via pinfall (7min42)
68% 
 

Après cette victoire, Paul Heyman monte dans le ring et vante son client en déclarant qu’il sera le prochain US. Il va pour poursuivre son speech mais soudain Roman Reigns fait son entrée et rejoint le ring sans lâcher Ryback des yeux. The Sin City Destroyer va immédiatement tenter une attaque mais Reigns esquive… et le terrasse avec une puissant Spear !!! Roman Reigns arrache ensuite le micro des mains d’Heyman et déclare que Ryback ne s’emparera jamais du titre US car il compte bien s’en emparer avant. The Samoan Juggernaut célèbre ensuite sous les applaudissements alors que Ryback et Paul repartent en rageant…
80%  

Sheamus est de retour en backstages et il semble assez énervé. Renee Young vient l’interviewer à propos de ses récentes défaites et lui demande comment il compte remonter la pente… mais elle est soudain interrompu par l’arrivée d’Erick Rowan. Sheamus est méfiant et demande à l’ex membre de la Wyatt Family ce qu’il veut. Celui-ci va alors dire que le Celtic Warrior a l’âme d’un guerrier et la rage d’un Berzerker, tout comme lui. Rowan nous parle de ses origines scandinave et dit que le sang des vikings coules dans ses veines. Lui et Sheamus sont faits du même acier et ensemble ils peuvent être l’égale d’une armée, une vague ravageuse qui pourrait raser la WWE. Sheamus réfléchit un instant… puis tend la main à Rowan qui annonce alors la naissance des Nordic Warriors ! 
65%

Singles Match : Rey Mysterio vs. Luke Harper
The Hunter n’est pas là pour rigoler et il va essayer d’en terminer rapidement avec le petit luchador, mais avec le soutient de la foule celui-ci réussi à reprendre le match en main. Grâce à sa vitesse Rey va esquiver les attaques de son adversaire et l’enverra plusieurs fois au tapis. Il réussi même à l’envoyer dans les cordes et place son 619 ! The Little King Of Lucha enchaîne avec le West Coast Pop… mais Harper l’attrape au vol pour un terrible Truckstop ! 1…2…2.99 ! What ? The Nebraska Giant s’énerve et relève direct Rey pour sa Discus Clothesline, qui cette fois aura raison de Mysterio.
Vainqueur : Luke Harper via pinfall (7min46)
66%


Luke Harper prend la parole pour annoncer que Mysterio s’est bien défendu… et il aime quand ses proies sont coriaces ! Mais ce qu’il aime par-dessus tout c’est garder un trophée. The Hunter va alors arracher le masque de Mysterio puis le brandit en l’air sous les huées alors que le luchador cache son visage. Harper affiche un sourire carnassier et annonce qu’il est temps pour lui de passer à un niveau supérieur et de chasser du plus gros gibier.
77%

De retour après une pub nous retrouvons The Miz et Damien Mizdow pour le MizTV. The Awesome One semble toujours en vouloir à sa doublure pour l’erreur lors de la Battle Royal et il va donc l’ignorer. Il accueil son invité du soir : Dean Ambrose.  The Street Dog a toujours les nerfs suite à sa défaite lors des Survivor Series et The Miz ne va pas hésiter à le rabaisser en disant The Shield était invincible, mais finalement en solo Dean ne vaut pas grand-chose. Il n’a pas réussi à battre Seth Rollins, et il s’est incliné face à Bray Wyatt. The Lunatic Fringe n’apprécie pas et va alors pour frapper The Miz mais Mizdow se jette devant la star et mange le coup à sa place. The Miz s’enfuit en courant alors que Dean le menace… mais soudain Bad News Barrett sort de la foule et attaque violemment le Street Dog ! BNB va projeter Dean contre le logo WWE inversé puis il l’achève avec un Bull Hammer. The Lord Of Street Fight ramasse un micro, le porte à sa bouche… puis finalement le balance au sol ! L’anglais repart sans explication alors qu’Ambrose reprend à peine ses esprits mais on peut lire la colère dans ses yeux.
81%

Singles Match, Champion vs. Champion : Dolph Ziggler vs. Brock Lesnar (w/ Paul Heyman)
Gros défi pour Dolph Ziggler mais celui-ci ne semble pas impressionné et, au contraire, est plus motivé que jamais. The Show-Off commence le match à 100 à l’heure mais Lesnar le calmera vite avec un puissant Lariat puis une série German Suplex. The Behemoth va commencer un véritable travail de démolition et voudra vite en terminé ave son F5… mais Dolph réussi à contrer un magnifique DDT ! Il enchaîne direct avec son Famouser puis le compte mais cela ne suffit pas. Il tentera le Zig Zag alors que Lesnar se relève mais le champion WWE le repousse dans les cordes puis l’attrape au retour pour une terrible Overhead Belly to Belly Suplex par-dessus la 3ème corde ! Ziggler est complètement détruit et l’arbitre se met à compter… La foule encourage le Show-Off qui réussi finalement à se relever et revient dans le ring juste à temps ! Brock tente une attaque mais il mange un Superkick suivi d’un Zig Zag ! 1…2…2.99 Lesnar se relève avec Dolph dans les bras… et applique une série de backbreakers suivi d’un monstrueux F5 dont le Blond Stallion ne se relèvera pas.
Vainqueur : Brock Lesnar via pinfall (11min38)
62%


The Behemoth à une nouvelle fois fait parler sa puissance pour complètement démolir son adversaire. Il brandit son titre en poussant un cri de victoire lorsque soudain Cesaro fait son entrée d’un pas décidé ! The Swiss Superman tient le regard du champion et vient lui faire face… Il fait ensuite craqué sa nuque et ses doigts… puis démolit Dolph Ziggler avec une European Uppercut ! Le champion Intercontinental se relevait à peine et est directement recouché, et Cesaro va en rajouter encore une couche avec le Neutralizer ! Le suisse confronte ensuite Lesnar qui n’a pas bougé d’un pouce, au contraire d’Heyman qui a sursauté mais qui affiche maintenant un grand sourire. Les deux Heyman’s Guys semblent se lancer dans une guerre au mental ! The Evil Genius prend la parole et conclue en disant que ses deux clients sont des véritables force de la nature et que tout le monde attend leur affrontement, mais cela ne sera pas pour ce soir. La Heyman’s Family est composé de l’élite, mais qui est l’élite de l’élite ? 
77%
Overall Rating : 70%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Jeu 4 Déc - 21:49

RAW – Week 1, December 2014
Live From Charles Koch Arena : Wichita, Kansas
Attendance : 7,867


Dark Match : Adrian Neville def. Zack Ryder en 6min01 après son Red Arrow.
48%


Le show commence avec l’arrivée de Daniel Bryan sous une ovation de la foule. The American Dragon est de mauvaise humeur et rappelle comment Kane lui a coûté son match contre Seth Rollins la semaine dernière puis la décision de The Authority de l’éloigner du title picture tant qu’il n’aura pas jurer allégeance à Triple H. D-Bryan annonce alors qu’il n’embrasse le cul de personne et qu’il continuera de se batte contre la tyrannie du Game ! Il poursuit en disant qu’il a des comptes à régler avec Kane et le défi alors pour un match ce soir… mais il veut ne veut pas d’intervention extérieur, il veut donc un Steel Cage Match !!! The Corporate Monster débarque avec son sourire sadique et dit que D-Bryan va apprendre le respect par la douleur et il a lui-même choisit l’instrument pour sa torture. Le challenge est accepté, ce sera notre Main Event.
95%

Nous retrouvons Sami Zayn, Hideo Itami et Finn Bálor en backstages pour une promo. Le champion Cruiserweight prend la parole en disant que la Black Force est allé trop loin et qu’à présent ils sont en guerre… contre un ennemi bien plus puissant qu’eux ! Woods et sa bande ont peut être l’avantage du nombre mais ils ont énervé les mauvais gars. Bálor annoncent qu’on les considère comme les meilleurs là d’où ils viennent et bientôt ce sera le cas à la WWE, à eux trois ils représentent le futur de la WWE, et la Black Force va le découvrir. Zayn conclue en disant qu’à Smackdown il défendra son titre contre Xavier Woods, et lui fera comprendre qu’il n’est pas au niveau, la Black Force rêve de gloire… mais le réveil va être brutal !
74%

AJ Lee est dans le ring pour un nouveau Open Challenge et dit que cette fois elle veut un vrai défi, elle n’a pas de temps à perdre avec des divas sans talent. C’est Sasha Banks qui va faire son entrée et rabaissé Lee en lui disant qu’elles ne se sont jamais affrontés et que Lee va découvrir qu’elle n’est plus la meilleure. La division féminine de NXT est meilleure que celle du Main Roster, et c’est elle qui fait la loi à NXT ! The Boss va détrôner Lee. La championne apprécie l’arrogance de son adversaire mais lui répond qu’une grande gueule ne suffira pas… Banks va découvrir à quel point la différence de niveau entre elles est énorme.
56%

Singles Match, WWE Divas Championship : AJ Lee © vs. Sasha Banks
Sasha Banks va faire une très grosse impression dans ce match, prouvant en effet qu’elle fait partie de l’élite de la division féminine. Le combat est très disputé et rapidement Banks applique son Bo$$ Lock, son Double Knee Backbreaker enchaîne en Crossface… mais Lee arrivera à attraper les cordes. Sasha continue d’affaiblir la championne mais celle-ci réussira à surprendre la rookie avec son Shiranui et elle enchaîne direct avec un Shining Wizard pour le compte de 3. C’est une nouvelle victoire pour Lee qui est de plus en plus proche du départ, et est toujours championne.
Vainqueur : AJ Lee via pinfall (5min38)
47%


The Miz et Damien Mizdow sont en coulisses pour une promo. The Miz parle de son succès à Hollywood et accuse son double de ses échecs à la WWE. Mizdow s’en excuse une nouvelle fois mais la star ne veut rien savoir. Il finit par le snober et annonce qu’il présentera un nouveau MizTV vendredi à Smackdown et son invité ne sera nul autre que John Cena qui fera son retour après deux semaines d’absence.
73%

Singles Match : Goldust vs. Solomon Crowe
Le hacker fait son premier match à la WWE contre le vétéran Goldust. Crowe donne tout de suite le ton de la rencontre avec un style agressif et imprévisible. Goldust ne se laisse pas faire et le combat est donc très disputé. Goldust finira par sécher Crowe avec un puissant Snap Scoop Powerslam puis il veut en finir avec le Final Cut… mais The Human Virus le contre et applique un violent Headlock Driver. Il va pour faire le compte mais soudain Bray Wyatt fait son entrée… Le hacker avait prévu le coup et révèle alors une espèce de bracelet électronique au poignet. Il appui sur plusieurs boutons… et la cage en acier suspendu au dessus du ring va se mettre à descendre !!! Bray Wyatt n’en revient pas et court jusqu’au ring mais il arrive trop tard. Il menace Solomon Crowe qui le nargue depuis l’intérieur de la cage… mais soudain Goldust attrape le hacker en roll-up : 1…2…2.99 ! Crowe retourne la prise, attrape la jambe du freak et verrouille sa prise de soumission : le Stretch Muffler ! Goldust hurle de douleur et sera obligé d’abandonner.
Vainqueur : Solomon Crowe via submission (9min01)
54%


Bray Wyatt force la porte de la cage pour l’ouvrir puis se rue dans le ring où Solomon Crowe l’attend de pied ferme ! Les deux hommes se lancent dans un gros brawl bien stiff. The Eater of the Worlds réussi à prendre le dessus et projettera violemment le hacker contre le grillage puis il veut enchaîner avec son Sister Abigail… mais Crowe lui crache son Black Mist au visage ! Wyatt est aveuglé et se prend immédiatement monstrueux lariat. Crowe récupère un micro, se place au dessus du corps de son ennemi, et annonce alors que le Man Of 1,000 Truths est un menteur. La manipulation est son domaine, il aime jouer avec les esprits des gens… mais à présent il ne contrôle plus rien et il va connaître la peur !
62%

Normal Tag Team Match : The Usos vs. The Nordic Warriors
L’équipe composé de Sheamus et Erick Rowan fait son premier match et on sent qu’ils ne sont pas encore bien rôdés au contraire de leurs adversaires. Les Usos prennent le dessus grâce à leur vitesse et leurs prises en équipes. Ils sècheront Sheamus avec un Double Superkick puis Jey monte sur la 3ème corde pour un Superfly Splash mais le Celtic Warriors l’accueil avec les genoux. Il tag et Rowan va terrasser les deux samoan avec une double clothesline. Les 2 barbus vont enfin revenir dans le match en faisant parler leur puissance. Finalement les Nordic Warriors s’imposeront après un Bearhug combiné à un Brogue Kick de Sheamus, c’est le Battle Axe.
Vainqueurs : The Nordic Warriors via pinfall (9min29)
66%


Les vainqueurs fêtent leurs victoire puis Sheamus récupère un micro et déclare que son sang de guerrier bout à nouveau dans ses veines ! Il a de nouveau la rage de vaincre et la soif de conquête ! Les Nordic Warriors vont ravager la division par équipe et s’emparer des titres WWE Tag Team ! L’arena est soudain plongée dans une pénombre bleuté et on aperçoit deux silhouettes en haut de la rampe. C’est bien sûr les champions par équipes Konnor et Viktor. Ils brandissent leurs titres et disant qu’ils ont dominés la division tag team de NXT pendant un an, et qu’ils vont recommencer ici à la WWE. Tous ceux qui tenteront de les détrôner connaitront "l‘Annihilation Totale" ! Ils poussent un hurlement et des flammes vont alors jaillir aux quatre coins du ring… mais les deux guerriers nordiques ne frémissent pas et continuent de fixer les champions avec un regard de défi…
59%

Singles Match, WWE United States Contendership : Roman Reigns vs. Ryback (w/ Paul Heyman)
Enorme match entre les deux colosses qui vont complètement se démolir. On peut sentir la haine entre les deux qui vont se rendre coup pour coup, cherchant sans cesse à porter une prise plus puissante que l’autre. Roman Reigns sera le premier à subir le compte après une Meathook Clothesline mais il s’en sort. The Sin City Destroyer veut direct porter son Shell Shocked mais il est repoussé dans les cordes et se prend le Superman Punch. Reigns à le soutient de la foule et se prépare pour son Spear mais Paul Heyman va monter sur le bord du ring ! Ryback profite de la diversion pour reprendre ses esprits et contrera le Spear avec une puissante Overhead Belly to Belly Suplex !!! Ryback veut en finir et hurle son "Feed Me More !" puis s’élance pour une nouvelle Meathook Clothesline… mais Reigns le fait trébucher dans les cordes puis portera son Apron Dropkick. Les deux sont ensuite sur l’apron et s’échangent les coups… Ryback réussi à prendre le dessus et veut partir pour son Shell Shocked depuis le bord du ring… mais The Samoan Juggernaut réussi à revenir dans le Squared Circle puis prend son élan : SPEAR à travers les cordes !!! OH MY GOOOOD ! Les deux hommes sont complètement KO après ce coup et l’arbitre va faire son compte et atteint 10 alors que les deux hommes se relèvent à peine.
Vainqueur : No contest via Double Count Out (7min44)
78%


La foule est encore sous le choc alors que les deux colosses sont prêts à repartir pour un nouveau brawl… mais soudain le theme song du champion US Rusev retentit ! The Super Athlete débarque dans le ring tandis que sa manageuse, Lana, reste en haut de la rampe en tenant le titre. Reigns et Ryback n’auront pas le temps de faire quoi que ce soit et seront direct mis à terre par le bulgare à coups de Superkicks ! Lana prend ensuite la parole et nous dit que le conquérant de l’Amérique ne craint personne. Il est le fils prodige de la Mère Patrie et, en son nom, écrase tout tel un rouleau compresseur. Le drapeau russe est ensuite déroulé au dessus du ring tandis que Rusev célèbre sous les huées. Il est le seul homme debout alors que ses deux ennemis sont complètement KO.
79%

Une vidéo nous montre Dean Ambrose dans une ruelle sombre. The Lunatic Fringe est énervé et rappelle que Bray Wyatt a voulut faire de lui son disciple, maintenant c’est Bad News Barrett l’attaque sans raison ? Il va finir par devenir encore plus dingue et parano a force d’être pris pour cible ! Ambrose y va d’un violent coup de pied dans une poubelle puis pointe son doigt vers la caméra et adresse directement un message à Barrett. Il veut des explications, il l’attendre donc dans le ring à Smackdown ! Mais il ne compte pas se faire surprendre et sera prêt à répliquer. The Street Dog est capable de mordre. Lorsque l’on provoque sa colère on finit par le regretter.
84%

Singles Match : Dolph Ziggler vs. Cesaro (w/ Paul Heyman)
Ziggler compte bien se venger de l’attaque de Cesaro à Smackdown et il va immédiatement lancer les hostilités. Ziggler est déchaîné en début de rencontre mais Cesaro le calmera en contrant un Stinger Splash avec son European Uppercut. Le challengeur au titre WWE va malmener The Show-Off et lui appliquera même son Giant Swing puis le Neutralizer mais Dolph s’en sort contre toutes attentes ! The Swiss Superman perd patience et veut porter une Superplex alors que Dolph est sur l’apron mais il se fera guillotiner sur les câbles ! Le champion Intercontinental s’envole ensuite pour un Diving Crossbody puis reprend le dessus. Il veut en finir avec le Famouser mais soudain Tyler Breeze fait son apparition sous le titantron. Le Show-Off est distrait une seconde et cela permet à Cesaro de contrer l’attaque du champion avec un tilt-a-whirl gutebuster suivi d’un second Neutralizer décisif.
Vainqueur : Cesaro via pinfall (12min17)
66%


Cesaro repart directement en backstages alors que Tyler Breeze débarque tranquillement en se filmant avec son portable. Il pavane comme à son habitude et fera même une photo de lui avec la ceinture Intercontinental ! Ziggler reprend ses esprits et lui arrache alors le titre des mains et veut l’attaquer mais The Georgous One esquive facilement et place son Beauty Shot pour recoucher le champion ! Breeze récupère ensuite un micro et dit que Ziggler à prouvé une nouvelle fois son niveau de médiocrité. Il poursuit avec une promo arrogante, vantant sa beauté et disant qu’il a besoin d’or pour éblouir encore plus le WWE Universe. Il conclue en disant qu’à New Year’s Revolution il deviendra champion Intercontinental, pour le plus grand plaisir des amateurs de beauté et de talent. La vraie révolution sera d’avoir un champion 100% parfait, et 2015 sera son année.
69%

Steel Cage Match : Daniel Bryan vs. Kane
Les deux anciens équipiers de la Team Hell No n’ont désormais plus rien en commun, l’un est le bras droit de Triple H et officie en tant que Director Of Operation alors que le second se lance dans une rébellion anti-Authority.
Kane affiche toujours son sourire sadique et verrouille lui-même la porte la cage et garde la clef sur lui. Il se jette ensuite sur D-Bryan mais celui-ci va éviter les assauts du Big Red Monster et lui répondra avec des kicks et des prises rapides. Kane se retrouve rapidement dans une situation compliqué et subira même le Knee Plus de son adversaire ! Daniel Bryan tente une ascension mais Kane le rejoint et lui éclate le crâne contre la grille puis le repousse violemment au sol avant de bondir pour sa Diving Clothesline. The Devil’s Favorite Demon va enfin pouvoir libérer ses instincts sadique et n’hésite pas à utiliser la cage et fera même saigner Bryan ! The American Dragon tient à peine debout et Kane veut alors porter son Chockslam… mais Daniel contre pour le YesLock !!! Kane hurle de douleur… Joey Mercury et Jamie Noble débarquent alors en courant et veulent rentrer dans la cage mais c’est Kane qui a la clé ! Les 2 membres de la sécurité n’ont pas d’autres choix que d’escalader la cage mais entre temps Kane finit par abandonner !
Vainqueur : Daniel Bryan via submission (14min17)
79%


Noble et Mercury vont immédiatement être repoussé par Daniel Bryan qui est déchaîné… mais il ne fait plus attention à Kane qui se relève et démolira le rebelle avec un violent coup de chaise dans le dos. Le beatdown continue sous les huées et Triple H va alors faire entrée en affichant un grand sourire. Il demande à Mercury et Noble de mettre Daniel Bryan à genoux puis menace le rebelle en lui ordonnant de jurer de respecter son autorité ou il finira comme Randy Orton. Daniel reste tête basse un instant… et finit par cracher au pied du COO ! Triple H est fou de rage et va alors hurler à Kane d’aller lui chercher son sledgehammer. Le Corporate Monster s’exécute et va fouiller sous le ring mais lorsqu’il soulève la bâche il se fait attraper à la gorge par une main… c’est Luke Harper ! What the Fuck ? The Hunter ne lâche pas Kane et lui mettra un violent coup de massue dans le ventre avant d’enchaîner avec sa Discus Clothesline ! Triple H est fou de rage et envoi Noble et Mercury à l’assaut mais les deux seront vite mis à terre ! Le boss hurle des menaces à Harper mais celui-ci sourit et répond qu’il a trouvé un gros gibier : The Authority ! Triple H veut alors prendre la fuite mais il se fera clouer au sol par le Knee Plus de D-Bryan ! Celui-ci est ensuite rejoint dans le ring par Harper et les deux hommes se serrent la main sous "YES ! YES ! YES !" du WWE Universe.
75%
Overall Rating : 81%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Jeu 11 Déc - 11:19

Smackdown – Week 1, December 2014
Live From Bramlage Coliseum : Manhattan, Kansas
Attendance : 10,246


Dark Match : International Airstrike def. Los Matadores (w/ El Torito) en 6min41 lorsque Tyson Kidd fait abandonné Diego avec son Dungeon Lock.
66%


C’est Triple H qui ouvre ce show pour un speech depuis le centre du ring, il est bien sûr accompagné par Kane, Seth Rollins, Jamie Noble et Joey Mercury. The Game parle de la rébellion contre The Authority lancé par Randy Orton et maintenant reprise par Daniel Bryan mais aussi Luke Harper. Le COO est furieux contre Harper qui a rejoint le camp adverse simplement pour pouvoir traquer un gros gibier. The Hunter est un homme dangereux mais il s’attaque à trop fort pour lui. The Authority n’est pas une proie qui peut être prise pour cible, ils incarnent le pouvoir et rien ni personne n’a le droit de s’opposer à eux. La rébellion se terminera dans le sang et la douleur, c’est la seule conclusion possible. The Game annonce le Main Event de la soirée : les rebelles Harper et Bryan feront face à Mr. Money in the Bank Seth Rollins et au Director of Operations Kane.
84%

Dans une interview préenregistrée, Paul Heyman fume un cigare et nous annonce que le futur de la WWE est brillant, et cela grâce à lui. Il se présente comme un visionnaire qui à toujours compris ce business contrairement à la famille McMahon, et c’est lui qui va porter la WWE de demain grâce à sa Heyman’s Family. L’actuel champion WWE World Heavyweight est un Heyman’s Guy, tout comme le challengeur. Brock Lesnar et Cesaro sont les vrais visages de la WWE et leur combat à New Year’s Revolution marquera le début d’une nouvelle ère. Renee Young lui demande son avis sur ce match et surtout dans quel camp il va se ranger lors du PPV… mais Heyman s’énerve et lui répond que les deux hommes sont ses clients, il n’y a pas de "camp" ! En tant que manager il va conseiller les deux hommes avant le match puis il les laissera faire leur boulot. Le clash des titans sera un moment fort dans la carrière des deux hommes et il ne compte pas intervenir, personne n’interviendra. Que le meilleur gagne.
79%

Singles Match, WWE Divas Championship : AJ Lee © vs. Tamina
Nouvelle défense de titre pour la championne, cette fois elle affronte son ancienne garde du corps. Tamina sait que c’est l’occasion pour elle de relancer sa carrière et elle va se donner à fond, dominant complètement la rencontre. Lee est en grande difficulté et se fera sécher après un Superkick mais elle se sort du compte. Tamina grimpe alors sur un coin et s’envole pour le Superfly Splash… qui touche sa cible ! 1…2…2.99 ! The Samoan Iron Lady n’en revient pas et s’en arrache les cheveux. Elle va alors pour relever la championne mais celle-ci l’attrape en small package en tenant le pantalon de la challengeuse : 1…2…3 !
Vainqueur : AJ Lee via pinfall (9min12)
45%


Tamina est folle de rage et veut alors prendre sa revanche mais Lee déguerpit en courant ! Elle pavane en haut de la rampe en brandissant son titre mais soudain elle se retrouve nez à nez avec Natalya ! The Queen Of Harts lui fait comprendre qu’elle va récupérer le titre… mais soudain elle est mise à terre par une attaque dans le dos de la part de Paige ! La britannique s’acharne sur Natalya et lui portera même son Paige Turner sur la rampe en acier sous les huées alors que Lee affiche une grand sourire… mais Paige la fixe avec un air menaçant et déclare qu’elle lui reprendra le titre avant son départ.
67%

Dolph Ziggler est interviewé par Eden à propos du nouveau challengeur : Tyler Breeze. The Show-Off est confiant et dit que Breeze n’est qu’un opportuniste mais qu’une fois face à face il n’aura aucune chance. Prince Pretty se voit déjà champion Intercontinental alors qu’il vient seulement d’arriver en Main Roster mais il se berce d’illusions. Breeze joue sur les apparences et veut créer un impact, un buzz autour de lui afin d’être bien vu, mais une fois le mirage dissipé tout le monde s’apercevra de ce qu’il est vraiment. Ziggler conclu en disant qu’il va se faire un plaisir d’ouvrir les yeux des fans en démolissant la belle gueule du top modèle.
79%

Normal Tag Team Match, WWE Tag Team Contendership : Black Force (Big E & Titus O’Neil w/ Xavier Woods & Kofi Kingston) vs. The Nordic Warriors
Combat très disputé entre les 4 poids lourds qui vont faire parler leur puissance. Rowan et Harper font forte impression et passeront même près de la victoire après un Double Chockslam sur Big E mais Titus revient en force et réussira à faire le ménage dans le ring. Les membres de la Black Force ne vont pas hésiter à tricher grâce à des diversions de leurs alliés au bord du ring et cela leur permettra de porter leur Black Bomb sur Rowan ! Ils vont pour faire le compte mais soudain Sami Zayn, Hideo Itami et Finn Bálor débarquent en haut de la rampe… Big E, Woods et Kofi vont alors leur barrer la route mais cela profite à Sheamus qui décapite Titus avec son Brogue Kick pour la victoire.
Vainqueurs : The Nordic Warriors via pinfall (8min45)
62%


Sheamus et Erick Rowan obtiennent donc un match de championnat à New Year’s Revolution, au grand damne de la Black Force. Xavier Woods récupère un micro avant qu’un brawl n’éclate au bord du ring et il menace le champion Cruiserweight et ses acolytes. Il va même les insulter de raciste en prétextant qu’ils ont empêchés la Black Force d’obtenir leur chance aux titres par équipes afin de briser le "rêve noir" ! Sami Zayn n’en revient pas et rappelle qu’il est prêt à défendre son titre contre Woods à tout moment et qu’un combat est prévu pour ce soir. Woods le défi immédiatement en disant que ce sera la 1ère grande victoire de la Black Force : il va devenir le premier afro américain à remporté le titre WWE Cruiserweight !
68%

Singles Match, Cruiserweight Championship : Sami Zayn © (w/ Hideo Itami & Finn Bálor) vs. Xavier Woods (w/ Black Force)
Excellent match entre les deux lutteurs qui vont se donner à fond et nous sortir des moves de folies lors de belles séquences de contres et d’esquives. Le champion a le dessus après un Tornado DDT et il enchaîne même avec sa Blue Thunder Bomb mais Kingston va distraire l’arbitre. Les tensions sont énormes à l’extérieur du ring et un brawl finit par éclater… La Black Force prend le dessus grâce au nombre mais Zayn s’envolera pour un Sommersault Senton par-dessus les cordes directement sur les 3 blacks ! Il remonte en vitesse dans le ring mais se fera surprendre avec le Honor Roll de Woods : 1…2…2.99 ! The Preacher n’en revient pas et continue de malmener son adversaire. Woods prend confiance et après un puissant TKO il grimpe sur la 2nde corde pour son Culture Shock DDT… mais le champion Cruiserweight se relève et lui éclate la face avec son Helluva Kick, puis il le rejoint sur le turnbuckle… Brainbustaaaaahhh ! GOSH ! Woods est complètement KO et Sami fait alors le compte : 1…2…3.
Vainqueur : Sami Zayn via pinfall (11min58)
72%


Une victoire qui ne plaît pas aux alliées de Woods mais cette fois Hideo Itami et Finn Bálor vont rejoindre le ring en renfort. Les heels seront rapidement mis en déroute par le trio de faces qui sont complètement déchaînés. Kofi subira même le Bloody Sunday de Finn avant d’être expulsé du ring. Sami Zayn récupère ensuite un micro pour menacer les 4 blacks en haut de la rampe et leur dit que la couleur de peau n’est pas un critère de talent. La Black Force n’a rien prouvé si ce n’est qu’ils sont aigris et sans scrupules. Le champion Cruiserweight se tourne ensuite vers ses potes et les remercies puis déclare que si quelqu’un mérite un titleshot c’est bien eux ! Il les défie pour un Triple Threat à New Year’s Revolution ! Whaou quelle annonce ! Le japonais et l’irlandais acceptent et les 3 trois se serrent la main sous les applaudissements, on peut sentir un grand respect.
72%

Le champion US Rusev et la belle Lana sont dans le ring. The Ravishing Russian commence une nouvelle promo anti-USA et vante Rusev comme la force dominante de cette fédération. The Super Athlete et une machine froide sans remord, un robot au service de la Mère Patrie. Soudain le theme song de Ryback retentit et celui-ci débarque en compagnie de Paul Heyman. Les deux colosses se font face sans rien dire alors qu’Heyman et Lana se confrontent eux aussi. The Evil Genius vante son client comme l’évolution ultime, le prédateur en haut de la chaîne alimentaire et déclare qu’il ne va faire qu’une bouchée de Rusev. La Heyman’s Family représente l’élite et s’emparera bientôt du titre US. Lana pouffe de rire et met alors Ryback au défi de battre son client, s’il s’impose alors il obtiendra un titleshot. Challenge accepté.
58%

Singles Match : Ryback (w/ Paul Heyman) vs. Rusev (w/ Lana)
Combat de poids lourds qui va vite dégénérer en brawl sans que personne prenne le dessus. Ryback quitte le ring après avoir mangé un Superkick mais il terrassera ensuite le bulgare avec sa Meathook Clothesline ! Rusev se relève rapidement et la pluie de coups se poursuit… mais soudain Roman Reigns débarquent en courant et attaquent les deux hommes ! L’arbitre stop immédiatement le "match".
Vainqueur : No countest via DQ (5min13)
51%


The Samoan Juggernaut est déchaîné et après quelques coups il projette Ryback contre la barrière de sécurité… SPEAR ! Damn ! Les deux hommes ont tout démolis ! Reigns se relève vite mais Rusev va l’attaquer dans le dos. Le champion US tente son Superkick mais Roman esquive et le bulgare s’éclate le pied contre un poteau… Roman lui éclate direct la tête son Superman Punch puis il exécute un terrible Powerbomb à travers la table des commentateurs sous les yeux de Lana et Heyman. Roman brandit ensuite le titre US sous une ovation avant de repartir d’un pas triomphant.
69%

Daniel Bryan et Luke Harper sont en backstages. Les deux hommes discutent stratégie lorsque Jamie Noble et Joey Mercury débarquent pour les menacer. Le ton monte rapidement et finalement les deux rebelles lance l’assaut ! Noble et Daniel Bryan s’échangent les coups avec intensité alors que Harper fait reculé Mercury. Celui-ci veut aller chercher renfort mais The Hunter lui éclate la tête avec un Big Boot avant de le projeter à travers une table ! Jamie Noble va alors prendre la fuite sous le regard amusé de Daniel Bryan qui lui crie d’aller prévenir son maître Triple H : la rébellion est en marche.
78%

Le ring est aménagé pour le MizTV en compagnie du Miz et de sa doublure Damien Mizdow. The Awesome One présente son invité de ce soir : John Cena ! The Uncrown Champ débarque sous les applaudissements, on ne l’avait pas vu depuis sa défaite lors des Survivor Series. The Miz ne va pas cesser de rabaisser Cena, disant que son ère de gloire à la WWE touche à sa fin. Il va même se moquer en disant que Cena pourrait bien se tourner vers le cinéma à plein temps comme The Rock… mais personne ne l’embaucherait étant donné que tout le monde veut THE STAR, aka The Miz. John répond alors qu’il est encore loin de la retraite, et même s’il n’est pas champion et qu’il a perdu 3 fois face à Lesnar, il est toujours meilleur que le Miz, et il va le prouver : right now.
88%

Singles Match : The Miz (w/ Damien Mizdow) vs. John Cena
Très bon mach où The Miz ne démérite pas mais John montre qu’il est en forme après ses deux semaines de repos et il va mener la danse. Toutefois Mike n’hésite pas à tricher et portera son Skull Crushing Finale après une talonnade dans les parties… mais Cena se sort de compte. Le combat de poursuit et John finit par entrer dans un second souffle, ne laissant aucun répit à son adversaire. Mizdow va alors tenter de distraire Cena en grimpant sur l’apron mais c’est finalement The Miz qui le percute après une esquive de Cena ! Celui-ci enchaîne immédiatement avec son Attitude Adjustement suivi du compte de 3.
Vainqueur : John Cena via pinfall (9min37)
72%


John Cena célèbre sous les applaudissements de ses fans alors que The Miz est dégoûté. Il va même reprocher cette défaite à sa doublure et le menace de licencié ! Mizdow tente de s’expliquer une nouvelle fois mais la star va le gifler avec mépris puis tourne les talons… mais Damien l’attrape alors pour le Silencer !!! Il récupère un micro et hurle qu’il en a assez de joué les clowns pour un lutteur raté doublé d’un acteur sans talent. Mizdow est mort, longue vie à Sandow. The Intellectual Savior of the Masses est de retour et va montrer à quel point il est supérieur au Miz.
76%

Dean Ambrose débarque dans le ring, un micro dans une main et une batte de baseball dans l’autre. The Lunatic Fringe rappelle son agression injustifié par Bad News Barrett, il veut maintenant des explications ! Ambrose hurle à BNB de rappliquer et celui-ci va alors faire son apparition. L’anglais n’est pas intimidé par la batte et vient faire face à Dean… Il lui arrache carrément le micro des mains et déclare que le Street Dog pense connaître la violence, lui qui vient de la CZW et qui a participé à des matchs ultraviolent… mais tout ça c’est du spectacle ! Il ne connaît rien à la vraie violence, celle de la rue et du milieu underground. Barrett déclare qu’il s’est battu toute sa vie pour se faire une place dans ce monde, et qu’il a pris plus de coups que n’importe qui à la WWE, mais il en a rendu 100 fois plus ! The Lord Of Street Fight pointe alors Dean du doigt et lui dit qu’il a une mauvaise nouvelle pour lui : le show est terminé, place à la vraie violence ! BAM ! Barrett a éclaté la tête de Dean à coup de micro !!! L’anglais enchaîne son ennemi de coups ultra stiffs mais Dean réussi à le repousser et lui porte un bon coup de batte dans le ventre avant de tenter un Home-Run avec la tête de Wade… mais la sécurité débarque en masse dans le ring et s’interpose. Ambrose se débat pour repartir à l’assaut mais les agents finiront par l’escorter en backstages sous le regard menaçant de BNB.
79%

Normal Tag Team Match : Kane & Seth Rollins vs. Luke Harper & Daniel Bryan
Excellent match où l’on peut sentir la haine entre les deux équipes qui sont prêtes à tout. Les membres de The Authority prendront longtemps Bryan à parti en profitant de tags rapides et vont même tricher dès que l’arbitre a le dos tourné. The American Dragon est en grande difficulté et subira même un Chockslam mais il se sort de justesse du compte. Kane rage et veut porter le Tombstone Piledriver mais Daniel le repousse puis le surprendra avec son Knee Plus ! Il rampe jusqu’à son coin et réussi enfin le tag avec Luke Harper qui va faire le ménage. Il contrera une Springboard Attack de Rollins avec un puissant Spinning Side Slam puis il plante son pied dans la face de Kane avec le Big Boot. The Nebraska Giant veut rapidement en finir avec sa Discus Clothesline sur le Corporate Monster mais celui-ci esquive et fait le tag. Harper fait de même avant de se jeter sur Kane pour une Cactus Clothesline afin de le sortir du ring. Daniel Bryan et Rollins vont se lancer dans une très belle séquence de prises, et The Architect tentera son Shiranui mais il est contré pour une magnifique Dragon Suplex. The American Dragon enchaîne immédiatement avec un nouveau Knee Plus qui lui offre la victoire.
Vainqueurs : Luke Harper & Daniel Bryan via pinfall (9min49)
63%


Après le match Daniel fête sa victoire mais Kane est de retour dans le ring et l’attrape par la gorge… mais The Hunter le surprend avec sa Discus Clothesline qui cette fois terrasse le Big Red Monster ! Luke sort ensuite une bombe de peinture rouge de sa veste et va taguer plusieurs cercle sur le dos de Kane : c’est une cible ! Harper affiche un sourire carnassier et déclare qu’il a trouvé une proie qui mérite d’être chassé. Les deux rebelles se serrent ensuite la main sous les applaudissements tandis que Rollins quitte discrètement le ring en rageant…
77%



Overall Rating : 72%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Sam 13 Déc - 22:00

RAW – Week 2, December 2014
Live From Moby Arena : Fort Collins, Colorado
Attendance : 7,584


Dark Match : Ascension def. The Usos en 6min32 après le Fall Of Man sur Jey.
67%


Le show commence avec l’arrivée du favori de la foule, mais pire ennemi de The Authority : Daniel Bryan. Le leader du YES Mouvement commence un speech expliquant pourquoi Triple H est un tyran, et il rappelle que celui-ci lui à interdit tout titleshot tant qu’il ne lui aura pas juré allégeance. D-Bryan dit qu’il sait exactement comment contourner ce problème tout en réglant le compte d’un des toutous du Game : il va s’emparer de la mallette de Mister Money in the Bank Seth Rollins ! Celui-ci débarque alors avec un sourire arrogant et demande à Daniel pourquoi diable irait-il remettre sa mallette en jeu. The American Dragon va alors lui rappeler qu’il y a deux semaines il a était obligé de tricher pour le battre, Rollins est un lâche doublé d’un tricheur. La tension monte entre les deux hommes et Rollins finit par dire qu’il n’a pas peur de Bryan et qu’il est capable de le battre à la loyal, et c’est ce qu’il va faire. Bryan veut un match pour la mallette ? Très bien, ils s’affronteront dans un Ladder Match à New Year’s Revolution, et lorsqu’il l’aura battu il prouvera à tous qu’il est bien le meilleur des deux. Triple H fait alors son entrée et veut faire changer Seth Rollins d’avis mais celui-ci à pris sa décision pour le plus grand plaisir de l’American Dragon qui veut prendre sa revanche. Le COO a toutefois une idée et déclare que le match aura bien lieu, mais si Daniel perd le combat alors il quittera la WWE ! Quand à ce soir, il va affronter Jamie Noble et Joey Mercury dans un match Handicap.
83%

On nous annonce que le champion WWE World Heavyweight Brock Lesnar est présent ce soir. Il sera dans le ring en fin de soirée avec Cesaro et Paul Heyman afin d’officialiser le match de championnat qui aura lieu à New Year’s Revolution.
74%

Singles Match : Jack Swagger (w/ Zeb Colter) vs. Tyler Breeze
Premier match 1vs1 pour Tyler Breeze depuis ses débuts en Main Roster et autant dire qu’il va être grandement mis en difficulté. Swagger lui donne une leçon de catch mais il prend trop confiance et Prince Pretty profitera de plusieurs erreurs pour revenir dans le combat. Swagger tentera le Gutwrench Powerbomb mais Breeze le repousse contre l’arbitre ! Il va ensuite discrètement enlever la protection d’un poteau et enverra The Real American s’éclater le crâne dessus avant d’enchaîner avec le Beauty Shot pour la victoire.
Vainqueur : Tyler Breeze via pinfall (6min17)
55%


Breeze fête sa victoire en pavanant sous les huées, il s’admire même dans un petit miroir. Soudain le champion Intercontinental Dolph Ziggler débarque dans le ring… Breeze se retourne et se fera alors surprendre avec un violent Superkick en pleine tête ! The King Of Cuteville se tient le visage et va immédiatement voir dans sa glace s’il n’est pas défiguré… mais Ziggler lui arrache le miroir des mains, puis lui éclate sur le crâne ! Breeze est complètement KO alors que The Show-Off brandit son titre sous les applaudissements.
67%

Triple H et Kane sont en backstages. La discussion porte évidemment sur les rebelles Daniel Bryan et Luke Harper. Ils traversent le couloir puis vont rejoindre le bureau du Corporate Monster mais soudain ils s’arrêtent net… une cible rouge à était peinte sur la porte avec en son centre une photo de Kane, transpercé par un couteau de chasse ! Triple H est inquiet et veut appeler la sécurité mais The Big Red Monster affiche un grand sourire sadique et lui dit qu’il va s’en charger personnellement.
80%

Singles Match, WWE Divas Contendership : Paige vs. Natalya
Très bon combat où les deux lutteuses vont nous montrer leurs techniques. La heel est très stiff et passera même près de la victoire après un Cradle DDT mais il y aura ropebreak. Le combat se poursuit avec des échanges intenses et Paige sera à son tour mis KO après la Discus Clothesline mais elle s’en sort et roule sur l’apron. Natalya va la chercher mais elle se fait guillotiner puis The Anti-Diva lui portera un terrible Paige Turner depuis l’apron, se démolissant elle aussi au passage. Le choc a était dur et aucune n’arrivera à rejoindre le ring avant le compte de 10.
Vainqueur : No countest via double count out (10min10)
63%


La cloche vient de retentir lorsque la championne AJ Lee débarque ceinture sur l’épaule. Elle vient faire face à Paige et Natalya et dit être impressionnée… par un tel niveau de médiocrité ! Elle annonce alors qu’elle affrontera Natalya puis Paige lors des prochains shows, si l’une des deux à la chance de la battre alors elle remettra son titre en jeu une dernière fois avant son départ. The Best Diva in the World repart ensuite en narguant ses ennemis encore groggy.
65%

La Black Force au complet rejoint le ring. The Preacher Xavier Woods prend la parole et commence un nouveau speech critiquant ce business n’offrant aucune opportunité aux lutteurs noirs. Il poursuit en insultant Sami Zayn de raciste, prétextant qu’il méprise les noirs. The Canadian Sensation en a plus qu’assez et apparaît alors en haut de la rampe en rappelant que Woods à déjà eu un titleshot la semaine dernière et il a échoué. Woods va sûrement trouver des excuses mais il va devoir ouvrir les yeux et accepter que l’on soit meilleur que lui. Zayn est canadien, roux et d’origine arabe, il est pote avec un irlandais et un japonais et on l’accuse d’intolérance ? La Black Force n’a aucune crédibilité mais ils leurs donnent une dernière chance. Xavier Woods et Kofi Kingston vont affronter Hideo Itami et Finn Bálor, s’ils les battent alors ils prendront leur place dans le match à New Year’s Revolution.
72%

Normal Tag Team Match : Finn Bálor & Hideo Itami (w/ Sami Zayn) vs. Xavier Woods & Kofi Kingston (w/ Black Force)
Kofi Kingston et Woods vont immédiatement prendre le dessus en étant très agressif, à la limite de la disqualification, et prenant longuement à parti le japonais. Celui-ci réussira finalement à contrer le SOS de Kingston et y va de son Tornado DDT transformé en guillotine sur la 3ème corde puis il tag. The Irish Young Gun porte direct un Missile Dropkick puis il reprend le match en main, prenant ses deux adversaires de vitesse. Il s’envolera même pour un Over the Top Rope Sommersault Senton sur les 4 blacks puis il renvoi Woods dans le ring et veut en finir avec le Bloody Sunday… mais il mange un low blow suivi du Lost in the Woods : 1…2…2.99 ! Woods est fou de rage mais se fera surprendre avec un Busaiku Knee Strike d’Itami ! Kingston débarque à la rescousse et y va de son Trouble in Paradise dans le crâne du nippon mais Finn le balance ensuite du ring directement sur Big et Titus ! Il grimpe sur un coin et achève ensuite Woods avec son Diving Double Foot Stomp.
Vainqueurs : Finn Bálor & Hideo Itami via pinfall (9min12)
64%


Nouvel échec pour la Black Force qui va devoir accepter cette défaite. Xavier Woods est d’ailleurs complètement groggy et ramené en backstages par Big E et Titus. Sami Zayn félicite alors ses potes et leur donne rendez vous à New Year’s Revolution. Il quitte ensuite le ring mais il se retrouve en haut de la rampe nez à nez avec Adrian Neville. Le champion NXT fait alors comprendre à Zayn qu’il veut lui aussi un titleshot mais il ne va pas attendre que Zayn lui donne gentiment comme pour ses copains ! Le champion Cruiserweight n’a pas le temps de réagir qu’il se fait couché par un terrible Knockout Punch de la part du Big Show ! Neville remercie son pote de la Heyman’s Family puis il ramasse le titre et le brandit sous les huées générales de la foule.
51%

Wade Barrett est dans un bar de la ville en train de boire un verre de whisky lorsqu’un homme avec une capuche débarque et vient s’assoir à côté de lui. Il commande une bière… et fracasse sa bouteille sur la tête du britannique ! C’est évidemment Dean Ambrose ! Bad News Barrett se relève fou furieux, le visage en sang et se jette sur le Street Dog pour un échange de coups très intenses. Plusieurs personnes tente d’intervenir mais son tous mis KO. Dean s’arme d’une queue de billard et veut frapper l’anglais avec mais celui-ci contre et brise l’arme sur son genou. Il attrape ensuite Dean sur ses épaules… et le démolit avec le Wasteland par-dessus le comptoir ! Il veut alors passer de l’autre côté mais soudain plusieurs policiers rentre dans le bar et le plaque au sol. Il est alors menotté mais Dean Ambrose surgit en lui plongeant dessus depuis le bar, faisant un strike en mettant tout le monde au sol. The Street Dog s’acharne sur son adversaire à terre mais finalement il prend un coup de taser, est et menotté à son tour. Les policiers embarquent ensuite les deux bagarreurs.
72%

Normal Tag Team Match : The Nordic Warriors vs. Roman Reigns & Ryback (w/ Paul Heyman)
Les deux ennemis que sont Ryback et Roman Reigns sont ce soir alliés de force pour faire face à l’équipe montante composé de Sheamus et Erick Rowan. Le Celtic Warrior et Reigns vont offrir une belle prestation avec des prises puissantes et des coups stiffs, et Reigns semble prendre le dessus, mais Ryback lui tape sur l’épaule pour prendre le relais. The Hungry One fait parler sa puissance mais il veut en finit trop vite avec sa Meathook Clothesline qui sera esquivé et Sheamus l’étale avec un Brogue Kick, seulement pour le compte de 2. Le combat se poursuit et les Nordic Warriors vont prendre le contrôle du match, profitant des tensions entre leurs adversaires. Finalement Roman Reigns terrassera Ryback par "accident" avec un Spear puis il quitte le ring, laissant les Nordic Warriors en terminé avec leur Bearhug/Brogue Kick, le Battle Axe.
Vainqueurs : The Nordic Warriors via pinfall (7min10)
57%


Paul Heyman est furieux et menace Roman Reigns mais celui va alors l’attraper par la cravate… Heyman le supplie lorsque soudain la belle Lana apparaît avec le champion US Rusev. The Ravishing Russian vante encore The Super Athlete et dit que celui ne recule devant aucun défi, il est prêt à montrer sa supériorité pour la gloire de la Mère Patrie. Lana annonce alors que Rusev défendra son titre à New Year’s Revolution contre Ryback ET Roman Reigns dans un Triple Threat. Reigns esquisse un sourire puis lâche Heyman avant de repartir.
68%

Après une coupure commerciale le ring est aménagé avec une table d’échec, une petite bibliothèque ainsi qu’un beau fauteuil ancien. C’est Damien Sandow qui fait son entrée et nous souhaite la bienvenue dans SON talk show : Five Minutes Of Education. The Intellectual Savior Of the Masses nous dit qu’il va apporter une touche de culture dans cette fédération de brute, et qu’il remplace The Miz et son stupide MizTV. Sandow rabaisse The Star en disant qu’il représente toute la médiocrité de notre époque : une grande gueule arrogante venant de la télé réalité. Il va pour poursuivre mais il est interrompu par l’arrivée du Miz. Celui-ci est furieux et menace son ancienne doublure, disant qu’il sera toujours meilleur que Sandow. Finalement The Miz renverse la table d’échec et se jette sur son ancien équipier… mais celui-ci le voit venir et lui jette sa tasse de thé au visage avant de quitter intelligemment le ring. The Lord Of Literacy nargue ensuite le comédien en lui disant qu’ils se retrouveront bientôt dans le ring, et il lui prouvera qu’il lui est supérieur sur tous les plans.
73%

Handicap Match : Daniel Bryan vs. Jamie Noble & Joey Mercury
Daniel Bryan est un peu trop confiant avant ce match mais il va vite se rappeler qu’il affronte deux lutteurs et non des simples agents de sécurité. Jamie Noble va notamment faire très forte impression grâce à sa technique et offrira un vrai challenge à l’American Dragon. Les deux anciens champions ROH vont sortir une belle séquence de contres et d’esquives mais finalement D-Bryan surprendra son adversaire avec le YesLock… mais Noble réussi à retourner en tentative de compte : 1…2… dégagement. Le tag est fait et Mercury s’acharne sur Bryan, n’hésitant pas à user de tactiques peu recommandables. Daniel est maintenant en difficulté face à des adversaires qui travaillent très bien en équipe. Noble tentera à son tour de faire abandonné Daniel avec son Dragon Sleeper… mais le WWE Universe soutient leur favori qui se dégage avec un Snapmare puis surprend Noble avec le Knee Plus à pleine vitesse. Joey Mercury tente alors d’intervenir mais il projeté à l’extérieur du ring puis Bryan s’empresse de faire le compte : 1…2…3.
Vainqueur : Daniel Bryan via pinfall (9min12)
62%


Daniel Bryan est essoufflé après ce match éprouvant et ne verra pas Seth Rollins débarquer pour un violent coup de mallette dans le crâne. The Architect veut ensuite porter son Blackout Stomp sur la valise mais soudain Luke Harper débarque en colère ! The Hunter terrasse sans problème Noble et Mercury avec une Double Clothesline mais Rollins va alors plonger pour un Suicide Dive ! NON ! Il est attrapé au vol et Harper le démolit sur le sol avec son Truckstop !!! Rollins se tord de douleur alors que Luke Harper se tourne maintenant vers le haut de la rampe et c’est bien évidemment Kane qui apparaît. The Hunter s’y attendait, l’appât à fonctionné. Kane s’approche alors d’un pas menaçant mais soudain un filet tombe du plafond et le piège ! Kane se débat comme un animal enragé alors que Luke Harper s’approche de sa proie avec un sourire carnassier. The Hunter annonce que Kane est dans sa ligne de mir, il n’a nulle part où se cacher, et qu’il (Harper) appuiera sur la détente à New Year’s Revolution. The Big Red Monster, hurlant de colère lui répondra alors qu’il a choisit le jour de sa mort.
79%

Singles Match : John Cena vs. Bray Wyatt
Les deux anciens ennemis s’affrontent pour un Main Event sans enjeu mais qui promet un grand spectacle. John Cena montre qu’il s’est remis de sa défaite face à Lesnar et qu’il est sur une pente ascendante. Wyatt subit les enchaînements classique du Chaingang Soldier mais il finira par contrer le Diving Legdrop Bulldog en un violent Spinebuster suivi d’un Senton. The Eater of the Worlds revient dans le combat grâce à son style imprévisible et enverra même brutalement Cena contre les marches en acier. Wyatt prend confiance et veut déjà en finir avec le Sister Abigail… mais John le fait trébucher et verrouille le STFU ! La pression est énorme… mais Bray finira par attraper les cordes. Le combat se poursuit de manière disputé et John appliquera même l’Attitude Adjustement mais cela ne suffit pas. Il tente un second juste après mais c’est une erreur, The Man Of 1,000 Truths passe dans son dos et le repousse contre l’arbitre avant d’enchaîner avec le Sister Abigail. Soudain le titantron se met à grésiller et le visage menaçant de Solomon Crowe apparaît.
Bray Wyatt ne va pas se laisser déconcentrer et hurle à Crowe de bien regarder. Le redneck va alors chercher une chaise et éclatera le crâne de Cena avec puis fait le compte alors que l’arbitre reprend ses esprits : 1…2…3.
Vainqueur : Bray Wyatt via pinfall (10min02)
82%


Bray Wyatt écarte les bras et défi Solomon Crowe de le rejoindre dans le ring… Le hacker se met à rire et déclare qu’il est déjà là ! Bray Wyatt se crispe puis se retourne sur le champ… et se retrouve face à Crowe qui le décapite direct avec son Binary Lariat !!! The Human Virus annonce ensuite qu’il va pirater la WWE afin d’amener un chaos purificateur. Les déchets comme Bray Wyatt, manipulant les faibles d’esprits, n’auront plus leur place. Il va faire de cette compagnie une terre de liberté où les leaders et les "guides" ne contrôleront plus la masse.
66%

Il est maintenant temps de passer à la signature du match de championnat WWE World Heavyweight. Paul Heyman est dans le ring et présente ses deux clients, le challengeur Cesaro, et le champion en titre Brock Lesnar ! Heyman vante les deux hommes en disant que leur combat à New Year’s Revolution marquera l’entrée de la WWE dans une nouvelle menée par l’élite qu’est la Heyman’s Family. Il sort ensuite le contrat d’une mallette puis le fait signer aux deux hommes qui ne se lâchent pas du regard… Ils signent tous les deux sans hésiter puis se lèvent en même temps de leur fauteuil et vont se coller front contre font ! La tension est énorme mais Paul Heyman réussi à obtenir une poignée de main… qui se transforme en poignée de force lorsque Brock Lesnar va serrer le poing pour faire plier Cesaro et le mettre à genoux !!! Mais The Swiss Superman va répliquer avec une violente European Uppercut puis il prend Lesnar sur les épaules : F5 à travers la table !!!! Oh My God ! Quelle puissance ! Le challengeur ramasse ensuite le titre et le brandit en signe de victoire sous pas mal d’applaudissements alors que Paul Heyman observe la scène, sans rien dire, en affichant un sourire satisfait. Il sait que ses deux clients sont des monstres et que leur combat sera, quelque soit le résultat, un moment mémorable, ce qui est bon pour les affaires.
88%

Overall Rating : 81%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Ven 19 Déc - 14:07

NXT R-Evolution – Week 2, December 2014
Live From Full Sail University : Winter Park, Florida
Attendance : 300


Ce 4ème Special Episode commence avec l’arrivée de Corey Graves dans le ring. Après un speech émouvant nous rappelant son rêve de devenir une superstar de la WWE il nous annonce que ses blessures sont trop graves, il doit mettre un terme à sa carrière in-ring. Graves est alors rejoint par le General Manager William Regal qui est désolé et lui propose alors un poste de commentateur à NXT. Graves remercie Regal puis lui sert la main sous les applaudissements et les chants "Thank You Corey". Une carrière bien trop courte mais qui lui aura valut le respect du NXT Universe.
54%

Normal Tag Team Match, NXT Tag Team Championship : Lucha Dragons © vs. The Vaudevillains
Un premier combat très dynamique où les deux équipes vont se donner à100%. Les Vaudevillains réussiront à prendre le contrôle du match en bloquant Sin Cara dans leur coin grâce à des tags réguliers mais le luchador finira par surprendre Gotch avec un Enzuigiri puis il tag. Kalisto va prendre ses adversaires de vitesse et fait le show grâce à ses prises aériennes, notamment une magnifique Springboard Corkscrew Plancha ! Kalisto tentera ensuite la Salida Del Sol mais Simon Gotch le contre Stunner avant d’enchaîner avec un Rolling Fireman’s Carry Slam. Aiden English prend le relais et veut porter son Senton Bomb… mais Sin Cara bondit sur la 3ème corde et l’emporte pour un Moonsault Side Slam ! 1…2…3. Les champions conservent les titres.
Vainqueurs : Lucha Dragons via pinfall (10min21)
42%


Une vidéo promo présente l’Inde comme le pays des nouveaux milliardaires. Dans un building luxueux de Bombay, un groupe d’hommes en costard est réuni autour d’une table, il s’agit visiblement d’une réunion d’actionnaires. Soudain Jinder Mahal arrive dans la pièce, suivi par The Great Khali qui lui sert de garde du corps. Mahal s’adresse à l’audience et déclare que le Pro-Wrestling est un secteur en plein essor en Inde. Le potentiel est énorme si on fait les bons investissements mais encore faut-il connaître ce business. Et c’est là qu’il entre en scène. Le PDG de l’entreprise, un vieil homme avec un turban, remercie Mahal pour ses conseils et lui répond qu’il accepte son offre. Il va s’arranger pour qu’il retourne à la WWE. Il tourne ensuite la tête et un homme beaucoup plus jeune se lève. Le PDG présente son fils, Sonjay Dutt, et dit qu’il accompagnera Mahal et veillera sur les intérêts de l’entreprise. Lorsqu’ils rentreront en Inde ils seront des stars internationales et pourront créer leur fédération.
Les Bombay Bombers arrivent à NXT !

46%

Singles Match : Bull Dempsey vs. Tye Dillinger
Dillinger à le courage de faire face au Big Game et va immédiatement lancé l’assaut… mais il est directement stoppé par une violente Headbutt. Le massacre peut alors commencer, Dempsey ne laisse aucune chance à sa victime et l’achèvera très rapidement avec son Bulldozer.
Vainqueur : Bull Dempsey via pinfall (36sec)
27%


Dempsey récupère direct un micro et dit qu’il est inarrêtable, c’est une force de la nature qui écrase tout sur son passage et NXT va devenir un champ de ruine ! Il va pour repartir mais soudain un vrombissement de moteur de fait entendre… et Baron Corbin apparaît sur une moto ! The Lone Wolf passe son doigt sur sa gorge en signe de défi puis se rue dans le ring où Dempsey l’attend de pied ferme !!! Les deux se lancent dans un gros brawl et Bull semble prendre le dessus. Il projette Corbin dans les cordes mais celui-ci revient à toute vitesse pour un Big Boot ! Le motard enchaînera immédiatement avec son End Of Days qui clou Dempsey au sol. La foule acclame Baron Corbin qui repart ensuite sans dire un mot.
33%

Un homme apparaît à contre jour dans une pièce mal éclairé… Soudain des projecteurs s’allument et l’homme se retourne de façon très arrogante : c’est Curtis Axel ! Celui-ci arbore un grand manteau en cuir rouge et blanc très classe ainsi qu’une sorte de cape par-dessus une épaule. Un look assez exubérant, flamboyant même. Axel sourit à pleine dent et nous dit que l’heure de son retour approche, NXT va découvrir le vrai sens du mot perfection ! The Genetic Miracle va vous éblouir !
59%

Singles Match, NXT Women’s Championship : Charlotte © vs. Sasha Banks
Les deux meilleures lutteuses de NXT vont se livrer une vraie bataille dans un combat très technique du niveau du Main Roster, si ce n’est plus. The Boss prendra le dessus après un violent Roundhouse Kick et elle va commence un travail de sape afin d’affaiblir la championne en vue de sa prise de soumission… mais Charlotte finit par reprendre le dessus et c’est finalement elle qui verrouillera le Figure Four Leg Lock sous les "Wooo !" de la foule ! Sasha ira chercher les cordes mais elle est maintenant en difficulté. La fille du Naitch tentera son Natural Selection… mais la challengeuse la contre et enchaînera direct son Bank Statement ! Charlotte hurle de douleur mais arrivera à retourner en tentative de tombé alors que Banks ne lâche pas la prise : 1…2…3/Tap ! Tap ! Tap ! What ? Charlotte à abandonné en même temps que le compte de 3 ! L’arbitre a un moment d’hésitation mais finit par déclarer le no countest.
Vainqueur : No Countest (11min28)
29%


La foule est encore sous le choc alors que les deux divas commencent à s’embrouiller, chacune réclamant la victoire. Elles vont même arracher la ceinture des mains de l’arbitre mais soudain le theme song de General Manager William Regal. Celui-ci est furieux du comportement des jeunes femmes et déclare qu’il sait exactement comment régler cette situation : il rend le titre vacant ! Charlotte et Sasha n’en reviennent pas et demande, tout comme le NXT Universe, à reprendre le match mais Regal reste sur sa décision et repart avec le titre sous pas mal de huées.
39%

Normal Tag Team Match : S.A.W.F.T vs. Adam Rose & The Bunny
Avant le match à lieu une confrontation bien délirante entre Enzo Amore et The Bunny, finalement celui-ci gifle Enzo et le plaque au sol avant de le marteler de coup ! Big Cass intervient vite et relève The Bunny comme un poids plume et le balance violemment contre un coin. Adam Rose prend le relais et le match commence officiellement. Rose fait un bon combat et se défend bien contre Colin, il lui portera même un Tornado DDT suivi du Party Foul mais Enzo viendra briser le compte. Amore distrait Rose qui le chasse alors du ring… mais il se fera surprendre avec un Big Boot de Cassady ! The Bunny bondit de la 3ème corde pour un Crossbody sur The Queen’s Finest mais il est attrapé au vol pour l’East River Crossing ! Amore prend le relais et fait le compte pour la victoire.
Vainqueurs : S.A.W.F.T via pinfall (5min45)
42%


Les vainqueurs fêtent sous les applaudissements mais Enzo va prendre un micro et rappelle qu’il y 3 mois ils ont rasés Marcus Louis, aujourd’hui ils vont démasquer le lapin ! Colin maintient alors the Bunny pendant qu’Enzo continue son speech en faisant le show. Il finit par se décider à enlever la tête de lapin… c’est Darren Young ! Même Adam Rose est surpris, visiblement il ne savait pas avec qui il faisait la fête. Enzo Amore se fou alors de la gueule de Young avec pas mal de jeux de mots, pas vraiment de très bons goûts, puis il fait signe à Colin qui va alors expulser l’ex Bunny du ring. Badaboom ! Realest Guys in the Room !
51%

La belle russe Lana donne une interview, mais Rusev n’est pas avec elle. The Ravishing Russian nous dit qu’elle à amener Rusev à la WWE et en à fait un champion, mais il n’est pas le seul dans sa "Red Army". Elle annonce que très bientôt, deux nouveaux conquérants vont débarquer à NXT pour prendre le contrôle ! Une vieille alliance va renaître…
41%

On nous montre le challengeur au titre NXT, Kevin Owens, qui s’entraîne dans le gymnase afin d’être prêt pour son match de ce soir. Il soulève des poids puis va faire parler sa puissance contre un sac de frappe jusqu’à le décrocher ! On sent la détermination dans le regard d’Owens qui semble fin prêt et se donnera à fond pour s’emparer du titre.
57%

Singles Match : CJ Parker vs. Kenny Omega
Le hippie débarque avec une pancarte et commence une promo en faveur de l’écologie mais il est interrompu par l’arrivée de Kenny Omega ! The Cleaner annonce qu’il va commencer le tri en nettoyant le ring ! Il retire son manteau et ses lunettes noires puis fait signe à son adversaire d’approcher… La classe.
Omega donne tout de suite le ton du match avec un bel enchaînement de coup et impressionnera avec une magnifique Dragon Suplex. Omega semble déjà avoir le public dans la poche et il voudra rapidement s’envoler pour un 450 Splash mais Parker l’accueil avec les genoux. The Mother Earth Soldier reprend le dessus et après quelques moves il claquera un bon palm strike dans le torse de son adversaire… mais celui ci répond avec le même traitement mais en beaucoup plus intense : Hadouken !!! The Cleaner ne perd pas de temps, il va prendre son adversaire sur ses épaules et part pour une Electric Chair transformé en Bridging German Suplex ! Croyt’s Wrath ! 1…2…3.
Omega prend une pose digne d’un héros de film d’action puis repart sous les applaudissements.
Vainqueur : Kenny Omega via pinfall (8min33)
42%


C’est maintenant Adrian Neville qui finit de se préparer avant le Main Event. Après une série de tractions, le champion NXT enroule des bandages autour de ses poignets puis récupère son titre. Il fixe la ceinture quelques secondes puis affiche un sourire confiant… avant de prendre la direction de la Gorilla Position.
43%

Singles Match, NXT Championship : Adrian Neville © (w/ Paul Heyman) vs. Kevin Owens
Le combat que tout le monde attend depuis des semaines, Neville fait face à son plus gros défi. Le champion tente immédiatement de prendre son adversaire de vitesse mais il sera stoppé en pleine course avec un monstrueux lariat ! Kevin va faire parler sa puissance et fait passer un sale quart d’heure au champion, mais celui-ci réussira à contrer un powerbomb en hurricanranna pour envoyer le challengeur à l’extérieur ! The Man That Gravity Forgot va alors s’envoler par-dessus les cordes et s’écrase durement sur son adversaire. Il va ensuite l’envoyer contre les escaliers en acier ce qui lui permet de reprendre le dessus. Neville réussi à placer ses prises à la vitesse de l’éclair et mettra Owens au sol après sa German Suplex. Il grimpe ensuite sur la 3ème corde pour la Red Arrow mais Owens est déjà sur pied ! Neville change ses plans et bondit sur le canadien… Sitout Powerbomb ! GOSH ! Quel contre ! Kevin tente direct le compte mais cela ne suffit pas. The Canadian Axeman s’énerve et va alors garder le contrôle du champion avec une série de coups stiffs puis il le relève pour un Piledriver mais Paul Heyman grimpe sur l’apron et distrait l’arbitre… Lariat ! What ? Owens vient de décapiter Heyman sans hésiter ! Le combat se poursuit avec un bel enchaînement de moves mais l’arbitre sera mis KO par accident. Neville est en difficulté mais soudain le Big Show débarque en renfort sous les huées… mais celle-ci se transforme en applaudissements ! C’est Sami Zayn ! Le champion WWE Cruiserweight sort de la foule et plonge à travers les cordes pour un Suicide Dive Tornado DDT sur le Big Show ! Adrian Neville n’en revient pas et menace son ennemi… mais il se fera surprendre par Kevin qui l’attrape pour son Package Piledriver : 1…2…3 ! C’est fait, nous avons un nouveau champion !
Vainqueur : Kevin Owens via pinfall (14min12)
51%


Quelle victoire ! Le NXT Universe fait une ovation à Owens qui a du mal à réaliser. Sami Zayn rejoint son meilleur pote dans le ring et le félicite, tandis que Big Show repart avec Adrian Neville sur son dos, suivi de près par un Paul Heyman vert de rage et encore sonné. Kevin remercie son pote pour cette intervention et les deux se prennent dans les bras. Les deux québécois fêtent longuement cette victoire et seront rejoint par une bonne partie du roster pour continuer cette célébration de la plus belle des manières. NXT est le futur, est une nouvelle commence avec ce nouveau champion !
53%



Overall Rating : 52%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Dim 21 Déc - 21:58

Smackdown – Week 2, December 2014
Live From Coors Event Center : Boulder, Colorado
Attendance : 11,064


Dark Match : Ryback def. The Great Khali en 5min26 après un Shell Shocked.
47%


Le show débute avec l’arrivée de Paul Heyman, Adrian Neville et Big Show dans le ring. Heyman laisse la parole à Neville qui va immédiatement exprimer toute sa colère à l’encontre de Sami Zayn qui lui a fait perdre le titre NXT. The Aerial Emperor promet de se venger et d’arracher le titre Cruiserweight des mains du canadien en guise de dédommagement ! Il veut un titleshot ! The Canadian Sensation fait alors son apparition mais reste prudemment en haut de la rampe. Zayn parle du changement d’attitude de Neville depuis qu’il a rejoint la Heyman’s Family, et rabaisse le Big Show qui joue maintenant les gros bras pour une demi-portion. The World Largest Athlete s’énerve et brandit son poing en signe de menace mais Heyman le calme et prend la parole. The Genius nous dit que son client Adrian Neville est vraiment en colère et Zayn va devoir faire face à cette rage… The Man That Gravity Forgot ne se calmera pas avant d’avoir remporté le titre WWE World Cruiserweight ! Sami répond alors qu’il accepte d’affronter Neville ce soir, et si celui-ci le bat, s’il réussi à briser sa winning streak, alors il participera au match de championnat à New Year’s Revolution. Heyman se frotte les mains tandis que Neville hurle qu’il accepte et que les jours de règne de Zayn sont maintenant comptés.
On nous annonce ensuite que les deux challengeurs actuels au titre, Hideo Itami et Finn Bálor, s’affronteront eux aussi ce soir.
67%

Singles Match : AJ Lee vs. Natalya
Natalya se donne à fond afin d’obtenir un titleshot au titre Divas d’AJ Lee mais la championne a du répondant et ne se laisse pas faire. Elle esquivera une Discus Clothesline avec un pont à la manière de Trish Stratus puis surprendra Nattie avec son Shiranui. Elle veut ensuite partir pour le Shining Wizard mais The Queen Of Harts la contre en lui attrapant les jambes et verrouillera le Sharpshooter en plein centre du ring ! Lee n’a aucune échappatoire et finira par abandonner !
Vainqueur : Natalya via submission (7min34)
53%


Quelle victoire de Natalya qui bat la championne, malheureusement le titre n’était pas en jeu. Natalya récupère un micro et annonce qu’elle remportera le titre la semaine prochaine lors du dernier match d’AJ Lee avant son départ de la WWE ! Elle ne la laissera pas quitter la fédération avec le titre comme son mari en 2011. Lee va pour répondre mais soudain Paige rentre dans le squared circle, arrache le titre des mains de la championne, et lui éclate le crâne avec ! Paige fixe ensuite Natalya avec un regard de défi et rappelle qu’elle affronte AJ lundi à RAW et qu’elle obtiendra elle aussi un titleshot ! Le match de championnat se transformera ainsi en Triple Threat ! The Diva Of Tomorrow esquisse un sourire arrogant et dit que sa victoire n’en sera que plus grande…
65%

Normal Tag Team Match : Black Force (Big E & Titus O’Neil w/ Xavier Woods & Kofi Kingston) vs. Ascension
Les deux blacks semblent motivés et prennent le dessus en début de match grâce à leur puissance mais les champions par équipes vont vite retourner la situation. Konnor portera un Flapjack sur les cordes en contrant un powerbomb de Big E puis il tag avec Viktor qui va sécher The Black Ram avec sa Leaping European Uppercut, mais n’obtient pas le compte de trois. Le match de poursuit avec des tags réguliers et des prises par équipes. Xavier Woods tentera de distraire Konnor mais il sera percuter accidentellement par Titus O’Neil ! Les membres du Duos Of Chaos ne perdent pas une seconde et terrasse O’Neil avec leur Fall Of Man pour la victoire.
Vainqueurs : Ascension via pinfall (8min07)
54%


Les membres de The Ascension célèbrent leur victoire en poussant leurs cris habituels mais soudain les Nordic Warriors font leur apparition en haut de la rampe ! Sheamus et Erick Rowan ne lâchent pas les champions du regard et leurs font comprendre qu’ils comptent s’emparer des titres à New Year’s Revolution ! Les champions ne sont pas impressionnés et vont aller à leur rencontre… se lance alors un énorme brawl ! Sheamus et Rowan semblent complètement enragés tel des berzekers et font reculer les champions sous une pluie de coups… Brogue Kick ! Sheamus à terrassé Konnor ! Viktor est lui aussi en difficulté… mais soudain il va projeter une boule de feu au visage de Big Red ! Viktor aide ensuite son équipier à se relever et les deux vont disparaître dans un nuage de fumée tandis que Sheamus asperge son équipier avec un extincteur. Rowan a une partie de la barbe roussie, il est furieux et hurle alors qu’il le fera payer Ascension et promet un vrai massacre au PPV.
67%

De retour en backstages, les membres de la Black Force semblent en colère. Titus reproche cette défaite à Xavier Woods mais The Preacher n’apprécie pas et lui répond d’accepter ses échecs. La Black Force a connue plusieurs revers mais ils vont devoir les surmonter. Woods entame un véritable sermon pour motiver ses troupes où il dit qu’ils vont devoir prouver qu’ils ont la force et la volonté de se faire une place à la WWE. Il conclue en disant que le peuple noir à besoin de héros pour les inspirer, et c’est ce qu’ils vont devenir.
54%

On nous remontre la bagarre dans un bar entre Barrett et Ambrose lundi à RAW, puis leur arrestation par la police locale. Une vidéo datant du même soir nous montre BNB dans une cellule de dégrisement, il semble vraiment furieux et promet que Dean Ambrose va connaître le vrai sens du mot douleur. The Street Dog a prouvé qu’il était prêt à tout avec cette attaque, mais il est encore loin de savoir où il met les pieds… Barrett tourne comme un lion en cage dans sa cellule puis vient coller son visage aux barreaux. Il annonce alors qu’il sera de retour à RAW et qu’il va offrir un petit spectacle à Ambrose : un Bar Room Brawl ! Barrett affiche un sourire carnassier et déclare que c’est un Open Challenge, tout le monde peut participer à ce combat à l’exception d’Ambrose. Il veut que celui-ci observe de quoi est capable le Lord Of Street Fight !
71%

John Cena rejoint le ring pour une promo babyface où il parle de ses futurs projets à la WWE et notamment le Royal Rumble Match… mais il est interrompu par Tyler Breeze. Le rookie vient faire face au Cenation Leader et lui dit que son temps est révolu car la WWE à un nouveau visage : Prince Pretty Tyler Breeze ! Il se vante en nous disant qu’il va éblouir le WWE Universe lors de sa première grande victoire lorsqu’il remportera le titre Intercontinental en battant ce minable de Dolph Ziggler. Breeze poursuit en disant qu’il s’occupera ensuite de Mr. WWE John Cena ! Celui-ci se marre et répond qu’il apprécie les jeunes ambitieux, mais pour Breeze ça devient de l’arrogance mal placé. Il veut devenir le nouveau visage de la compagnie ? Très bien, il lui propose un match right now !
75%

Singles Match : John Cena vs. Tyler Breeze
Breeze se jette immédiatement sur son adversaire mais celui-ci va facilement esquiver ses assauts. Cena prend le match en main et après quelques moves il exécute sa Protobomb puis le 5-Knuckle Shuffle. Il veut enchaîner avec son AA mais Tyler roule à l’extérieur du ring puis guillotinera John sur les câbles ! The King Of Cuteville revient avec un Springboard Dropkick puis place plusieurs moves dont un bon Implant DDT. Il veut en finit et tente alors le Beauty Shot… mais John l’attrape dans ses bras puis le ramène sur ses épaules pour un Attitude Ajustement décisif.
Vainqueur : John Cena via pinfall (4min52)
67%


Cena fête sa victoire facile alors que Breeze est dégoûté. Il veut même attaquer le vainqueur par surprise mais soudain le theme song de Dolph Ziggler retentit. Le champion Intercontinental arrive avec sa ceinture sur l’épaule, croise Cena qui repart en backstages, puis vient faire face au challengeur. Les deux blonds se détestent et cela se voit dans leur regard. Dolph va immédiatement rabaisser Breeze qui se prend pour ce qu’il n’est pas, il vient de débarquer en Main Roster et croit être le nouveau visage de la WWE ? Il veut briller et pour cela veut voler près de Soleil mais va se brûler les ailes ! Il a obtenu un titleshot par opportunisme mais il n’as clairement pas le niveau. A New Year’s Revolution il va subir une défaite qui lui ouvrira peut être les yeux. Breeze répond alors que Ziggler brasse du vent, il essaye de se rassurer mais au PPV il comprendra qu’il n’a pas affaire à une brise (trad. de Breeze) mais à un véritable ouragan ! Les deux ne se lâchent pas du regard… mais Tyler finira par faire l’erreur de lorgner le titre et Dolph lui collera un Superkick dans la face ! Le champion sourit puis repart en pavanant, laissant le challengeur KO les bras en croix.
59%

Il y a de l’agitation en backstages. C’est le Director Of Operations Kane qui est furieux et démolit tout sur son passage. Jamie Noble et Joey Mercury essayent de le calmer mais The Corporate Monster est furieux et promet que Luke Harper va goûter à son propre sang. The Hunter a fait une terrible erreur en le prenant pour cible, il a réveillé ses instincts sadiques. The Devil’s Favorite Son affiche un sourire machiavélique et promet que le chasseur va devenir la proie…
62%

Singles Match : Hideo Itami vs. Finn Bálor
Un combat attendu de tous entre les deux nouvelles sensations de la WWE. Les deux hommes font preuve de respect en se serrant la main avant le match puis ils vont se lancer dans une incroyable séquence de contres et d’esquives. Le japonais prend le dessus avec des coups biens stiffs et notamment un puissant High Kick dans la tempe de Finn. Itami tentera alors son Diving Double Foot Stomp mais Finn se relève et lui claque un puissant Gamengiri au visage, le faisant tomber à l’extérieur. The Irish Young Gun ne perd pas une seconde et s’envole pour un Over the Top Rope Sommersault Senton qui fait se lever la foule ! Bálor reprend le match en main et placera même son Fireman’s Carry Double Knee Gutebuster enchaîné avec le Reverse Bloody Sunday mais cela ne suffit pas. Le combat se poursuit à un rythme effréné et les deux lutteurs finiront KO après un Double Lariat. Finn est le premier debout et veut relever son adversaire mais celui-ci le surprend : Go To Sleep ! 1…2…2.99 ! The Dragon Mecha n’en revient pas et annonce alors le Busaiku Knee Strike… mais Finn le stop en pleine course avec un Single Leg Dropkick dans la face ! The Prince Of Futur enchaîne direct avec le Bloody Sunday : 1…2…3.
Vainqueur : Finn Bálor via pinfall (12min02)
52%


Quelle victoire, et surtout quel match ! La foule fait une ovation à Finn mais aussi à Hideo qui a tout donné. Le japonais félicite son pote pour cette victoire et lui donne rendez vous à New Year’s Revolution pour leur opportunité au titre Cruiserweight, que le meilleur gagne. Il propose alors une poignée de main… mais récolte un violent Tornado Kick ! What ? La foule n’en revient pas et hue copieusement l’irlandais qui regarde son pote au sol sans exprimer la moindre émotion… Il finit par récupérer un micro et dit que lorsqu’un titre est en jeu il n’y a plus d’amitié qui tienne. Le WWE Universe va découvrir qui est réellement Finn Bálor ! The Real Rock’n’Rolla, The Greatest at his Greatness ! La révolution de cette fin d’année sera son couronnement, un premier règne de champion pour le Prince ! Il jette ensuite son micro puis repart sous les chants « Why Bálor ? Why ? »
58%

Nous retrouvons Adrian Neville, Big Show et Paul Heyman dans la loge de la Heyman’s Family. Le manager donne des conseils à Neville pour son match contre Zayn et lui dit qu’il DOIT gagner. Sami Zayn détient peut être une winning streak depuis son arrivée en main roster mais Neville est celui qui la brisera car il fait partie de l’élite. La Heyman’s Family n’est pas un clan ou un vulgaire gang, c’est un rassemblement des meilleurs lutteurs de la WWE. Neville a sa place parmi eux et ce soir il va le confirmer. L’anglais rassure son manager en lui disant qu’il a déjà battu Sami Zayn à NXT et qu’il recommencera ce soir, il est prêt. Il se tourne ensuite vers le Big Show et lui dit qu’il compte sur lui pour empêcher toute intervention dans ce match qui est décisif pour la suite de sa carrière. Show acquiesce en silence puis ouvre la porte. Heyman tape sur l’épaule de son poulain qui prend alors la direction de la Gorilla Position…
79%

Singles Match : Sami Zayn vs. Adrian Neville (w/ Paul Heyman & Big Show)
Zayn semble encore troublé du comportement de Finn Bálor et n’est pas totalement concentré, ce qui va profiter à Neville. The Aerial Emperor prend le dessus en ce début de rencontre, prenant son adversaire de vitesse et l’envoyant plusieurs fois au tapis puis à l’extérieur. Neville prend son élan pour s’envoler par-dessus les cordes mais Zayn est déjà sur l’apron et l’accueil avec un Springboard Crossbody. The Canadian Sensation reprend le combat en main et esquive les attaques du heel, le clouant même au sol après un bon Michinoku Driver. Sami chauffe la foule puis tente sa Dragon Suplex contre le turnbuckle mais Neville le repousse puis le surprendra avec un Pop-Up Cutter ! The Man That Gravity Forgot enchaîne avec un Handspring Tornado DDT puis il grimpe sur la 3ème corde : Red Arrow ! NON ! Zayn l’accueil avec les genoux puis enchaîne avec un Brainbuster, mais il n’obtient pas le compte de 3. Le combat se poursuit de manière très disputé dans le ring alors que dans la foule Zayn est favori à 100%. Neville finira en dehors du ring et Zayn s’envole alors pour un Asai Moonsault mais l’anglais se sert du Big Show comme bouclier ! Celui-ci rattrape Zayn dans ses bras et le démolira contre le poteau en acier alors que Paul Heyman occupe l’arbitre. Zayn est renvoyé dans le ring et Neville veut rapidement en finir… mais le québécois se relève d’un bond et lui éclate la face avec le Helluva Kick ! Il le rejoint sur le top rope et tente le Brainbustaah… mais Neville le repousse durement au sol puis se met en position : 630 Senton ! The UK Dragon a fondu sur sa proie : 1…2…3 !
Adrian Neville s’impose, il met fin à la winning streak de Sami Zayn : 8-1. Mais ce n’est pas tout, grâce à cette victoire le britannique obtient une place dans le match de championnat Cruiserweight au PPV qui devient donc un Fatal 4 Way.
Vainqueur : Adrian Neville via pinfall (13min27)
65%


Après une coupure commerciale nous retrouvons le ring aménagé avec des beaux fauteuils, un échiquier ainsi qu’une bibliothèque… Il est bien sûr l’heure de talk-show de Damien Sandow : Five Minutes Of Education ! The Intellectual Savior of the Masses commence un speech afin de rabaisser son concurrent direct, le MizTV, puis présente son invité du soir : Mister Money in the Bank Seth Rollins.
La discussion tourne évidemment autour des problèmes de The Authority avec les rebelles, et plus particulièrement de la rivalité entre Rollins et Daniel Bryan. Sandow demande à Rollins s’il n’est pas stupide de remettre sa mallette en jeu à New Year’s Revolution, son égo pourrait lui coûter gros. The Architect semble confiant et n’imagine même pas une seconde perdre face à Daniel Bryan. Il lancera ensuite un pique à l’host en lui rappelant comment il à foiré son cash de Mister Money in the Bank contre John Cena. Sandow n’apprécie pas et les tensions vont monter de plus en plus, Sandow critiquant Rollins, l’un des membres du Shield, prônant la justice, et maintenant le toutou de Triple H. Rollins lui répond une nouvelle fois en disant qu’il sait se servir de son cerveau et se range du côté qui lui sera le plus profitable. L’interview est soudain interrompu par l’arrivée de Joey Mercury et Jamie Noble qui accourent jusqu’au ring pour prévenir Seth Rollins d’un problème… et c’est Luke Harper qui débarque avec un air menaçant. The Hunter pointe Seth Rollins du doigt et lui dit que ce soir c’est lui sa cible ! Sandow file alors discrètement du ring tandis que Rollins répond qu’il ne craint pas Harper et accepte de l’affronter, Triple H le récompensera pour avoir éliminé un rebelle.
82%

Singles Match : Luke Harper vs. Seth Rollins (w/ J&J Security)
Rollins commence intelligemment ce match en esquivant les attaques du Nebraska Giant puis il lui claquera un enzuigiri au visage. Il prend l’avantage grâce à des beaux enchaînements et pensera même pouvoir s’imposer après un Springboard Knee Strike mais c’est bien trop tôt. Harper finit par se réveiller et il démolira Rollins en contrant un Diving Crossbody avec un Gutebuster. Mr. MITB roule alors à l’extérieur du ring reprendre son souffle et ne verra pas arriver un Suicide Dive !!! The Hunter est déchaîné et va démolir Seth autour du ring, malgré les tentatives de distractions de Noble et Mercury. Ils finiront même par se faire virer par l’arbitre, mais avant ça Harper claquera un big boot dans la face de Jamie ! Le combat reprend dans le ring et Luke veut porter le Truckstop mais il est contré avec un tilt-a-whirl DDT ! The Architect est bien affaibli mais il arrivera à enchaîner et tente le Shiranui mais il est repoussé et se fait décapité avec la Discus Clothesline : 1…2…2.99 ! Harper rage et relève alors son ennemi mais celui-ci le tire en avant pour le faire se guillotiner sur les cordes puis il enchaîne avec un roll-up mais n’obtient pas le compte non plus. Il ne perd pas une seconde et prend son élan : Blackout Stomp ! C’est passé ! Rollins sourit avec arrogance puis fait le compte : 1…2…2.99 ! What ? The Skull Kid s’en arrache les cheveux mais Harper est déjà debout et le fixe avec un regard meurtrier ! Rollins se jette alors sur lui… mais il est attrapé en pleine course pour un monstrueux Truckstop ! 1…2…3. The Hunter à fait une nouvelle victime.
Vainqueur : Luke Harper via pinfall (10min17)
63%


Harper célèbre sa victoire sous les applaudissements et nous dit qu’à New Year’s Revolution il portera un nouveau coup à The Authority en abattant le Director Of Operations Kane… mais soudain des flammes jaillissent aux quatre coins du ring ! Kane is here ! Le Big Red Monster débarque dans le ring comme enragé et va se jeter sur Harper ! Les deux ennemis se lancent dans un échange de coups très stiffs et se rendent coups pour coups… mais The Hunter est affaibli suite à son match et Kane va alors prendre le dessus. Uppercut puis il attrape le géant par la gorge : Chockslam ! C’est porté. Mais The Corporate Monster ne s’arrête pas là et va chercher une chaise sous le ring mais aussi des menottes. Kane affiche un sourire sadique et va alors menotter Harper aux cordes puis il va complètement le démolir à coup de chaises dans le crâne ! Le sang coule à flot sur le visage d’Harper qui est à peine conscient mais cela n’arrête pas Kane qui continue de s’acharner. Il finit par se calmer et déclare alors qu’à New Year’s Revolution Luke Harper se videra une nouvelle fois de son sang… puisque ce sera un First Blood Match ! Mais d’ici là il va connaître la peur car à présent c’est lui la proie ! Kane quitte ensuite le squared circle en rigolant alors qu’une équipe médicale accourt pour s’occuper du blessé.
75%



Overall Rating : 70%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Dim 28 Déc - 14:50

RAW – Week 3, December 2014
Live From Hammons Student Center : Springfield, Missouri
Attendance : 8,324


Dark Match : Ascension def. Lucha Dragons en 7min19 après un Fall Of Man sur Kalisto.
57%


Les lumières s’éteignent et une lanterne s’allume : c’est Bray Wyatt qui fait son entrée ! The Eater Of Worlds débarque dans le ring et commence une promo contre Solomon Crowe, se moquant du hacker en disant que celui-ci n’atteindra jamais son but. Il n’arrivera jamais à apporter la "liberté" tant qu’il y aura des faibles d’esprits pour suivre les leaders. Crowe est un utopiste, et comme tous les rêveurs il finira par être ramené à la réalité. Soudain The Human Virus apparaît en haut de la rampe et il fixe Wyatt avec un regard plein de haine… Crowe prend la parole et dit que les manipulateurs le font gerber. Bray pense avoir dominé la WWE avec sa Wyatt Family mais il n’a fait que manipulé deux idiots pour arriver à ses fins, il ne les a pas libérer, il s’est juste servi d’eux. Les gens comme Wyatt sont des parasite, des profiteurs, et qui méritent d’être éradiqué. A New Year’s Revolution Bray Wyatt sera soumis et comprendra qu’il y a plus fort que lui, il comprendre ce qu’être faible veut dire ! Dans le ring Bray Wyatt explose de rire et répond que Solomon Crowe joue les justicier solitaire pour sauver la masse, mais justement il est seul… contrairement à lui ! Crowe réalise qu’il est tombé dans un piège et se retourne : Bicycle Kick ! Gosh ! Crowe s’est fait arraché la tête par un homme portant un masque d’Anonymous, surement pour se moquer du hacker. L’homme retire alors le masque et l’on découvre Mike Knox ! Il est de retour à la WWE ! Bray Wyatt le rejoint en haut de la rampe puis appliquera son Sister Abigail sur Crowe directement sur le sol en acier ! Il sourit puis lui donne rendez vous dimanche au PPV. Wyatt et Knox célèbrent ensuite sous les huées avant de repartir en rigolant.
74%

Singles Match : AJ Lee vs. Paige
Encore une fois nous avons le droit à un excellent match féminin. La championne fait tout pour s’imposer mais Paige a la rage de vaincre et ne lâche rien. Elle est très stiff et clouera son adversaire au sol avec son Paige Turner mais n’obtient pas le compte. Le combat se poursuit et AJ arrivera finalement à placer son Shiranui puis elle verrouille le Black Widow… mais The Diva Of Tomorrow réussi à ramener son adversaire au sol et verrouille le Scorpion Crosslock !!! AJ Lee refuse d’abandonner mais la pression est trop forte… elle finira par tomber dans les vapes et l’arbitre stop immédiatement le match.
Vainqueur : Paige via referee stoppage (8min27)
58%


Quelle victoire pour Paige ! La britannique vient de clairement montré qu’elle pourrait détrôner la championne, et ça tombe bien vu que grâce à cette victoire elle obtient un match de championnat. On nous annonce alors que Lee défendra son titre vendredi à Smackdown, lors de son dernier combat à la WWE, non pas contre une mais contre deux adversaires : Natalya et Paige. Mais l’annonce majeur est que ce match sera un Triple Threat Submission Match ! La première à faire abandonner l’une de ses adversaires repartira avec le titre WWE Divas. Un match qui pourrait clairement voler la vedette quelques jours avant le PPV.
79%

Nous retrouvons le COO Triple H dans son bureau. Il discute avec Kane de l’attaque de Big Red Monster sur Luke Harper à Smackdown et le boss semble ravit, toutefois il sait qu’il en faudra bien plus pour arrêter la rébellion. Soudain on toc à la porte et c’est Paul Heyman qui apparaît. Le leader de la Heyman’ Family sert la main aux deux hommes puis dit qu’il à une proposition à faire. Ses clients Brock Lesnar et Cesaro sont deux forces de la nature et il veut les voir en action ce soir, mais il veut les voir en équipe. Il propose alors à Triple H une Main Event opposant ses clients aux rebelles Daniel Bryan et Luke Harper. The Game esquisse un sourire satisfait et déclare que cette idée lui plaît, Harper et Bryan vont subir un véritable passage à tabac de la part du champion Lesnar et du challengeur Cesaro. Ils vont comprendre que The Authority est pleine de ressource et que son pouvoir est illimité. La Heyman’s Family est une force qu’il faut avoir de son côté. Heyman et Triple H officialise donc le Main Event avec une nouvelle poignée de main.
76%

The Miz nous accueille pour son MizTV. The Awesome One nous dit qu’il présente un vrai show de divertissement, et non pas une émission barbante comme le Five Minutes Of Education de Damien Sandow. Ici c’est la WWE, World Wrestling ENTERTAINMENT, et non pas la chaîne Histoire. Sandow et son talk show n’ont pas leur place ici.
The Miz finit par présenter son invité du soir : Tyler Breeze, le challengeur au titre Intercontinental. Miz et Breeze semblent sur la même longueur d’onde et s’entendent très bien, rabaissant Dolph Ziggler en disant qu’il ne mérite pas le titre. Breeze dit s’inspirer du Miz, le Must See Champion, et déclare qu’il deviendra le visage de la WWE. L’autopromotion et le léchage de pompe se poursuit sous les huées mais soudain ils sont interrompus par l’arrivée du Show-Off ! Ziggler reste en haut de la rampe et déclare qu’il a entendu assez de conneries pour ce soir, il est temps de faire taire ses deux grandes gueules. Il se tourne alors vers le rideau et c’est Damien Sandow qui apparaît à ses côtés. L’intellectuel et le champion se serrent la main puis prennent la direction du ring d’un pas décidé…
77%

Normal Tag Team Match : The Miz & Tyler Breeze vs. Dolph Ziggler & Damien Sandow
Un combat plutôt disputé ou le tandem Ziggler & Sandow semble plutôt bien fonctionné alors que Breeze fait tout pour éviter la confrontation avec Ziggler, ou seulement en l’attaquant dans le dos. Le jeune modèle et The Miz n’hésitent pas à tricher et se mettent tous le WWE Universe à dos. Ziggler réussira à sécher The Miz avec un Superkick mais Tyler Breeze le surprendra avec un roll-up en tenant les cordes : 1…2…2.99. Intervention de Sandow. The Intellectuel Savior voudra alors porter son Silencer sur Prince Pretty mais celui-ci lui met une talonnade dans les parties. The Miz appliquera ensuite son Skull Crushing Finale sur le champion Intercontinental, Breeze fera direct le compte pour la victoire.
Vainqueurs : The Miz & Tyler Breeze via pinfall (6min53)
56%


Les vainqueurs célèbrent sous une véritable bronca de la foule mais cela ne les empêche pas de pavaner. Tyler Breeze posera même avec la ceinture comme pour un shoot photo. Pendant ce temps The Miz récupère un micro et s’adresse à son Némésis en lui disant qu’il n’y a pas de place pour deux talk show à la WWE. Il le défi donc pour un match à New Year’s Revolution, le perdant devra stopper son émission. The Miz termine en disant que son MizTV n’est pas prêt de s’arrêter car "I’m The Miz and I’m AAAWESOOOOME !"
67%

Renee Young est en compagnie de Roman Reigns pour une interview de ce dernier. La belle canadienne rappelle les récents évènements entre Reigns, Ryback et le champion US Rusev puis demande au cousin du Rock si sa haine envers Ryback peut profiter à Rusev, ou si au contraire il est totalement focus sur le titre. Roman nous dit qu’il a des comptes à régler avec Ryback, mais il c’est bien le titre qu’il vise en priorité. The Samoan Juggernaut va s’emparer de son premier titre solo à la WWE lors de New Year’s Revolution et par la même occasion il mettra un terme à l’invincibilité du bulgare, il va stopper l’avancé du rouleau compresseur !
Renee remercie Roman et celui-ci va alors quitter la zone mais il se retrouve soudain nez à nez avec Paul Heyman. Le manager déclare que Roman a le soutient du WWE Universe… mais il n’a que ça pour lui. Il n’a ni le talent ni la puissance destructrice de Ryback et celui-ci ne fera qu’une bouchée de lui. Le titre US va revenir à la Heyman’s Family. Roman se marre et déclare que Paul dirige un clan élitiste mais il est capable de les abattre un par un. Heyman se frotte alors les mains et lui propose alors d’affronter le Big Show, right now ! Il se rendra alors compte qu’il n’a pas le niveau pour rivaliser avec l’élite.
74%

Singles Match : Roman Reigns vs. Big Show (w/ Paul Heyman)
Gros combat de poids lourds où la puissance va parler. Roman Reigns réussira à prendre le dessus grâce à sa plus grande mobilité et portera même son Superman Punch puis il veut enchaîner avec le Spear… mais Big Show le stoppera en pleine course avec un Big Boot. The Extreme Giant reprend le match en main et va complètement démolir Roman sous les conseils d’Heyman. Il le projettera violemment contre les marches en acier avant de le terrasser avec un Spear à travers la barrière de sécurité ! Reigns est complètement KO… mais à la surprise générale et il reviendra dans le ring avant le compte de 10. Big Show rage et l’attrape alors par la gorge pour son Chockslam… mais Reigns le contre et applique un puissant Samoan Drop ! Paul Heyman monte alors sur l’apron du ring mais il mangera un Superman Punch dans la mâchoire. Roman esquivera ensuite un WMD et plaque Show au sol avec un bon Spear pour la victoire.
Vainqueur : Roman Reigns via pinfall (8min02)
55%


Roman est à bout de souffle et tient à peine debout mais il fêtera tout de même cette grosse victoire sous les applaudissements… mais qui vont se transformer en huées avec l’arrivée du champion US Rusev suivi par Lana. The Ravishing Russian hurle alors à son client de démolir Reigns pendant qu’il est affaiblit. Le Super Athlete s’empresse d’aller jusqu’au ring… mais Roman plonge à travers les cordes pour un Spear emportant son ennemi avec lui !!! Reigns pousse un hurlement mais soudain Heyman fait un signe et c’est Ryback qui sort de la foule ! The Human Wrecking Ball ne fait qu’une bouchée de Reigns qui est décapité par la Meathook Clothesline. Mais Ryback n’en reste pas là et traîne Roman jusqu’à la table des commentateurs. Il lui éclate le crâne dessus puis veut porter son Shell Shocked à travers… mais Rusev lui portera un violent Superkick à la pointe du menton ! Le champion US brandit son titre alors que le drapeau russe est déjà déroulé au dessus du ring… mais Ryback n’a pas eu son compte et surprendra Rusev avec une nouvelle Meathook Clothesline. Il place alors le corps du champion sur ses épaules… et lui porte son finisher directement sur le corps de Roman !!!! Ryback pousse un hurlement tandis que Paul Heyman vante la domination de son client. The Hungry One a faim d’or… et il sera rassasié à New Year’s Revolution lorsqu’il s’emparera du titre US.
76%

Deux silhouettes apparaissent dans une zone sombre des backstages. Soudain l’un des deux hommes fait apparaitre une petite flamme dans sa main et l’on peut reconnaitre Konnor et Viktor, The Ascension. Konnor prend la parole et dit que dans quelques jours ils vont abattre leur colère sur leurs ennemis. Sheamus et Erick Rowan ont peut être du sang de guerrier mais ils ne connaissent rien à la guerre. Ils ont peut être la rage de vaincre mais ils n’ont pas le sang assez froid pour contrôler leur colère. The Ascension maitrise le feu mais ne se laisse pas dominer par celui-ci. Ils vont déchaîner leurs fureurs sans pour autant devenir des berzekers incontrôlable. Ils sont supérieurs et à New Year’s Revolution... Konnor ne termine pas sa phrase. Nous entendons alors les bruits d’un homme semblant marcher avec une canne, une troisième silhouette apparaît derrière eux. On ne peut voir que deux yeux rouge et un sourire machiavélique. L’homme termine alors la phrase de Konnor : "We Will Rise !"
70%

BNB’s Special Invitation Bar Room Brawl Match : Bad News Barrett vs. Rob Van Dam vs. Hornswoggle vs. Heath Slater vs. Erick Rowan vs. Sheamus vs. Jack Swagger vs. John Bradshaw Layfield vs. Big E Langston vs. Titus O’Neil vs. Xavier Woods vs. Mark Henry vs. Zeb Colter vs. Ron Simmons vs. Goldust vs. Fandango vs. Finlay
Un décor de bar a était aménagé au dessous de la scène. Bad News Barrett apparaît et nous explique les règles de ce match : tout est permis, le dernier homme debout dans le bar est le vainqueur.
La cloche sonne et immédiatement Barrett va fracasser une bouteille de bière sur le crâne d’Heath Slater. Le combat est un véritable brawl bien violent, voici l’ordre d’élimination :
- Heath Slater suite à un Frog Splash de Rob Van Dam depuis la scène, à travers une table.
- Fandango qui prendra la Black Bomb de Titus et Big E.
- Big E après un Brogue Kick de Sheamus.
- Titus O’Neil qui se prend un coup de chaise de la part d’Erick Rowan suivi d’un Chockslam sur la table de billard.
- Rob Van Dam par Bad News Barrett après un Bull Hammer suivi du Wasteland par-dessus le comptoir. Hornswoggle en rajoute une couche en renversant l’armoire de bouteille sur le dos de RVD.
- Finlay qui prendra un low blow de Zeb Colter avant de subir la Gutwrench Powerbomb de Jack Swagger.
- Mark Henry après un Diving DDT de Woods sur une chaise.
- Goldust après un plongeon d’Hornswoggle depuis la scène.
- Hornswoggle par Ron Simmons qui lui criera son "DAMN !" avant d’enchaîne avec un Big Boot.
- Ron Simmons par JBL suite à une esquive de la Clothesline From Hell par Xavier Woods.
- Jack Swagger après la Battle Axe des Nordic Warriors.
- Zeb Colter par Sheamus en le projetant à travers un faux mur.
- Erick Rowan après un Bull Hammer de Barrett.
- Xavier Woods sera démolit à travers un flipper suite à un powerbomb de JBL.
Il ne reste que JBL, Sheamus et Bad News Barrett. L’ancien membre des APA, inventeurs de ce match, portera directement sa Clothesline From Hell sur Sheamus, l’envoyant par-dessus le comptoir, mais il sera immédiatement terrassé par un monstrueux Wings Of Change sur le béton, laissant BNB le dernier homme debout.
Vainqueur: Bad News Barrett via total KO (10min03)
72%


Le bordel prend enfin fin avec la victoire de Bad News Barrett, qui a le nez en sang. L’anglais se frotte les mains puis prend un micro et dit qu’il espère que Dean Ambrose a apprécié le spectacle. Ce soir nous avons eu le droit à une bagarre de bar, mais à New Year’s Revolution ce sera un véritable combat de rue où tout est permis. Soudain Dean Ambrose apparaît en haut de la rampe… et se jette sur BNB pour une sorte de Spear ! GOSH ! Les deux hommes ont fait une chute depuis la scène directement sur une table du bar !!! Ambrose est déchaîné et continue de frapper l’anglais, il finira même par le projeter contre un miroir qui explose sous le choc. Barrett est KO dans les débris, au milieu de ce décor qui ressemble désormais à un champ de bataille. The Lunatic Fringe récupère ensuite le micro et dit qu’il en a vu assez. Barrett se prend pour le Lord Of Street Fight mais il n’y a qu’un seul maître dans ce domaine : c’est lui, Dean Ambrose, The Underground Menace. Il jette ensuite son micro puis prend la direction du ring. Il va pouvoir se défouler dans un match.
82%

Singles Match : Dean Ambrose vs. Seth Rollins
Les deux anciens membres du Shield vont se livrer une bataille solide. Ambrose est déchaîné et prend le contrôle en étant imprévisible. Il surprendra Rollins en portant son Lariat à la manière de Nigel McGuinness puis voudra partir pour un Piledriver mais The Architect le contre en l’envoyant par-dessus les cordes, il s’envole ensuite pour un Over the top rope sommersault senton qui touche sa cible. Seth ne laisse pas une seconde de répit à son ancien frère d’arme et reprend le match en main. Il portera son Shiranui puis tente le Blackout Stomp mais The Lunatic Fringe esquive puis y va de son Headlock Driver… mais Noble et Mercury débarquent au bord du ring pour occuper l’arbitre. Ambrose pète alors un câble et va chercher une chaise pour chasser les deux agents. Il revient dans le ring et Seth veut alors lui porter un Superkick mais Dean esquive et lui applique son Dirty Deeds directement sur la chaise ! Seth Rollins est KO après ce terrible choc, l’arbitre le déclare immédiatement vainqueur par disqualification. Ambrose semble s’en foutre totalement et quitte le ring en brandissant son arme sous les applaudissements.
Vainqueur : Seth Rollins via disqualification (10min21)
67%


Triple H, suivi par la J&J Security, rejoint maintenant Seth Rollins dans le ring. Le COO vérifie rapidement si Seth va bien puis prend la parole. Il nous rappelle que ce dimanche The Authority fera face à la rébellion dans deux match : Kane affrontera Luke Harper dans un First Blood Match, Seth Rollins sera quand à lui opposé à Daniel Bryan dans un Ladder Match pour la mallette de Mr. Money in the Bank, mais si Bryan perd le match il perd aussi son job. Triple H affiche un sourire confiant et déclare que cela ne fait aucun doute : la rébellion va être rapidement écrasé dans l’œuf avant d’avoir put prendre une véritable ampleur. Tout comme Randy Orton, Harper et Bryan subiront une punition à la hauteur de leur crime : ils regretteront amèrement avoir remis SON pouvoir en cause !
Soudain le theme song de Daniel Bryan retentit et celui-ci apparaît en haut de la rampe suivi de près par The Hunter. D-Bryan lance un regard menaçant à Rollins puis il s’adresse à Triple H en disant qu’il a beau faire des alliances avec la Heyman’s Family, s’entourer d’une véritable armée de sbires, il ne peut rien contre la rébellion. Si ce n’est pas eux, ça sera d’autres qui le feront chuter de son trône. La tyrannie de Kings of Kings prendra fin un jour où l’autre… et ce jour est plus près que ce que pense HHH ! The American Dragon sourit à son tour et nous dit que la révolte peut prendre bien des formes… et que très bientôt ils porteront un gros coup à The Authority. Le pouvoir ne restera plus entre leurs mains. La tension monte et on sent que les rebelles ont envie de lancer l’assaut sur le ring mais ils seront interrompus par l’arrivée de Paul Heyman, Cesaro et le champion WWE World Heavyweight Brock Lesnar.
84%

Normal Tag Team Match : Daniel Bryan & Luke Harper vs. Cesaro & Brock Lesnar (w/ Paul Heyman)
Excellent Main Event où les hommes vont tout donner. Daniel Bryan montre toute sa technique dans une incroyable séquence contre Cesaro, forçant celui-ci à faire l’échange après s’être dégagé d’un YesLock. Brock Lesnar va alors faire parler sa puissance et éclatera Bryan avec un monstrueux Lariat, puis il part pour une German mais The American Dragon retombe sur ses pieds et tag. Harper va tenir tête au champion WWE et les deux colosses vont se démolir avec des coups très stiffs. The Hunter fera forte impression en décrochant la tête de Brock avec un Big Boot puis il le démolit avec un Running Sitout Powerbomb. Lesnar roule en dehors du ring où il est rejoint par Cesaro... Luke et Daniel s’envoleront alors pour un Double Suicide Dive ! Le match se poursuit à un rythme effréné et Daniel passera près de la victoire après avoir contré en plein vol le F5 pour un YesLock mais Lesnar retourne en Kimura. Harper et Cesaro interviendront, et finalement, après un bref brawl, Harper mangera une European Uppercut, puis Cesaro le clou au sol avec son Neutralizer pour la victoire.
Vainqueurs : Cesaro & Brock Lesnar via pinfall (10min41)
68%


Quelle match ! Les favoris de la foule ont perdu mais cela n’empêche pas le WWE Universe de scander des "That was Awesome !". Daniel Bryan et Luke Harper se relèvent et viennent faire face aux vainqueurs… La tension est à son comble, mais les membres de la Heyman’s Family ne sont pas à la botte de The Authority et n’ont donc rien contre les rebelles. Cesaro acceptera alors une poignée de main de Bryan et Harper ce qui lui vaut des applaudissements des fans… mais soudain Brock Lesnar terrasse le challengeur avec une clothesline dans la nuque. Harper et Bryan n’ont pas le temps de réagir qu’ils sont eux aussi mis au tapis par le champion WWE World Heavyweight sous le regard satisfait de Paul Heyman. Cesar se relève en titubant mais The Behemoth l’attrape immédiatement pour un monstrueux F5 ! Lesnar à vidé le ring et pousse maintenant un rugissement en brandissant son titre ! The Behemoth is unleashed ! A New Year’s Revolution le monstre de la fin des temps ravagera une nouvelle fois le ring, ne laissant qu’un champ de ruine derrière lui…
82%

Overall Rating : 74%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Dim 28 Déc - 21:12

NXT – Week 3, December 2014
Live From Full Sail University : Winter Park, Florida
Attendance : 300
 

Le show débute avec l’arrivée du nouveau champion NXT Kevin Owens sous une très grosse pop de la foule. Owens parle de sa carrière et comment il a fait pour en arrivée là. Il s’est battu toute sa vie pour atteindre ses objectifs et aujourd’hui il a réalisé la première étape de son ascension à la WWE. Ce n’est que le début ! Owens est soudain interrompu par l’ancien champion Adrian Neville qui le félicite ironiquement. Le membre de la Heyman’s Family va rabaisser Owens puis rappelle qu’il a le droit à son rematch, et il le veut ce soir ! The Canadian Axeman n’hésite pas une seconde et accepte, déclarant qu’il ne recule devant aucun combat. La tension monte et les deux sont prêt à commencer le match dès maintenant mais le GM William Regal finit par arriver et calme tout le monde, le match de championnat sera notre Main Event.
65%

Singles Match : Baron Corbin vs. Darren Young
L’ex Bunny ne fera pas mieux que les autres et s’inclinera en quelques secondes après un enchaînement Snake Eyes, Big Boot et End Of Days.
Vainqueur : Baron Corbin via pinfall (26sec)
42%


Le motard fête sa victoire sous les applaudissements mais soudain Bull Dempsey sort de la foule et le met KO après un coup de poing avec une chaîne enroulé autour. Dempsey va même étrangler son ennemi avec sa chaîne mais une autre idée lui vient à l’esprit. Le Bulldozer démolira la moto du biker en la balançant de la scène ! Il repart en rigolant alors que Corbin se relève les yeux pleins de rage.
31%

Eden interview le nouveau venu Kenny Omega. Elle rappelle sa victoire à R-Evolution contre CJ Parker puis demande à Kenny quels sont ses objectifs à NXT. The Cleaner retire ses lunettes noires puis déclare que la WWE a besoin de quelqu’un pour faire le sale boulot. Son objectif ? Aucun, il est là parce qu’on a fait appel à lui. Sa mission ? Faire le ménage dans le roster afin d’évincer ceux qui n’y ont pas leur place. Eden veut lui poser une nouvelle question mais Omega lui coupe la parole en disant qu’il n’a rien à dire de plus, et quitte la pièce.
40%  

Normal Tag Team Match : S.A.W.F.T (w/ Carmella) vs. Bombay Bombers (w/ The Great Khali)
Les businessmen indiens font leur débuts ce soir et ont peut dire qu’ils vont faire forte impression. Mahal semble plus en forme que jamais et tiendra tête à Big Cass, puis avec l’aide de Dutt ils l’éjecteront du ring. Enzo se retrouve seul et subira le Sands Of Time de Mahal suivi du Hindu Press (Corkscrew 450 Splash) du Dutt. Carmella tentera d’intervenir mais The Great Khali l’en empêche en la prenant facilement sur son épaule pendant que Sonjay obtient le compte de 3.
Vainqueurs : Bombay Bombers via pinfall (6min44)
45%


Après cette victoire le trio indiens se place au centre du ring, Khali en retrait derrière. Mahal prend la parole et nous dit qu’il est de retour à la WWE, et plus précisément à NXT afin de dominer cette fédération. Ils ont l’argent et le talent pour devenir la nouvelle équipe incontournable de ce business. La WWE ne va plus pouvoir se passer d’eux car ils vont attirer des millions fans via le public indiens, faisant d’eux des véritables money makers. Sonjay Dutt prend la suite et annonce qu’il en a marre d’entendre des clichés sur son peuple, les Bombay Bombers vont montrer au monde qui ils sont vraiment ! NXT n’est pas le futur… ILS sont le futur !  
57%

William Regal est dans son bureau lorsque Charlotte et Sasha Banks rentrent dans la pièce sans prévenir. Les deux lutteuses sont hystériques et ne comprennent pas la décision du General Manager de rendre le titre Women’s vacant. Pour une fois elles sont toutes les deux d’accord et demandent un rematch. Regal réussi à faire baisser le ton et coupe court à la discussion en déclarant qu’il fera une grande annonce la semaine prochaine concernant le titre NXT Women’s, mais d’ici là il ne veut plus en entendre parler. Charlotte et Sasha ne sont pas tout à fait satisfaites mais vont tout de même quitter la pièce avant d’énerver l’officiel.
46%  

Singles Match, NXT Championship : Kevin Owens © vs. Adrian Neville (w/ Paul Heyman)
Enorme Main Event où les deux hommes vont se donner à fond. Neville subit les assauts brutaux d’Owens mais il ne lâche rien et reviendra à force de contre et d’esquives. Il joue sur sa vitesse et plantera le champion dans le ring avec un Inverted Hurricanranna suivi d’un Baseball Slide Dropkick pour l’éjecter hors de squared circle. Neville s’élance ensuite pour un Asai Moonsault depuis l’apron… mais Kevin le rattrape sur ses épaules ! Il part alors pour un Running Powerslam sur le sol de l’arena mais The Man That Gravity Forgot réussira à contrer en un magnifique Tornado DDT. Il renvoi ensuite le champion dans le ring puis grimpe sur la 3ème corde : Red Arrow ! 1…2…2.99 !?!? Neville n’en revient pas. Owens est en difficulté mais dans un mouvement désespéré il contrera un Dragonrana en un violent Sitout Powerbomb, là aussi pour le compte de 2. Les deux hommes sont à bout mais continue de se battre avec rudesse et se rendent coups pour coups. Finalement après un bel échange Neville tentera Handspring Jumping Cutter mais Owens l’attrape pour une terrible backdrop suplex. L’ancien champion se relève en se tenant le crâne mais The Canadian Axeman l’attrape direct pour son Package Piledriver suivi du compte de 3.
Vainqueur : Kevin Owens via pinfall (15min10)
60%  


Le champion conserve après un énorme combat, Neville n’aura pas démérité. Il repart discrètement tandis qu’Owens fête sa victoire sous les applaudissements… mais soudain un énorme flash lumineux nous aveugle. Une pluie de pyro dorés s’abat en haut de la rampe et un homme surgit au travers : c’est Curtis Axel ! Il arbore sa tenue d’apparat, sa grande veste en cuir rouge et blanche ainsi qu’une cape par-dessus une épaule. The Genetic Miracle reste en haut de la rampe mais fixe Owens avec un regard de défi, tout en souriant de manière arrogante. Axel pointe alors la ceinture NXT du doigt et fait alors signe qu’il sera bientôt champion ! Owens le menace en lui proposant de venir lui faire face maintenant, mais Axel préfère se retourner dans mouvement grandiloquent, faisant virevolter sa cape, puis repart en pavanant alors que le champion ne le lâche pas du regard…
53%
Overall Rating : 58%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Jeu 1 Jan - 12:37

Smackdown – Week 3, December 2014
Live From UCM Multipurpose Building : Warrensburg, Missouri
Attendance : 8,488


Dark Match : Tyler Breeze def. Bo Dallas en 3min40 après un Beauty Shot.
47%


Un bruit de moteur se fait entendre… et une moto fait son entrée dans le parking de l’arena. Le biker retire son casque et l’on reconnaît Dean Ambrose. Celui-ci va pour prendre la direction des vestiaires mais soudain Wade Barrett surgit de nulle part et se jette sur lui ! Ambrose n’a pas le temps de réagir qu’il est violemment projeté contre une voiture ! BNB commence à le ruer de coups mais The Street Dog va s’enrager, il ne semble plus ressentir la douleur et se relève en hurlant. BNB tente alors le Bull Hammer… mais Ambrose esquive puis le plie en deux avec un coup barre en fer dans le ventre. The Lunatic Fringe enchaîne immédiatement avec un violent Dirty Deeds sur le bitume !!! La sécurité finit par arriver en masse et arrêtera Ambrose qui allait continuer de frapper son ennemi à terre. Les agents réussissent à maitriser Ambrose alors que BNB se relève en crachant du sang. Ambrose lui hurle alors que ce dimanche il n’y aura personne pour l’arrêter ! Ce ne sera pas un simple Street Fight… mais un Parking Lot Brawl ! Wade affiche alors un sourire carnassier, la bouche pleine de sang, et lui promet alors de le briser et de lui faire découvrir le vrai sens du mot douleur.
79%

Le show commence officiellement avec l’arrivée du WWE World Cruiserweight Champion Sami Zayn dans l’arena. Les chants "Olé" se font entendre, si bien que le favori des fans aura du mal à prendre la parole. Une fois la foule calmé Zayn nous rappelle qu’il va défendre son titre ce dimanche contre trois adversaires tous issue de la new gen et de la vague NXT qui vient de s’abattre sur le roster. Zayn nous dit connaître parfaitement les trois hommes, il les respecte et sait de quoi ils sont capables. Hideo Itami est certainement l’un des lutteurs les plus complets au monde, une véritable machine, mais il connait les points faibles du Dragon Mecha ! Il poursuit en parlant d’Adrian Neville, le nouveau protégé de Paul Heyman qui se sert du Big Show comme garde du corps. Selon Zayn, Neville a pris la grosse tête et sa quête de vengeance lui fait du tord. The Canadian Sensation termine avec Finn Bálor et avoue ne pas trop savoir quoi penser… Son pote est devenu un autre homme, il a dévoilé un nouveau visage.
Il n’en faut pas plus que pour entendre le theme song de l’irlandais qui débarqué dans le ring pour faire face au champion. Finn déclare qu’il n’a pas changé, il a toujours fait passer sa carrière avant tout et c’est ce qui l’a conduit ici. The Real Rock’n’Rolla n’a aucune limite et ne recule devant rien. A New Year’s Revolution il prouvera qu’il est bien The Greatness at his Greatness en battant 3 des meilleurs junior heavyweight au monde. Il est même prêt à prouver qu’il est meilleur que Zayn immédiatement ! Il lance un regard de défi au champion… et celui-ci accepte sans hésiter l’affrontement.
64%

Singles Match : Finn Bálor vs. Sami Zayn
What a match ! Les deux hommes vont tout donner pour nous offrir un affrontement dantesque. Ca commence tout de suite très fort avec un échange intense de coups puis avec une séquence de contres et d’esquives. Finn finit par surprendre Sami avec un Tornado Kick qui va lui permettre de prendre le match en main. Il affaiblit le plus possible le champion et tente même de le faire abandonner avec le Bálor’s End, une Fujiwara Armbar, mais Zayn va chercher les cordes. The Irish Young Gun relève alors son adversaire mais celui-ci l’envoi à l’extérieur puis le surprendra avec une Sommersault Plancha. The Canadian Sensation est bien affaiblit mais sa volonté le pousse à se dépasser et à mettre Finn en difficulté. Il l’éclatera même avec le Helluva Kick mais cela ne suffit pas. La foule encourage alors Zayn à tenter son Brainbustah… mais Finn ne se laisse pas emporter et, après un bref échange de coups, tente son Avalanche Bloody Sunday ! Mais là aussi Zayn se débat et les deux hommes finissent par durement chuter à l’extérieur ! L’arbitre fait alors son décompte et arrivera à 10 avant qu’un des deux hommes n’arrivent à revenir dans le ring.
Vainqueur : No Countest via double count out (9min35)
55%


Pas de vainqueur pour ce match. Les deux hommes sont encore sonnés et ont du mal à se relever… mais c’est Bálor qui sera le premier sûr pied et en profitera pour attaquer Sami. Il le renvoi dans le ring et après quelques coups il s’apprête à lui porter le Bloody Sunday… mais soudain Hideo Itami débarque en courant ! Finn tente de l’attaquer mais le japonais esquive, continue sa course dans les cordes, et percute l’irlandais de plein fouet avec son Busaiku Knee Strike ! Itami n’a pas digéré la trahison de son pote et va alors en rajoute une couche avec un violent Go To Sleep ! Bálor s’écroule KO et Itami va alors aider le champion World Cruiserweight à se relever. Zayn le remercie et les deux hommes font preuve de respect en se serrant la main sous les applaudissements. Pendant ce temps on peut apercevoir Adrian Neville qui observe la scène depuis une loge en haut de l’arène…
66%

Normal Tag Team Match : The Nordic Warriors vs. International Airstrike
Les deux guerriers prennent le contrôle grâce à leur puissance, mais le duo dynamique composé de Tyson Kidd et Justin Gabriel ne démord pas et revient à force d’esquives. Ils travaillent parfaitement en équipes, avec des tags réguliers et prenant leurs adversaires de vitesses. Rowan subira le Code Blue de Kidd puis Gabriel veut enchaîner avec le 450 Splash… mais Big Red esquive de justesse. Gabriel retombe sur ses pieds mais lorsqu’il se retourne c’est pour se faire décapiter avec un Big Boot. Kidd débarque en renfort mais va subira la colère de Rowan qui lui appliquera facilement son Greetings From the North avant de faire l’échange. Les berzerkers en termineront ensuite en appliquant leur Battle-Axe sur le sud-africain.
Vainqueurs : Nordic Warriors via pinfall (5min48)
48%


Les Warriors fêtent leurs victoires sous les applaudissements mais soudain la salle est plongée dans l’obscurité... De la fumée embrume le haut de la rampe et une silhouette se distingue au travers... Un homme en costard tenant une canne ornée d’une tête de mort fait son apparition : c’est James Mitchell, le légendaire manager d’Abyss. Mitchell affiche un sourire machiavélique et déclare qu’il est le nouveau conseiller de The Ascension. Konnor et Viktor sont des machines de guerres prêtes à tout annihiler sur leur passage, et ils se sont déjà emparés des titres par équipes, mais à présent c’est lui qui va se charger de leur dire où et quand frapper. Il contrôle le chaos. Il brandit alors sa canne en direction de Sheamus et Erick Rowan et hurlent alors qu’ils ont osés défier The Ascension, mais leurs rêves de titres vont êtres balayés par une force bien supérieure ! Mitchell éclate de rire puis dit aux Nordic Warriors que dimanche, ils ont rendez vous avec la mort.
62%

Cesaro est en train de discuter avec Paul Heyman dans la loge de la Heyman’s Family. Le suisse semble vraiment énervé contre Brock Lesnar qui l’a attaqué en traître lundi à RAW. Heyman essaye de justifier les actes de son autre client mais ils sont soudain interrompus par l’arrivée de Kane qui entre sans prévenir. Le Director Of Operations déclare que Triple H est furieux contre Cesaro. En effet celui-ci a accepté de serré la main de Daniel Bryan et Luke Harper après leur match à RAW, il a pactisé avec les rebelles. Un geste anti-Authority selon le COO. Pour cet acte il sera punit et affrontera ce soir nul autre que… The Big Red Monster Kane ! Heyman n’a pas envie d’avoir de problème avec The Authority essaye d’arranger la situation mais Kane déclare que le seul moyen qu’a Cesaro de se racheter est d’accepter sa sentence. Le suisse ne semble pas effrayé et déclare qu’il va simplement battre Kane ce soir afin de prouver qu’il est un Monster Killer. Il sera celui qui abattra The Behemoth et s’emparera du titre Heavyweight.
79%

Singles Match : Solomon Crowe vs. Mike Knox (w/ Bray Wyatt)
Solomon Crowe va pouvoir régler ses comptes avec le nouveau disciple de Bray Wyatt qui l’a attaqué lundi à RAW. Knox n’a pas le temps de rentrer dans le ring que The Crowe Death Machine va se jeter sur lui et commencer le brawl à l’extérieur. Le hacker est déchaîné mais Knox le démolira avec un powerslam contre les marches en acier ! Il renvoi ensuite Solomon dans le ring et va commencer un véritable de démolition, de la violence à l’état pur. Knox prend plaisir à démolir son adversaire mais celui-ci ne lâche rien et finira par contrer un Spinebuster en bon DDT. The Human Virus réussi à affaiblir Knox en étant imprévisible et intense. Il lui claquera même son Binary Lariat… mais Mike reste sur ses pieds, et répond avec un Bicycle Kick ! 1…2… Dégagement. Crowe roule sur le bord du ring et Mike va alors le rejoindre mais il sera pris dans un terrible Apron Piledriver ! Crowe pense pouvoir en finir mais Bray Wyatt va alors se faire remarquer en se levant de son rocking chair pour menacer le hacker ! Mike Knox en profite pour fouiller sous le ring et récupère une chaise… qu’il explosera sur le crâne de Crowe ! L’arbitre le disqualifie immédiatement, mais mange à son tour un coup.
Vainqueur : Solomon Crowe via DQ (7min21)
41%


Mike Knox hurle comme une bête enragé alors que Crowe se traîne au sol. Bray Wyatt monte alors tranquillement dans le ring et pose son pied sur le crâne de son ennemi puis lui demande qui est le maître maintenant. Crowe se débat et réussi à attraper le pied de Wyatt… Il verrouille son Stretch Muffler ! Mais Mike Knox intervient immédiatement. The Desert Destroyer projette alors Crowe dans les cordes et tente son Bicycle Kick, mais le hacker esquive puis revient à toute vitesse pour son Binary Lariat qui, cette fois, met à terre le géant ! Crowe ne perd pas de temps et quitte le ring en vitesse alors que Bray Wyatt s’empare de la chaise. The Eater of Worlds est furieux et menace le hacker qui repart en titubant, mais en affichant un sourire narquois. Bray lui hurle des insultes, lui promettant le pire pour ce dimanche au PPV… mais Crowe va le faire taire, pour le plus grand plaisir du WWE Universe, en lui coupant son micro à distance !
61%

Dans une courte promo, Lana vante son client Rusev en disant que dimanche à New Year’s Revolution il prouvera une nouvelle fois qu’il est The Super Athlete en écrasant Roman Reigns et Ryback. Rusev est la fierté de la Mère Patrie et en son nom il démolir les deux colosses occidentaux. Les Américains vont devoir réaliser qu’ils ne sont pas tout-puissants comme ils aiment le croire.
62%

3-Way Submission Match, WWE Divas Championship Match : AJ Lee © vs. Natalya vs. Paige
Clairement le meilleur match féminin de l’année. Les 3 divas vont se donner corps et âme dans ce combat ultra technique sans aucun temps mort. La championne va se retrouver vite en difficulté, devant faire face aux assauts des deux challengeuses, et elle finira par quitter le ring. Paige surprendra alors Natalya avec son Paige Turner puis veut verrouiller le Scorpion Crosslock... mais AJ Lee la guillotine sur les cordes puis la démolit avec une suplex vers l’extérieur. Lee commence alors un véritable travail de sape sur la canadienne en vue de préparer sa Black Widow. The Queen Of Harts est en difficulté mais elle a le soutient de la foule, elle finira par contrer le Shiranui de Lee avec sa Discus Clothesline. Paige revient dans le ring avec un Diving Crossbody mais sera attrapé au vol pour un violent Gutebuster ! Natalya arrive maintenant à prendre le contrôle du ring et explosera même ses deux adversaires à la fois avec un Figure Four Leg Lock sur la championne combiné à avec un Northern Lights Suplex sur la britannique ! Lee est à deux doigts d’abandonner mais réussira à attraper les cordes. Le combat se poursuit avec rudesse et Paige démolira Lee avec son Cradle DDT puis elle veut infliger le même traitement à Natalya mais elle sera contrée pour un Spinning Sitout Powerbomb ! The Queen Of Harts verrouille immédiatement le Sharpshooter… mais AJ Lee lui bondit dessus pour sa Black Widow !!! La canadienne ne lâche pas sa prise pour autant et Paige hurle de douleurs… elle va taper ! NON ! Lee lâche prise et claque son Shining Wizard dans le visage de Nattie ! The Best Diva in the World attrape immédiatement Paige dans un Anaconda Vice à la manière de son mari CM Punk ! La jeune britannique n’en peut plus et finit par abandonner.
Vainqueur : AJ Lee via submission (12min39)
53%


C’est fait ! AJ Lee conserve son titre ! Son contrat se termine ce soir même, ce qui veut dire qu’elle quitte la WWE avec la ceinture ! La foule est encore sous le choc et ne sait pas comment elle doit réagir… The Crazy Chick récupère alors un micro et le porte à sa bouche. Elle nous dit que la WWE n’a jamais considéré les divas comme une division crédible et qu’elle n’a donc plus rien à faire ici. Mais elle emporte le titre afin que cesse toute cette hypocrisie. Sans elle et sans ce titre la division n’a plus lieux d’être ! On ne vous le dira pas comme ça, mais d’ici quelques jours la WWE sera obliger de faire une annonce concernant cette division… AJ poursuit en disant qu’elle avait pour rêve de faire revivre cette division mais c’était une mission impossible. On ne peut rien bâtir sur des fondations pourries. Le nom d’AJ Lee restera donc dans l’histoire comme la dernière championne des divas, la dernière femme à avoir détenu un titre à la WWE ! On va la regretter ! The Crazy Chick finit par esquisser un sourire moqueur puis lâche le micro et quitte le ring en sautillant ! Quelques fans tenteront bien de lancer un chant "Nanana Hey Hey Goodbye" mais ils ne seront pas suivis. Le WWE Universe est silencieux et comprend bien que les dernières paroles d’AJ Lee ne sont pas du vent. La division féminine est belle et bien morte.
71%

Après une page de pub nous retrouvons Seth Rollins au milieu du ring. Mister Money in the Bank nous parle de son match de dimanche où il remettra sa mallette en jeu contre Daniel Bryan, mais pour ce soir il a d’autres compter à régler. Rollins nous rappelle sa victoire contre Dean Ambrose à RAW… mais par DQ. Il n’apprécie pas que son ancien équipier ai passé ses nerfs sur lui, ce match n’était pour Dean qu’un défouloir. Rollins rappel qu’il fait partie de The Authority, il appartient aux intouchables, et Ambrose va devoir répondre de ses actes !
Il n’en faut pas plus pour que l’instable débarque dans le ring, encore à moitié couvert de bandage suite à la bagarre dans le parking en début de show. Dean semble amusé de la situation alors que Rollins est visiblement très énervé. Mr. Money in the Bank va alors déclarer que lui aussi peut être violent, il n’a pas peur du sang et va faire payer Ambrose. Il le défi pour un No DQ Match ! Ambrose éclate de rire et répond qu’il avait bien besoin de ça, malgré les conseils de l’équipe médicale. Bad News Barrett n’interviendra pas puisqu’il a était transféré à l’hôpital pour des examens, mais depuis sa chambre il pourra observer de quoi est capable le Street Dog une fois dans l’arène ! Le défi est donc accepté sans hésitation.
72%

No Disqualification Match : Seth Rollins vs. Dean Ambrose
Rollins crache immédiatement son mépris au visage de Dean avec un beau mollard mais il sera direct plaqué au sol par le Street Dog pour une série de coups bien stiffs. Ambrose prend le match en main en étant intense et n’hésitera pas à aller chercher des armes sous le ring. Seth évite plusieurs coups de chaises et claquera un Malenko Kick dans l’arme pour sonné Dean mais celui-ci tombe dans les cordes et revient à avec un bon lariat. Ambrose garde le contrôle et démolira même son adversaire sur l’apron avec un Knee Trembler l’envoyant s’écraser au bas du ring. Seth est vraiment en difficulté mais il aveuglera Ambrose en lui jetant la bière d’un fan au visage, puis lui porte son Diving Knee Strike depuis la barrière. The Architect reprend le dessus avec un travail plus méthodique, utilisant notamment un kendo stick sur les jambes de son adversaire puis l’étranglant avec. Seth sent qu’il peut en finir et tentera son Blackout Out Stomp sur les marches… mais Dean esquive et éclate Seth sur l’acier avec son Dirty Deeds. Rollins n’a pas son compte et Dean va alors le placer sur une table puis grimpe sur un poteau pour une Diving Elbow… mais Jamie Noble et Joey Mercury débarquent ! Les deux agents vont alors pousser Dean du coin après que Seth se soit relevé… et Dean s’explose seul sur la table. The Architect en profite pour enchaîner avec le Blackout Stomp suivi du compte de 3.
Vainqueur : Seth Rollins via pinfall (10min38)
65%


Seth Rollins fête sa victoire sous les huées alors que Mercury et Noble relèvent Dean Ambrose encore groggy. The Architect se moque de Dean et va pour lui éclater le crâne à coup de mallette… mais soudain Daniel Bryan débarque en courant dans le ring ! Seth se retourne et tente un coup de mallette mais Daniel esquive et lui claque un High Kick. Mercury et Noble se jettent alors sur le rebelle et commencent à le ruer de coups… mais Dean Ambrose rejoint lui aussi dans la mêlée ! Ambrose et Bryan reprennent le dessus et ils finiront par éclater les membres de la J&J Security. Noble se prendra le Knee Plus tandis qu’Ambrose terrasse Joey avec le Dirty Deeds. Bryan cherche ensuite Seth Rollins mais celui-ci à déjà filer en emportant sa mallette. Dean remercie alors Daniel et les deux se serrent la main sous les applaudissements.
58%

Singles Match : Cesaro (w/ Paul Heyman) vs. Kane
Cesaro fait tout de suite parler sa puissance mais le monstre de The Authority ne semble rien sentir et sèchera le suisse avec un gros big boot. Kane prend le dessus avec son enchaînement classique de moves, et après un bon sidewalk slam il grimpe sur la 3ème corde. Il s’élancera pour sa Diving Clothesline mais Cesaro l’accueil à l’atterrissage avec une bonne European Uppercut ! The Swiss Superman prend finalement le match en main et arrivera à fera forte impression avec une Superplex alors que Kane est sur l’apron. Le challengeur au titre Heavyweight semble dans un second souffle et esquives les attaques de Kane puis lui décrochera une nouvelle fois la tête avec une Springboard European Uppercut mais cela ne suffit toujours pas à abattre le monstre. Cesaro va alors affaiblir Kane avec le Giant Swing puis il tente le Neutralizer… mais Brock Lesnar fait son apparition en haut de la rampe ! La distraction permet à Kane de contrer Cesaro pour un back body drop puis il enchaîne avec un Chockslam ! 1…2…2.99 ! Le Director Of Operations perd patience et va alors tenter un Tombstone Piledriver… mais le Swiss Powerhouse le contre en passant dans son dos et le prend sur ses épaules pour un Argentine Backbreaker Rack. Il se met alors à tourner pour un Airplane Spin… Quelle puissance ! Kane finit par s’écraser au sol et Cesaro enchaîne direct avec un Neutralizer pour la victoire !
Vainqueur : Cesaro via pinfall (8min33)
65%


Cesaro fixe Brock Lesnar avec un regard de défi et lui fait comprendre qu’il est prêt pour le match de dimanche ! Le champion WWE World Heavyweight n’a pas l’air impressionné et repart sans rien dire. Pendant ce temps Kane se relève comme il peut et on peut lire la rage dans son regard… mais soudain Luke Harper sort de la foule et attrape Kane par les pieds pour le tirer hors du ring. The Big Red Monster se débat comme une bête enragé et repousse même The Hunter puis il se jette sur lui… mais il est attrapé en pleine course pour un monstrueux Truckstop à même le sol ! Harper récupère ensuite un couteau de chasse à sa ceinture… il le pointe au visage de Kane et lui dit qu’il n’a pas peur du sang ! A New Year’s Revolution, The Big Red Monster sera abattu par The Hunter ! Luke Harper va alors mettre un petit coup de couteau sur la joue de Kane afin de le faire légèrement saigné, il plante ensuite son arme dans le tapis au sol puis repart en rigolant… Kane passe sa main sur sa joue et en voyant le sang il va devenir complètement fou et démolit tout au bord du ring, faisant même fuir les commentateurs ! Il hurle alors que Luke Harper est un homme mort ! C’est sur ses images que se termine le dernier show avant New Year’s Revolution.
81%



Overall Rating : 71%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Dim 4 Jan - 20:17

WWE New Year’s Revolution – Week 3, December 2014
Live From Joe Louis Arena : Detroit, Michigan
Attendance : 21,000


Le Kick-Off de New Year’s Revolution 2014 est présenté par Joey Styles accompagnés de JBL, Booker T et Christian. On nous rappelle les matchs de la soirée qui s’annonce exceptionnelle et notamment grâce aux combats pour les titres mondiaux mais aussi les affrontements entre les rebelles et The Authority. JBL attend impatiemment le Main Event entre Cesaro et Brock Lesnar afin de savoir qui est vraiment l’Alpha Male de la Heyman’s Family. Christian s’intéresse quand à lui au 4-Way pour le titre World Cruiserweight entre 4 lutteurs de la nouvelle génération qui vont sans doute voler le show. Enfin Booker T s’attarde sur le Ladder Match pour la mallette de Mister Money in the Bank de Seth Rollins, rappelant que Daniel Bryan pourrait tout perdre ce soir puisque son emploi est en jeu.
Mais il est maintenant temps de passer au match du pre-show !
81%    

PRE-SHOW
Singles Match : The Miz vs. Damien Sandow
Rappelons que le perdant de ce match devra renoncer à présenter son talk-show. Les deux hommes vont d’ailleurs se lancer dans une joute verbale avant le match, l’arbitre sera même obliger de faire sonner la cloche et débuter le match pour les forcer à se taire !
The Miz prend direct le dessus avec des tactiques fourbes et il cherchera à affaiblir Sandow. Il vise les jambes au vue de porter son Figure Four Leg Lock mais à la première tentative il sera repoussé contre un coin. Sandow enchaîne avec ses Full Nelson Turnbuckle Smash suivi du Silencer, mais il n’obtient pas la victoire. Le match se poursuit et Sandow impose son rythme, mais The Miz cherchera sans cesse à fuir le combat et il quittera même le ring. Sandow part à sa poursuite mais il se fera éclater contre l’arrête du ring puis The Awesome One le terrasse avec le Skull Crushing Finale a même le sol. Il est renvoyé dans le ring mais à la surprise générale il se sort du ring. Mike est fou de rage et verrouille alors le Figure Four Leg Lock… l’intellectuel est à deux doigts d’abandonner mais il finit par retourner la prise, se relève, et éclate la tête du Miz avec un Curb Stomp. Les deux hommes sont bien affaiblis et finalement, après une dernière séquence de contres et d’esquives, Sandow bloquera le Skull Crushing Finale et place son Terminus pour la victoire.
Vainqueur : Damien Sandow via pinfall (7min53)
60%


C’est fait ! Damien Sandow s’impose, c’est une victoire de la culture classique sur la téléréalité ! The MizTV disparait et laisse place au Five Minutes Of Education du Lord Of Literacy ! Celui-ci se nargue le Miz en faisant un salut d’artiste puis il quitte le ring sous pas mal d’applaudissements alors que le perdant est dégoûté, se demandant certainement comment il va pouvoir retrouver du spotlight à présent.
76%


>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

And Now, WWE and The Hobbit "The Battle of the Five Armies" present : WWE New Year’s Revolution 2014
Unleashed the Raging Fire Inside You !  

Fire! Fire! Fire! by Animal Alpha on Grooveshark

C’est parti pour New Year’s Revolution, le dernier PPV de l’année 2014 ! Les fusées explosent de partout sous les cris des 21 000 fans en folies, la WWE joue à guichet fermé une nouvelle fois. Le set de l’arena est magnifique, deux dragons colossaux encadre le titantron et crache du feu, mais nous pouvons aussi remarquer que la rampe d’accès relie directement au bord du ring, à la manière de certaines fédérations japonaises ou même de la TNA.
Et nous commençons tout de suite cette soirée avec une surprise : le retour de Matt Striker à la table des commentateurs aux côtés de Michael Cole mais aussi de la belle Renee Young. Le trio nous accueil avec enthousiasme pour cet event qui promet son lot de grands matchs, de surprises et de violence ! C’est un peu Noël en avance ! La carte est fournit : 9 matchs, dont 5 de championnats, mais aussi un combat pour la mallette de Mister Money in the Bank. Sans plus tarder, accueillons les participants du premier match de la soirée !
77%

Singles Match, Intercontinental Championship : Dolph Ziggler © vs. Tyler Breeze
Pour son premier PPV Tyler Breeze n’hésite pas à sortir le grand jeu en faisant son entrée sur un tapis rouge devant plusieurs photographes, rappelant grandement l’entrée de MNM. Ziggler est beaucoup plus sobre et on peut lire la concentration dans son regard alors que le challengeur préfère parader.
La cloche sonne et immédiatement Ziggler va au contact. Il fait reculer son adversaire avec une série de coups puis l’envoi au sol avec un swinging neckbreaker. Breeze se relève encore surpris mais mange un dropkick qui le fait reculer contre un coin. Ziggler tente immédiatement un Stinger Splash mais cette fois le modèle esquive puis attrape le champion en roll-up, seulement pour le compte de 2. Ziggler est vite debout et veut revenir à l’assaut mais Prince Pretty va le sonner avec un Enzuigiri. Breeze peut enfin reprendre son souffle et appréhender correctement le match. Il enchaîne plusieurs moves rapides dont un magnifique Monkey Flip qui fera faire un tour complet à Ziggler, le faisant s’écraser sur la face. Tyler se moque en lui écrasant le visage du pied puis il passe sur l’apron et s’envole pour un Springboard Dropkick qui touche sa cible.
The Gorgeous One prend confiance, malmenant le champion, et il obtiendra même presque le compte de trois après un Implant DDT. La foule encourage le champion qui se relève comme il peut alors que Breeze annonce déjà son finisher : Beauty Shot ! NON ! Dolph esquive puis plante son adversaire au sol avec un Famouser ! The Show-Off se relève, comme dans un second souffle, et va maintenant enchaîner son adversaire qui ne comprend plus rien. Breeze titube après une série de manchettes et se fera sécher avec un Superkick… mais il roule en dehors du ring reprendre ses esprits. Dolph ne perd pas une seconde et grimpe sur la 3ème corde : Diving Plancha ! La foule fait du bruit pour le champion qui renvoi Tyler dans le ring. Il va le rejoindre mais le challengeur se relève d’un bond et guillotine Dolph sur les câbles, puis le ramène brutalement au sol avec un Rope Hung DDT. Le modèle se recoiffe et pavane alors que le champion se demande où il est… Beauty Shot ! C’est passé ! 1…2…2.99 ! What ? Breeze n’en revient pas.
Il s’énerve et engueule même l’arbitre. Il décide à son tour de porter un Superkick et fait même des taunts à la Shawn Michaels… Tap ! Tap ! Tap ! Superkick ! C’est esquivé ! Dolph se baisse et décroche immédiatement son superkick dans la mâchoire de Breeze ! Prince Pretty titube et se fait ramener au sol avec un violent Zig Zag ! 1…2…3 ! C’est fait, Dolph Ziggler conserve son titre.
Vainqueur : Dolph Ziggler via pinfall (9min17)
61%


Le règne du Show-Off n’a donc pas était stoppé par Prince Pretty. Le WWE Universe acclame Ziggler qui célèbre cette victoire alors que Tyler Breeze est dégoûté. Il détruira même l’appareil d’un photographe venant d’immortaliser cette défaite. Breeze finit par quitter le ring sous les huées en hurlant à Dolph qu’il aura une autre chance de briller. Il ne restera pas dans l’ombre du Show-Off.
71%

On nous rappelle que ce soir Sami Zayn défendra le titre World Cruiserweight contre trois adversaires, tous issus de la nouvelle vague en provenance de NXT. Ils sont le futur. On nous montre ensuite la préparation physique et mentale des challengeurs suivi d’une courte promo recueilli par Eden.
Tout d’abord Adrian Neville, en compagnie de Paul Heyman et du Big Show. Neville semble plus affuté que jamais, et après une série de traction il va prendre la parole. Il nous dit que contrairement à ses trois adversaires il a était champion NXT, de plus il a le privilège de faire partie de la Heyman’s Family. Il fait donc partie de l’élite. Zayn est champion Cruiserweight seulement parce qu’il a eu un titleshot avant The Man That Gravity Forgot. Il est temps que cette division soit représentée par quelqu’un digne de ce nom.
C’est maintenant le tour d’Hideo Itami qui s’échauffe avec des kicks ultra stiffs contre des sacs de frappes. Le japonais fait une promo brève en déclarant que ce soir ses adversaires vont découvrir la fureur du dragon et la puissance de la machine dans un  seul corps, le Dragon Mecha prend son envol.
Pour terminer c’est l’irlandais Finn Bálor qui fait ses étirements. Il nous dit qu’il aime la vraie compétition. Lorsqu’un titre est en jeu il ne fait plus la différence entre ami et ennemis, il ne voit que des adversaires. Ce soir le Real Rock’n’Rolla va révéler son vrai potentiel.
62%

Normal Tag Team Match, WWE Tag Team Championship : The Ascension © (w/ James Mitchell) vs. The Nordic Warriors
Les challengeurs font leur entrée sous une belle pop de la foule, ils semblent plus que motivé. Les deux Berzerkers poussent un hurlement combatif puis attendent leurs adversaires de pieds fermes… Un mur de flamme jaillit alors en haut de la rampe puis James Mitchell apparait ! Le manager des champions présente le Duo Of Chaos, The Ascension, qui font leur entrée avec un costume spécial assez sinistre.
Les deux équipes se font face et sont prêtes à démarrer un brawl mais finalement le combat commencera entre Sheamus et Viktor. L’épreuve de force est lancée et c’est l’irlandais qui prend le dessus. Il y va d’un bon knee strike puis fait reculer le heel avec des manchettes. Il veut déjà le bloquer contre un coin et tente un Shoulder Thrust mais Viktor le repousse et se jette sur lui… mais il mange un bon powerslam. Rowan prend le relais et commence un moment de domination. The Son Of Apocalypse est en difficulté malgré les encouragements de Konnor et Mitchell. Rowan portera même un bon Pumphandle Backbreaker puis il continue d’affaiblir le champion avec un Bear Hug… mais Viktor arrive à contrer pour une Overhead Belly to Belly Suplex ! Rowan se relève vite mais se retrouve face à Konnor. The Powerhouse Demon change la donne en séchant direct le viking avec un bon Lariat puis il va le malmener, le forçant à taguer. Sheamus revient à la charge mais cette fois il se retrouve face aux deux champions qui vont l’enchaîner avec des combos de coups puis le démoliront avec une sorte de 3D, mais pour le compte de 2. Konnor garde le dessus sur Sheamus et l’enverra même par-dessus les cordes… mais l’irlandais retombe sur l’apron et attrape le freak pour une série de coups sur le torse : Drum War ! Il part ensuite pour son Slingshot Shoulderblock… mais James Mitchell le fait discrètement trébuché en lui fauchant le pied avec sa canne. Viktor va direct surgir pour sa Leaping European Uppercut qui enverra le Celtic Warrior au bas du ring, puis il le démolit avec un powerbomb sur l’apron !
Erick Rowan débarque bien vite en renfort et projette Viktor contre la barrière de sécurité mais Konnor l’attrape à son tour pour un Full Nelson Slam a même le sol. Konnor renvoi Sheamus dans le ring et les deux membres de The Ascension se placent maintenant chacun dans un coin opposé. Sheamus se relève en titubant… Fall Of Man ! Sheamus s’est fait terrassé ! 1…2…2.99 ! WHAT ? Mitchell n’en revient pas et engueule l’arbitre. Viktor s’énerve lui aussi et relève Sheamus mais il est immédiatement pris dans un Irish Curse Backbreaker ! Konnor et Sheamus vont alors s’échanger les coups et le heel prend le dessus… mais Rowan arrive en soutient et les deux guerriers appliqueront alors leur Bearhug/Brogue Kick : Battle Axe ! 1…2…2.99 ! Intervention de Viktor ! Ce n’est pas possible ! Rowan s’en arrache la barbe. Il renvoi immédiatement Viktor par-dessus les cordes puis le rejoint pour le maintenir à l’extérieur. Sheamus annonce alors la fin et veut porter un nouveau Brogue Kick…mais James Mitchell se fait remarquer une énième fois en grimpant sur le bord du ring et menace le guerrier. Brogue Kick ! Damn ! The Sinister Minister s’est fait décapité. Sheamus se retourne… mais se prend direct le Flapjack de Konnor, suivi d’un Running Leg Drop ! The Damnation ! 1…2…3.
Les champions conservent les titres après une rude bataille.
Vainqueurs : The Ascension via pinfall (11min29)
50%


Dans un recoin sombre des backstages nous voyons Bray Wyatt en pleine discussion avec Mike Knox. The Eater Of Worlds fixe son fidèle droit dans les yeux et déclare que ce soir c’est entre lui et Solomon Crowe. Il ne veut pas que Knox intervienne. Solomon Crowe à provoqué sa colère en l’attaquant lors des Survivor Series, et depuis il s’est lancé dans une croisade contre lui. Le temps du face à face est venu, Solomon Crowe va devoir faire face aux conséquences de ses actes ! Knox acquiesce sans rien dire et Wyatt semble satisfait. Il prend ensuite la direction du ring…
Le theme song de Wyatt se fait entendre et celui-ci fait alors son entrée sous les huées, mais soudain des effets pyrotechniques explosent juste devant lui ! Le hacker Solomon Crowe surgit alors de nulle part et se jette sur son ennemi à moitié aveuglé!
76%

Singles Match : Bray Wyatt vs. Solomon Crowe
Wyatt est complètement sonné et va alors subir une pluie de coups. Crowe le traîne ensuite comme il peut jusqu’aux abords du ring puis le hisse dedans. Il va pour le rejoindre mais Wyatt va directement le guillotiner sur les cordes puis il le rejoint sur le tablier et y va d’un puissant Apron Uranage ! Crowe se tord de douleur et Bray Wyatt en profite pour reprendre ses esprits. The Eater Of the Worlds ramène Crowe au centre du ring et il se place au dessus du lui pour une série de coups avec le poing fermé et l’arbitre sera obligé d’intervenir. Bray subit les remontrances de le l’officiel et pendant ce temps The Human Virus se relève comme il peut. Wyatt se retourne et tente une attaque mais le hacker esquive et claque un Bicycle Kick dans la face de son ennemi avant d’enchaîner avec une terrible Half Nelson Suplex. Solomon Crowe est remonté et va enchaîner avec plusieurs Running Forearm Smash puis conclu avec un Implant DDT. Il est remonté et pousse un cri sous les applaudissements de la foule avant de grimper sur la 3ème corde… mais Bray va se jeter sur les câbles et Crowe fait une mauvaise chute sur l’épaule.
Bray va intelligemment travailler sur celle-ci avec plusieurs écrasements puis va reprendre le match en main. Il travail méthodiquement mais avec intensité et placera bientôt une bon Stunner suivi du Sister Abigail ! 1…2… Ropebreak. Bray s’énerve et étrangle Crowe dans les cordes mais une nouvelle fois l’arbitre intervient. Bray repousse l’officiel en arrière puis le menace… mais il est surpris avec un roll-up : 1…2…2.99. Le redneck se relève direct, furieux, mais The Crowe Death Machine va lui éclater le crâne avec un Headlock Driver. Il grimpe une nouvelle fois sur la 3ème corde mais Bray est déjà debout et le rejoint… Il veut partir pour une Superplex mais Crowe va le repousser en arrière et le fait tombé sur la 3ème corde ! Outch ! Bray n’aura pas de descendance après ça ! Crowe ne perd pas une seconde et plonge pour un violent Lariat qui fait faire un tour complet à Wyatt, terminant sa course au bas du ring. Il aura du mal à se relever et Crowe le terrassera à nouveau avec un Suicide Dive ! The Human Virus est dans un second souffle mais il a surtout envie de démolir Wyatt. Il le projettera contre les escaliers en acier puis prépare un Piledriver sur les marches… mais il est contré avec un back body drop, le faisant durement retombé sur le sol.
L’arbitre continue son compte et les deux lutteurs sont à terre : 7…8…9… Ils sont de retour en  même temps ! Wyatt et le premier debout et y va d’un violent Front Kick dans le ventre de Crowe puis il l’attrape pour le Sister Abigail… mais The Human Virus lui crache son Black Mist ! Bray est aveuglé et se tient le visage… Crowe s’élance alors à toute vitesse dans les câbles : Binary Lariat ! NOOON ! Wyatt l’attrape en pleine course pour un Spinning Side Slam Backbreaker ! Il a plié Crowe en deux et enchaîné immédiatement avec le Sister Abigail l : 1…2…3.
Vainqueur : Bray Wyatt via pinfall (12min29)
70%


Bray Wyatt remporte le match ! Il se relève avec un grand sourire et regarde le corps de son ennemi au sol. The Man Of 1,000 Truths récupère un micro et déclare que le monde est fait de moutons et de loups, il n’y aura jamais de liberté pour les faibles. Leur seul salut est de devenir eux même des loups. Solomon Crowe vivait dans un rêve de liberté… et maintenant il va se réveiller dans un cauchemar ! Bray se met à rire à gorge déployée puis termine en chantant son fameux « I’ve got the whole world, in my hands ».  
74%

3-Way Match, United States Championship : Rusev (w/ Lana) vs. Ryback (w/ Paul Heyman) vs. Roman Reigns
Cette affiche promet un choc des titans. Les trois colosses débarquent tous aussi déterminés les uns que les autres, le match sera très disputé.
La cloche sonne et les trois vont direct allé au contact et vont s’échanger les coups, un droite sur l’un, une droite sur l’autre… Ryback réussi à placer un bon toe kick dans le ventre Roman mais il est immédiatement séché avec une Clothesline de Rusev ! The Super Athlete projette ensuite Roman contre un coin puis l’écrase à plusieurs reprises. Ryback tente de le surprendre mais le bulgare esquive et Ryback percute Roman… avant d’être écrasé par un Stinger Splash du champion !
Le prodige soviétique semble prendre le combat en main et écrasera Ryback au sol avec un Bodyslam. Il veut faire subir le même traitement au samoan mais celui-ci le repousse dans les cordes puis l’attrape au retour pour un bon Samoan Drop ! Rusev se relève vite mais mange une Leaping Clothesline puis est projeté à l’extérieur. Ryback en profite pour surprendre Roman avec une attaque dans le dos puis il le fait reculer sous des coups bien stiffs. Il s’élance à son tour dans les câbles… mais Roman l’accueil avec un back body drop ! Ryback se relève rapidement mais est lui aussi envoyé par-dessus la 3ème corde. Roman chauffe la foule puis grimpe sur la 3ème corde. Mais que va-t-il faire ? Diving Crossbody sur ses deux adversaires au bas du ring !
La foule acclame Roman qui est plus chaud que jamais et se prépare maintenant pour un Spear... esquive de Rusev, mais Ryback est percuté de plein fouet et se fait broyer contre les escaliers ! Reigns se retourne mais mange immédiatement un Superkick dans la mâchoire. Rusev le renvoi vite dans le ring sur les conseils de Lana puis il va s’acharner sur la colonne vertébrale de Roman avec des écrasements et des backbreakers. Un vrai travail de démolition. The Barbarian Bonecrusher pousse un hurlement puis s’apprête à verrouiller The Accolade… mais Ryback surgit de nulle part et le décapite avec la Meathook Clothesline ! 1…2… Dégagement. Heyman hurle à son protégé de se concentrer sur Reigns, et Ryback va alors appliquer un terrible Shell Shocked : 1…2…2.99 ! Dégagement ! Mais Ryback relève immédiatement Reigns pour une série de 3 powerbombs dévastateurs ! Roman est complètement KO. Rusev tente de revenir à l’assaut mais Ryback l’attend de pied ferme. Les deux vont alors se lancer dans une épreuve de force sans issue puis dans un challenge de Shoulder Block… et c’est Ryback qui finira à terre après un Savate Kick dans l’estomac ! Lana se marre et nargue Heyman tandis que Rusev enchaîne avec un Running Splash puis il tente The Accolade une nouvelle fois ! C’est porté ! Ryback hurle de douleur… mais il trouvera la force de se relever avec Rusev sur les épaules pour un bon Backpack Stunner ! The Hungry One se traîne jusqu’au cordes… Apron Dropkick de Roman Reigns ! La foule exulte alors que le Samoan Juggernaut revient dans le match.
Roman est bien affaiblit mais sa volonté lui donne un second souffle. Ryback mangera un bon Superman Punch qui le fait reculer dans les cordes et au retour il est cloué au sol avec un Samoan Drop. Rusev tente de surprendre le favori du WWE Universe mais il est attrapé en pleine course pour un Spinebuster directement sur le corps de Ryback ! Roman pousse un rugissement, il est prêt à en finir… Double Spear ! Damn ! Il a étalé les deux colosses ! 1…2…3…4…100 ! Il avait la victoire en main mais Lana et Paul Heyman sont montés au même moment sur le tablier du ring pour distraire l’arbitre qui ne sait plus où donner de la tête. Roman est fou de rage et rappel l’officiel à l’ordre. Il tente à nouveau le compte, d’abord sur Ryback puis sur Rusev mais les deux se dégageront.
Roman, frustré, relève Ryback et tente de le balancer par-dessus les cordes mais The Sin City Destroyer résiste et finit par porter une bonne headbutt qui sonne le samoan. Il hisse ensuite Roman sur la troisième corde et le prend sur ses épaules… Oh my Gosh ! Il va partir pour un Avalanche Shell Shocked ! What ? Rusev est debout et attrape Ryback sur ses épaules pour un powerbomb !!! Le ring a tremblé mais a tout de même résisté à ce choc monumental. Roman et Ryback sont complètement KO après cette Tower Of Doom ! Le champion va alors poser son pied sur le corps de Roman et l’arbitre fait le compte : 1…2…3.
Vainqueur : Rusev via pinfall (12min06)
57%


Le Super Athlete s’impose au grand damne du WWE Universe. Lana rejoint immédiatement son client dans le ring et lui remet son titre tout en scandant que le conquérant de l’Amérique vient une nouvelle fois de prouvé sa supériorité ! Rusev a écrasé deux colosses américains et prouvé la grandeur de la Mère Patrie ! Il est la fierté de la Grande Russie. Un énorme drapeau russe sera alors déployé au dessus du ring et les fans devront subir l’intégralité de l’hymne russe tandis que Rusev brandit le titre United States sous le regard satisfait de The Ravishing Russian Lana.
69%

Parking Lot Brawl : Bad News Barrett vs. Dean Ambrose
Nous sommes maintenant dans la zone du parking privé de l’arena. Une dizaine de voitures ont été garés en cercle afin de définir une zone de combats, plusieurs agents sécurisent la zone alors qu’une estrade a était aménagé pour accueillir des fans ayant achetés un billet spécial. Les lutteurs ne sont pas encore arrivés que l’ambiance est déjà survoltée ! Un bruit de moteur se fait entendre… et c’est Dean Ambrose qui arrive sur sa moto ! Il enlève son casque et brandit une matraque en acier sous les applaudissements. On entend soudain un coup de klaxon et un camion débarque… et écrase la moto d’Ambrose  dans un terrible craquement de métal ! C’est évidemment The Lord Of Street Fight !
Ambrose pète un câble et va immédiatement cherché BNB mais celui-ci lui ouvre sa portière en pleine face ! Ambrose va ensuite subir une série de coups de poings avant d’être projeté contre une voiture. Il se relève en se tenant l’épaule et BNB va alors tenter un Big Boot mais Dean esquive et l’anglais explose la vitre de la portière ! Ambrose lui met direct un bon coup de matraque dans l’arrière du genou pour le mettre au sol puis il va l’enchaîner de coups et même l’étrangler avec son arme. Il finit par se calmer et traîne BNB jusqu’au centre du cercle de voiture et chauffe la foule avant de tenter son Dirty Deeds sur le béton… mais Barrett le repousse. Ambrose revient à toute vitesse mais il est attrapé pour un terrible Wings of Change a même le sol ! 1…2…2.99 Dégagement. Le Street Dog n’a pas eu son compte et se relève déjà en s’aidant du pare-choc d’une voiture mais BNB va lui éclater le crâne avec un Big Boot puis il l’écrase durement sur le capot ! The Lord Of Street Fight grimpe sur la voiture et veut porter son Wasteland depuis le toit de la bagnole… mais Ambrose se défend comme un beau diable et finit par éclater son adversaire avec un Cutter sur l’acier ! 1…2… Dégagement. Barrett roule sur le côté et tombe du toit et reste un moment au sol alors que Dean reprend ses esprits.
The Lunatic Fringe finit par descendre, ouvre la portière et coince le bras de BNB dedans. Il veut lui claquer dessus mais l’anglais à ramassé une barre en fer et y va d’un bon coup sur la tête de son ennemi ! Ambrose est groggy mais The Jackal en rajoute une couche en lui écrasant plusieurs fois la tête sur le volant, faisant klaxonner la voiture au passage. Barrett passe ensuite la ceinture autour du coup de Dean et tente l’étrangler… mais Dean s’empare d’une bouteille de bière sur le siège passager et l’éclate sur le crâne de BNB ! Le sang se met à couler sur le front de celui-ci mais il ne lâche pas prise pour autant ! Le Street Dog va alors le mordre puis il réussira à lui bloquer le bras autour de la portière pour une sorte de Fujiwara Armbar !!! Barrett hurle de douleur mais finit par se dégager et s’éloigne un peu. Dean grimpe immédiatement sur le toit de la voiture, pétant le rétroviseur au passage en prenant appui dessus, puis il pousse un cri et bondit pour un Diving Lariat qui décapite Barrett !
Les deux hommes sont à terres et la foule encourage alors Dean qui sera le premier à se relever. Il va fouiller dans le coffre d’une voiture et récupère plusieurs kendo sticks qu’il va exploser sur le dos de son adversaire. Il ramasse ensuite une poubelle en aluminium… mais BNB y va de son Bull Hammer dans l’arme ! Dean titube… Spear de Barrett à travers une pile de pneus ! The Bar Knuckle Fighter tient à peine debout mais on peut lire toute la rage dans son regard. Il titube jusqu’à l’arrière de son camion et récupère des panneaux de signalisations. Il va en mettre plusieurs coups dans le crâne de Dean mais soudain celui-ci se baisse et y va d’un low blow qui plie le britannique en deux ! Tous les coups sont permis ! Ambrose ne perd pas une seconde et enchaîne avec son Dirty Deeds sur ce qu’il reste de la poubelle ! 1…2…2.99 ! What ? Ambrose n’en revient pas ! Il tourne alors son regard vers un camion et commence à l’escalader… mais BNB se traîne derrière lui et le rejoindra au sommet. Les deux hommes s’échangent les coups avec rudesse… et finalement BNB réussira à décrocher la tête du Street Dog avec le Bull Hammer ! Dean recule d’un pas et chute du toit du camion… directement sur le pare-brise d’une voiture !!!! BAAAM ! Quel choc ! The Lord Of Street Fight descend péniblement de la benne et pose son bras sur le corps de son ennemi inerte : 1…2…3. C’est terminé.
Vainqueur : Bad News Barrett via pinfall (14min30)
51%


La bataille prend fin, Barrett est le vainqueur mais les deux hommes sont à terres et en sang. Une ambulance fait immédiatement son apparition et les deux hommes seront pris en charge par l’équipe médicale. Dean Ambrose, le plus amoché, sera même mis sur une civière puis transféré vers l’hôpital le plus proche alors que BNB réussi à se relever et n’aura besoin que de soins plus légers.
67%

First Blood Match : Kane vs. Luke Harper  
The Hunter débarque en premier dans le ring, on peut lire dans son regard un envie de sang. Le prédateur attend sa proie en salivant… Les pyros explosent en haut de la rampe et The Corporate Monster Kane arrive à son tour. Il a goûté à son propre sang à Smackdown et cela l’a rendu encore plus fou, ce soir il va libérer ses instincts sadiques.
Kane se jette immédiatement sur son ennemi et le combat va commencer avec un échange de coups bien stiffs. Kane finit par sonner Luke avec un Uppercut puis il enchaîne avec un Bodyslam suivi d’un Basement Dropkick. The Hunter se relève contre un coin et évite de justesse une attaque puis s’élance dans les cordes… Big Boot, mais de Kane ! Harper s’est fait stoppé en pleine course. The Corporate Monster commence très bien ce match et va tout de suite essayer de faire saigner son adversaire avec des frappes au visage mais Harper finit par le repousser. Il se relève en s’aidant des cordes… et esquivera un nouveau Big Boot en tirant sur la 3ème corde, Kane finit au bas du ring. The Nebraska Giant sait qu’il peut en profiter et prend alors son élan pour un Suicide Dive ! La foule acclame le rebelle qui a percuté lourdement sa cible. Il projette ensuite Kane contre les escaliers puis lui éclatera le crâne dessus à plusieurs reprises, mais aucune goutte de sang à l’horizon. Kane est sonné et se relève en s’aidant du bord du ring mais il mangera un violent Big Boot qui lui écrase le crâne contre le poteau en acier !!!
The Hunter traîne ensuite Kane vers la table des commentateurs et veut lui mettre un coup de moniteur TV… mais The Big Red Monster esquive puis attrape Luke par la gorge : Chockslam ! Damn ! Il l’a détruit à travers la table des annonceurs !
Kane repousse violemment Renee Young sous les huées puis il attrape un câble électrique et le passe autour du coup du chasseur pour l’étrangler ! Harper devient vite rouge et l’arbitre vérifie s’il ne crache pas du sang, ce qui n’est pas le cas. Harper finit par réussir à se relever et écrase durement Kane contre la barrière de sécurité puis enchaîne avec un Stunner. Il renvoi le psychopathe dans le ring puis récupère une chaise avant de le rejoindre. Il tente alors un chairshot mais Kane arrête le coup… Les deux hommes se disputent l’arme et finalement Kane place un bon coup de pied dans l’abdomen de son adversaire pour le faire lâcher, puis il lui porte un bon coup de chaise sur le dos, avant d’enchaîner avec un DDT sur l’arme ! Toujours pas de sang à l’horizon.
Kane rage et décide de grimper sur la 3ème corde… Diving Clothesline ! NON ! Harper balance la chaise dans la face de Kane en plein vol ! BAM ! Le freak est groggy et se fait direct rétamé avec une Discus Clothesline ! Luke reprends ses esprits puis va dénuder un coin en enlevant la protection. Il tente ensuite de projeté le monstre face première dans l’acier… mais Kane contre et place un violent Snake Eyes directement sur le coin, et enchaîne avec un Sidewalk Slam sur la chaise qui était ouverte ! Gosh ! Harper se tord de douleur et se tient le visage… mais il n’est pas coupé. Kane s’énerve et décide alors d’employer les grands moyens. Il fouille sous le ring et récupère une table recouverte de barbelé ! Il l’installe au centre du ring puis attrape Luke par la gorge pour un Chockslam… mais soudain un homme déguisé en père Noël fait son apparition ! Il s’approche de son ring malgré les menaces de Kane. Il fouille alors dans sa hotte et en ressort… une batte recouverte de barbelé ! Il la fait directement glissé dans le ring et Harper l’attrape sans problème. Kane n’a pas le temps de réagir qu’il prend un violent coup dans le ventre ! Il titube… puis The Hunter en rajoute une couche avec un violent coup en pleine face ! Les barbelés ont lacérés la peau du monstre… qui a le visage couvert de sang ! L’arbitre stop immédiatement le match.
Vainqueur : Luke Harper via referee stoppage (12min59)
52%
 

La foule acclame Luke Harper, mais aussi le Père Noël qui rejoint maintenant le vainqueur dans le ring, The Hunter reste tout de même méfiant. L’inconnu retire alors son bonnet et sa fausse barbe… c’est Mick Foley ! Qu’est ce qu’il fait là ? Mais soudain Kane se relève en hurlant. Il est fou de rage en voyant Foley et décide de l’attaquer… mais Harper lui claque un Big Boot en pleine tête ! Foley enchaînera direct avec son Double Underhook DDT, directement sur la batte ! The Hardcore Legend se relève en souriant sous les applaudissements d’une foule en délire. Il propose alors une poignée de main à Luke Harper… et celui-ci accepte ! Foley récupère un micro et déclare alors simplement que la rébellion compte désormais un nouveau partisan.  
74%

Fatal-Way Match, WWE World Cruiserweight Championship : Sami Zayn © vs. Adrian Neville (w/ Big Show) vs. Hideo Itami vs. Finn Bálor
Le champion Sami Zayn et Hideo Itami sont les premiers à faire leurs entrées sous les applaudissements du WWE Universe, Adrian Neville est le suivant. Il fait son entrée sur les épaules du Big Show, très certainement pour se moquer de Finn Bálor qui entrait de la même façon sur les épaules de Bad Luck Fale à la NJPW. Vient enfin l’irlandais… qui nous gratifie d’une entrée spectaculaire en arborant un bodypaint du personnage Reptile de Mortal Kombat.
L’arbitre fait sonner la cloche et immédiatement Finn va bondir pour un Single Leg Dropkick dans la face d’Adrian Neville, l’envoyant à l’extérieur du ring. Sami et Hideo vont ensuite tenter d’attaquer The Irish Young Gun mais celui-ci esquives les coups à la manière de serpents et leur claque un High Kick chacun ! Zayn, Itami et Neville se retrouvent hors du ring et Finn s’envolera alors pour un magnifique Over the Top Rope Sommersault Senton sur les trois hommes ! Quel début de match pour Bálor ! Il est déchaîné ! Il relève Itami est après quelques chops il le renvoi dans le ring puis le rejoint, mais le japonais va immédiatement l’enchaîner avec une série de low & middle kicks et le met à genoux… avant d’enchaîner avec un bon Shining Wizard ! Mais à peine est-il debout que Neville surgit avec un Springboard Dropkick. The Man that Gravity Forgot se retrouve toutefois nez à nez avec le champion, lui aussi de retour dans le ring.
Les deux hommes vont se livrer une incroyable séquence de contres et d’esquives à cent à l’heure, et finalement Neville contrera un hurricanranna en un bon Sitout Powerbomb : 1…2… Intervention d’Itami et Bálor. Adrian va ensuite servir de punching-balls à ses adversaires qui vont se lancer dans un concours de kicks de plus en plus stiffs ! Finalement Neville réussira à esquiver un High Kick du nippon qui finit en pleine tempe de Bálor ! L’anglais en profite pour surprendre Hideo avec un Inverted Hurricanranna puis il grimpe sur la 3ème corde… Red Arrow ! 1…2… Intervention de Zayn. Le champion prend enfin le dessus dans ce match en faisant reculer Neville sous les coups et il le plantera dans le ring avec un Tornado DDT. Bálor tente ensuite de surprendre Sami avec une attaque dans le dos mais c’est esquivé et il est mis à terre avec une Blue Thunder Bomb. Sami se prépare ensuite à porter le Helluva Kick… mais Neville le stop en pleine course avec un Dragonrana : 1…2…2.99. Dégagement ! Sami et Neville se relève en même temps mais se prennent un Diving Double Front Dropkick de Real Rock’n’Rolla. Finn expulse ensuite Neville hors du ring puis il relève Sami pour le Bloody Sunday… mais il est contré pour une terrible Half Nelson Suplex contre un poteau ! Et Hideo Itami en rajoute une couche avec un Hesitation Dropkick ! Le japonais et le canadien se font maintenant face et vont se lancer dans une échange de chops et de manchettes qui claquent. Finalement Zayn devra reculer sous la puissance des coups de son adversaire. Il se retrouve acculé contre un coin et Hideo l’éclate alors avec un Running Arched Big Boot suivi d’un de sa Tornado Guillotine sur les cordes ! Le champion est au sol et Hideo annonce alors la fin. Il grimpe sur la troisième corde, prêt à bondir pour son Diving Double Foot Stomp… mais soudain Adrian Neville sort de nulle part avec un Springboard Avalanche Frankensteiner, envoyant Itami directement sur Finn Balor qui le réceptionne pour un sitout powerbomb !!!! GOSH !
Neville se relève illico et claque un Basement Dropkick dans la tête de Balor encore au sol. The Aerial Emperor a le champ libre et grimpe à nouveau sur le top rope pour un second Red Arrow… mais avant qu’il n’ait pu prendre son envol il mange un Gamengiri en pleine tête de la part du champion ! Sami le rejoint sur le top rope… Brainbustaah !!!! Il l’a tué ! 1…2…2.99 Intervention de Bálor. Le Prince Of Futur relève Zayn et le recouche aussitôt en lui claquant un violent Tornado Kick. Il annonce la fin et prépare son Bloody Sunday… mais soudain il est attrapé en roll-up par Itami ! 1…2…2.99 ! Dégagement ! Le japonais relève illico son adversaire et le prend sur ses épaules… Go To Sleep ! NON ! Balor retombe sur ses pieds et claque un Pele Kick dans la tête d’Hideo ! The Dragon Mecha recule dans les cordes… mais revient  à toute vitesse pour le Busaiku Knee Strike ! C’est passé ! Finn est complètement KO. Hideo est à bout de souffle et se relève difficilement en s’aidant d’un coin… Helluva Kick outta nowhere ! Le champion était au sol il y a encore quelques secondes et le voilà qui a surgit pour décrocher la tête du japonais !!! Sami se jette immédiatement sur le corps de son adversaire pour faire le compte : 1…2…3 ! C’est fait !
The Canadian Sensation s’impose après un énorme combat et conserve le WWE World Cruiserweight Championship ! Après le match la foule fera nous seulement une ovation au champion, mais aussi à ses trois adversaires qui ont tout donné ce soir.
Vainqueur : Sami Zayn via pinfall (15min19)
66%


Paul Heyman est dans la zone d’interview en compagnie d’Eden. Celle-ci rappelle les défaites d’Adrian Neville et Ryback ce soir, et demande à Heyman s’il pense toujours que ses clients font partie de l’élite. Si le Genius est irrité par la question il ne le montre pas et déclare simplement que Ryback et Adrian Neville n’ont pas subit le compte dans leurs matchs respectifs, leur heure viendra. Il enchaîne immédiatement en disant que ce qu’il faut retenir c’est que ce soir deux de ses clients vont se disputer le titre majeur de la compagnie dans le Main Event. New Year’s Revolution marque le début d’une nouvelle ère qui sera dominé par l’élite.
Eden poursuit en demandant à Heyman son pronostique concernant le Main Event. Paulie nous rappelle que Brock Lesnar à briser la streak de l’Undertaker et qu’il a ensuite démolit John Cena pour s’emparer du titre. Cesaro quand à lui impressionne tout le monde grâce à sa puissance et il ne fait aucun doute que son potentiel est énorme, son ambition l’est encore plus. Heyman ne fait pas de pronostiques car la seule chose qui importe est que l’un de ses clients repartira avec le titre WWE World Heavyweight. L’élite aura toujours le dernier mot.
83%

Ladder Match, Money in the Bank Briefcase On The Line, If Daniel Bryan Loses He’s Fired : Seth Rollins Mr. MITB  vs. Daniel Bryan
Seth Rollins fait son apparition en premier sous les huées générales et remet sa mallette à l’arbitre qui la suspend au câble qui sera ensuite remonté au dessus du ring. Daniel Bryan arrive à son tour sous une ovation monstrueuse qui lui donne encore plus de motivation.
La cloche sonne et immédiatement Daniel se jette sur son adversaire… mais celui-ci va se réfugier dans les cordes. L’arbitre fait reculer Bryan, bien qu’il n’y ait pas de disqualification, et Rollins va en profiter pour surprendre son ennemi avec un eye pock puis il le balance par-dessus les cordes ! Mais Bryan reste sur l’apron et attrape Rollins pour une Suplex vers l’extérieur… Non, Rollins résiste et finit par contrer pour un violent Sunset Flip Powerbomb ! The Architect ne perd pas une seconde et s’empare d’une échelle tandis que Bryan se tord de douleur. Il la traîne dans le ring mais se fera éclater la tête lorsque Bryan appui sur l’échelle pour faire un coup de balancier. Il grimpe immédiatement sur un poteau et s’envole pour un Diving Headbutt qui touche sa cible !
The American Dragon installe rapidement l’échelle et tente déjà l’ascension… mais Rollins se relève bien vite et pousse la structure. Bryan retombe sur ses pieds mais ne pourra pas esquiver un Roundhouse Kick de son ennemi suivi d’une Northern Lights Suplex directement sur l’échelle ! Rollins va ensuite bloquer Bryan entre les montants puis il lui referme dessus à plusieurs reprises… et finit même par l’écraser avec Blackout Stomp! L’échelle est désormais inutilisable et Rollins doit aller en chercher une nouvelle, mais il a le temps vu que Bryan est hors d’état de nuire. Il installe l’échelle et grimpe facilement au sommet, et s’apprête même à s’emparer de la mallette, mais avec le soutient de la foule Bryan va se relever et pousse l’échelle… et Rollins ira s’écraser l’entrejambe sur la 3ème corde !
Daniel lui porte direct un Big Boot pour l’envoyer à l’extérieur, puis il se place sur l’apron et bondira sur son adversaire pour un Diving Knee Strike ! Daniel place ensuite une autre échelle à l’horizontal entre le bord du ring et la barrière de sécurité puis il projettera Rollins face première dedans. Il revient dans le ring et commence une nouvelle ascension… mais The Architect se relève déjà et bondira directement sur l’échelle avec un rebond sur les cordes ! Les deux hommes s’échangent les coups au sommet de la structure sous les "Boooo" et les "Yeaaah" de la foule et Daniel finit par claquer un high kick dans la tête de Rollins ! Celui-ci manque de tomber mais réussir à rester accrocher. Daniel attrape la mallette dans ses mains mais soudain Rollins lui attrape la tête et se place dos à lui, puis s’élance pour un Avalanche Shiranui !!! OH MY GOOOOOD ! Les deux hommes sont à terres complètement KO.  
Rollins est le premier à faire un mouvement et commence à ramper jusqu’au corde pour se relever. Il tente immédiatement son Blackout Stomp pour achever son ennemi… mais celui-ci esquive de justesse puis surprend Seth avec une terrible Roaring Elbow ! Rollins se relève sur l’apron mais se prend direct un High Kick qui va le coucher sur l’échelle à l’horizontale installé plus tôt ! The American Dragon sait qu’il doit en profiter et grimpe alors sur un poteau… Diving Double Foot Stomp !!!! Damn ! Il vient d’exploser son adversaire, et l’échelle en même temps ! D-Bryan semble s’être fait mal au genou à l’atterrissage et met alors du temps à revenir dans le ring puis à escalader l’échelle… Il est presque au sommet mais soudain Rollins revient et lui attrape le pied entre les barreaux et le fait tomber en arrière ! Daniel est coincé la tête en bas ! Rollins se marre et lui dit alors que son temps à la WWE est révolu… puis il lui claque un Superkick en pleine tête ! Rollins continue l’humiliation en prenant même appui sur Bryan pour escalader l’échelle. Le voilà au sommet et il tend les bras pour atteindre la mallette… mais soudain The American Dragon réussi à se redresser et attrape Rollins par la taille : Spider Suplex ! Il l’a emporté dans une terrible German Suplex, tout en restant accroché par le pied ! Daniel finit par réussi à se décoincé et s’écrase lourdement sur le sol… Les deux hommes sont à terre une nouvelle fois. Bryan se relève en boitant… Rollins, reprend lui aussi ses esprits et réussi à se mettre à genoux… mais mange immédiatement le Knee Plus de Daniel ! Le rebelle gravi à nouveau l’échelle à cloche pied… et cette fois décroche la mallette pour le plus grand plaisir du WWE Universe !
Vainqueur : Daniel Bryan (17min27)
76%


La foule est en délire et les chants "YES ! YES ! YES !" résonnent dans l’arena alors que Daniel Bryan brandit la mallette de Mister Money in the Bank. Mais cette victoire n’est pas du goût de tout le monde et soudain les J&J débarquent dans le ring ! Noble et Mercury se jettent sur Bryan qui ne peut pas résister longtemps et finit vite à terre et subira un véritable passage à tabac. Triple H, masse en main, débarque alors à son tour sous les huées générales. The Game est furieux et va faire subir le même sort à Daniel Bryan qu’à Randy Orton lors des Survivor Series… NON ! C’est Mick Foley qui débarque en brandissant "Barbie", suivi de près par Luke Harper ! Le COO et Foley se font face, chacun avec une arme dans la main… Dans le ring Noble et Mercury ont stoppés leur beatdown et rejoignent maintenant leur patron, suivi par Seth Rollins qui tient à peine debout. Les 4 membres de The Authority font face aux deux rebelles alors que Bryan est inerte, les bras en croix au centre du ring… Triple H demande alors à Foley et Harper ce qu’ils comptent faire face à eux. Cette petite rébellion va être écrasée ! Mais les deux barbus ne sont pas effrayés et lancent l’assaut !!! Noble et Mercury seront immédiatement mis à terre, Rollins n’est pas non plus d’une grande utilité, et finalement HHH se retrouve seul en quelque instant. Le King Of Kings ravale alors sa fierté et décide de battre en retraite sous les huées. Foley et Harper rejoignent alors le ring et aideront Daniel à se relever, le trio acclamé par le WWE Universe finit par repartir, Daniel brandissant bien haut sa mallette.
91%

Singles Match, WWE World Heavyweight Championship : Brock Lesnar © vs. Cesaro
It’s Main Event Time ! L’opposition entre les deux membres de la Heyman’s Family va avoir lieu. Paul Heyman est d’ailleurs déjà dans le ring et va lui-même présenter ses clients. Cesaro débarque en premier et on peut lire une concentration totale dans son regard, il est imperturbable. Au contraire Lesnar est déjà à bloc et exprime sa rage, The Behemoth est prêt à tout casser.
Ding ! Ding ! Ding ! Les deux hommes se tournent autour quelques secondes puis lancent l’épreuve de force. Lesnar semble prendre le dessus… mais Cesaro réussira à se relever et fait plier Brock ! Le champion met un genou à terre… mais il finit par s’énerver encore plus et se relève pour envoyer Cesaro au tapis ! Le suisse se relève direct et se jette sur son adversaire mais il est attrapé pour un formidable Overhead Belly to Belly Suplex ! Le champion bloque immédiatement son adversaire au sol et lui porte plusieurs gros coups de genoux dans les flans puis il verrouille une Headlock… Cesaro réussira à se sortir de la prise et renverse en Hammerlock. Lesnar va répondre avec des gros coups de coudes dans la face du suisse qui est obligé de lâcher prise… et il est une nouvelle fois ramené à terre avec un puissant Spinning Double Leg Takedown. Lesnar à complètement le contrôle de son adversaire et va continuer à l’affaiblir avec des gros coups. Il finira par le bloquer contre un coin pour plusieurs coups de bélier puis il le hisse sur le top rope et tente une Superplex… mais le suisse lui décroche la tête avec une Europan Uppercut !!! Lesnar s’écroule en arrière, mais il se relève illico et bondit sur la 3ème corde pour une monstrueuse Avalanche Overhead Belly to Belly Suplex !!! GOSH ! Cesaro s’est fait démolir et Lesnar pousse maintenant des hurlements sous le regard observateur de Paul Heyman. The Beast relève Cesaro et le prend direct sur ses épaules pour le F5… mais c’est au tour du suisse de se défendre avec des coups de coudes et il finit par passer dans le dos du champion et il le surprendra avec un Short Arm Clothesline à la manière du Rainmaker de Kazuchika Okada. Cesaro ne perd pas une seconde et y va d’un Double Foot Stomp sur le champion puis il l’attrape par les jambes et veut partir pour le Giant Swing… mais Lesnar s’accroche aux cordes et finit par repousser Cesaro d’un bon coup de pied. Il se relève et tente direct une clothesline mais Cesaro esquive de justesse et attrape Brock par la taille pour une German Suplex ! Il ne lâche pas et va en porter deux autres avant de tenter le compte, mais cela ne suffit pas. Brock est furieux et se relève en menaçant le suisse mais celui-ci lui met un bon coup de pied dans la face avant de l’attraper pour un Neutralizer ! C’est passé ! 1…2…2.99.
Cesaro se doutait bien que cela ne suffirait pas et il va alors immédiatement se remettre sur pied en tenant son adversaire pour une Butterfly Suplex. Lesnar se relève contre un coin et Cesaro s’élance alors à toute vitesse pour une attaque… mais The Beast l’attrape en pleine course pour une Overhead Belly to Belly Suplex, la 3ème de la soirée, directement contre le coin !!!
Cesaro est groggy et Lesnar va alors monter sur la 3ème corde… pour son Shooting Star Press ? Mais Cesaro se relève et lui décroche la mâchoire avec une European Uppercut ! Il rejoint le champion sur le turnbuckle et l’attrape pour une Superplex qu’il maintient en l’air : 1…2…3…4…5…6…7…8…9…10…11…12…13…14…15… BAM ! Quelle puissance ! Cesaro à maintenu Lesnar 15 seconde en suspension avant de le ramener brutalement au sol. The Swiss Superman prend vraiment confiance et va relever Lesnar pour une série de manchettes bien stiffs puis il le prend sur ses épaules pour un Death Valley Driver. Il attrape ensuite les jambes de Brock et lance son Giant Swing ! Là aussi il fait forte impression avec 8 tours… mais la fatigue le force à lâcher. Il titube mais ne perd pas de vue sa cible et le relève pour le Neutralizer ! NON ! Lesnar se relève avec le challengeur sur les épaules : F5 ! Il l’a écrasé comme une crêpe ! 1…2…2.99 ! Dégagement, mais Brock transforme immédiatement pour la Kimura ! Cesaro hurle de douleur… mais finira par attraper une corde. Brock rage et ceinture son adversaire au sol, et va le relever directement pour une énorme Deadlift German Suplex ! Cesaro s’est fait démolir ! Il a du mal à se relever mais on sent la détermination dans son regard… Il est debout ! LARIATOOOO ! GOSH ! Brock Lesnar vient de le décapiter avec un monstrueux Lariat ! The Behemoth le relève illico et le prend à nouveau sur ses épaules : F5 ! C’est finit ! 1…2…2.99 WHAT ? La foule n’en revient pas et continue d’encourager Cesaro qui ne lâche rien. Brock est fou de rage et va le marteler de coups si bien que l’arbitre sera obligé d’intervenir… F5 sur l’arbitre !!!! Brock Lesnar pète complètement un câble !
The WWE Most Dangerous Man pousse un hurlement de rage et attrape Cesaro pour une Guillotine Chock… Le suisse ne réagit plus et tombe inconscient ! Mais il n’y a personne pour arrêter The Beast ! Finalement un deuxième arbitre arrive en courant… Il soulève le bras de Cesaro, aucune réaction. Il ressaye une deuxième fois mais obtient le même résultat. Troisième tentative… Cesaro est toujours là ! Il garde le bras en l’air ! Brock n’en revient pas et verrouille alors en Kimura en attrapant ce bras… mais Cesaro retourne en tentative de tombé : 1…2…2.99 ! Brock est immédiatement sur pied alors que Cesaro se relève péniblement. Brock lui hurle des menaces et l’attrape et veut tenter un nouveau F5… mais The Swiss Superman lui démonte la tête avec une European Uppercut sortit de nulle part ! Lesnar titube… Cesaro pousse un cri puis plonge pour une terrible Leaping European Uppercut qui terrasse le colosse ! 1…2…2.99 ! Ce n’est pas croyable ! Lesnar n’est pas vaincu. Cesaro est à bout et tient à peine debout…  mais il garde espoir. Le voilà qui monte sur la 2ème corde en attendant que le champion se relève… Diving European Uppercut ! NON ! Lesnar l’attrape dans des bras et le ramène sur épaules ! F5 ! NON ! C’est contré en DDT ! The Swiss Powerhouse enchaîne immédiatement avec un bon Neutralizer puis il s’effondre sur le corps de Brock : 1…2…3 ! HE DIT IT ! C’est fait ! Lesnar est vaincu ! Cesaro est le nouveau champion Heavyweight !
Vainqueur : Cesaro via pinfall (22min08)
74%


La foule n’en revient pas et fait une ovation à Cesaro ! Le suisse est encore sonné et a du mal à réaliser ce qu’il vient de faire… Il a battu The Behemoth, il a battu celui qui a brisé The Streak ! Il est le nouveau champion WWE World Heavyweight ! Paul Heyman rejoint alors son client dans le ring et le félicite avec un grand sourire puis lui accrochera même la ceinture à la taille tandis que l’annonceur officialise le changement de titre. Cesaro remporte son premier titre majeur à la WWE dans un match contre l’un des adversaires les plus dangereux qu’il soit. Une victoire durement acquise qui fait de lui un véritable champion. Paul Heyman nous l’avait annoncé, New Year’s Revolution aura était un show mémorable et marquant, ce soir Cesaro est entré dans l’histoire.
86%


Overall Rating : 77%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Mer 7 Jan - 16:01

RAW – Week 4, December 2014
Live From EMU Convocation Center : Ypsilanti, Michigan
Attendance : 7,684


Dark Match : Finn Bálor def. Justin Gabriel en 7min06 après un Bloody Sunday.
49%


Welcome to Monday Night RAW, la dernière édition de 2014. On ouvre direct le show avec l’arrivée Triple H et Kane dans le ring. Le COO prend la parole pour nous dire que New Year’s Revolution à était une mauvaise soirée pour The Authority. Les rebelles ont trouvé un nouvel allié en la personne de Mick Foley, celui qui critique le produit WWE depuis son canapé a enfin décidé de passer à l’action. Triple H est vraiment furieux contre The Hardcore Legend et lui dit qu’il va lui faire payer cet affront. Soudain le theme song de Foley retentit pour le plus grand plaisir du WWE Universe qui accueille la légende sous une ovation ! Mick reste intelligemment en haut de la rampe et déclare qu’il en a marre de voir Triple H dirigé la WWE comme une monarchie, ne mettant en avant que ses potes et ceux qui peuvent lui rapporter un max de blé. HHH se marre et répond que la WWE est une entreprise, il fait ce qui est bon pour le business ! Le reste importe peu. Foley n’est pas de cet avis et répond que ce qui compte le plus c’est ce que veulent les fans. The Authority est un obstacle au progrès, la vraie révolution aura lieu lorsque les têtes au pouvoir seront tombés… alors là, enfin, le talent des lutteurs reprendra le dessus sur les relations de certains !
Le COO lève les yeux au ciel et demande à Foley ce qu’il compte faire pour arriver à ses fins… Ce n’est qu’une question de temps et de moyens avant que la mutinerie soit réprimée. The Authority détient tous les pouvoirs… et The King Of Kings ne partage pas son pouvoir ! The Hardcore Legend se met à sourire et répond à Triple H que c’est là qu’il se trompe, car il n’est "que" COO. Foley annonce alors officiellement que le Board Of Directors a pris une décision ce matin, le nommant comme nouveau Director Of Operations à la place de Kane !
Triple H n’en croit pas ses oreilles, tout comme le Corporate Monster qui est vert de rage et menace Mick. Celui-ci conclue en disant que maintenant il y aura quelqu’un à la WWE pour prendre les bonnes décisions !
84%

Une vidéo nous remontre la victoire de Cesaro contre Brock Lesnar hier à New Year’s Revolution. On nous annonce ensuite que le nouveau WWE World Heavyweight Champion sera dans le ring en fin de soirée pour son célébrer le sacre du "Caesar".
74%


Normal Tag Team Match : The Ascension (w/ James Mitchell) vs. Black Force (w/ Xavier Woods)
Titus O’Neil et Big E Langston commencent bien la rencontre. Ils font une bonne prestation et donnent du challenge au champion, prouvant par la même occasion qu’ils sont une équipe qu’il faut prendre au sérieux. Titus réussira à placer son Clash of the Titus assez rapidement, mais cela ne suffit pas. Finalement Konnor et Viktor vont prendre le contrôle du combat grâce à leurs combos en équipes. Après une rude bataille Big E est terrassé par le Fall Of Man des champions. Xavier Woods tentera d’intervenir mais James Mitchell l’en empêche en le faisant trébucher avec sa canne.
Vainqueurs : The Ascension via pinfall (6min05)
56%


Après le match les membres de la Black Force quittent le ring en rageant suite à cette nouvelle défaite. On peut sentir d’ailleurs des tensions, les deux big guys semblent accusés Woods de leurs échecs.
Dans le ring James Mitchell prend la parole et commence une promo afin de vanter le Duo Of Chaos. The Sinister Minister déclare que la WWE n’a jamais connue équipe plus dévastatrices, les légendaires Road Warriors ou encore les Demolitions font pâle figure devant la puissance de The Ascension ! Il poursuit en déclarant que Konnor et Viktor vont dominer la division, écrasant toutes les équipes sur leurs passages comme ils l’ont fait hier soir en battant les Nordic Warriors… Mais soudain il est interrompu par une sonnerie de cor viking ! Et c’est bien évidemment Sheamus et Erick Rowan qui font leur apparition, le visage recouvert de peinture de guerre. Les deux Berzerkers poussent un rugissement puis se ruent dans le ring ! Konnor et Viktor les attendent de pieds fermes alors que James Mitchell prend vite le large. Les deux forces entrent en collision pour un brawl très intense ! Les Nordic Warriors n’ont pas digéré leur défaite d’hier dû à une intervention de James Mitchell et ils vont libérer toute leur rage ! Les freaks sont surpris et devront reculer devant cette charge… Brogue Kick ! Konnor s’est fait couché ! Viktor tente alors une boule de feu… mais Erick Rowan le coupe en deux avec un formidable Spear ! Big Red et le Great White ramassent ensuite les titres et les brandissent en hurlant sous une grosse ovation de la foule.
68%

Singles Match : Fandango (w/ Rosa Mendes) vs. Dolph Ziggler
Le champion Intercontinental mène la danse, mais Fandango va quand même plutôt bien résister. Il surprendra notamment Ziggler avec un Dropkick dans les genoux puis le ramène au tapis avec une Suplex Sitout Slam. Le danseur grimpe ensuite sur la 3ème corde pour son Diving Leg Drop… mais Dolph le rejoint d’un bond et l’emporte pour son Avalanche Sitout Facebuster ! The Show-Off ignorera les tentatives de distraction de Rosa, et colle son Superkick dans la tête de Fandango pour le compte de 3.
Vainqueur : Dolph Ziggler via pinfall (6min06)
61%


Dolph fête rapidement cette victoire puis va pour repartir mais soudain Tyler Breeze sort de la foule et se jette sur le champion ! Dolph s’y attendait et réussi à le repousser, mais soudain Fandango se joint à Breeze pour s’en prendre au champion Intercontinental ! Dolph essaye tant bien que mal de les repousser… mais Prince Pretty finira par lui claquer son Beauty Shot en pleine tête ! Fandango et Breeze se serrent ensuite la main sous les huées puis pavanent au dessus du corps du Show-Off.
73%

Une vidéo promotionnelle nous présente le Rumble Climax, ce tournoi qui opposant 10 lutteurs et qui permettra à l’un d’eux d’intégrer le Royal Rumble 2015 en 30ème position. On nous annonce que le tournoi commence ce soir, nous aurons deux matchs par shows jusqu’à la finale qui aura lieu lors du PPV, quelques dizaines de minutes avant le Royal Rumble Match. Enfin on nous présente les participants de ce tournoi !
Tout d’abord le Block A, composé uniquement d’ancien vainqueur du Royal Rumble : John Cena, Brock Lesnar, Sheamus, Rey Mysterio et Batista.
Et le Block B dont les membres sous tous d’anciens finaliste du match, ayant était éliminé en dernier, et n’ayant jamais remporté le match : Roman Reigns, Ryback, Chris Jericho, Santino Marella… et Kurt Angle ! La foule réagit extrêmement positivement en apprenant le retour de l’Olympic Hero ayant quitté la WWE depuis presque une décennie.
C’est donc un plateau prestigieux qui va rendre la Road To Wrestlemania XXXI encore plus excitante !
75%

Soudain la vidéo se met à grésiller… c’est un coup de Solomon Crowe. Le hacker apparaît dans son repaire et il semble étonnamment calme. Crowe se marre et déclare que Bray Wyatt pense s’être débarrassé de lui à New Year’s Revolution mais il se trompe sur toute la ligne. Cette défaite ne faisait pas partie de son plan mais il a encore beaucoup de cartes dans sa manche. Wyatt pense être un esprit fort capable de manipuler les autres mais il ne sait pas à qui il a affaire ! Crowe n’abandonnera jamais sa quête anti-leadership et amènera l’anarchie, l’ordre parfait selon lui, sur la WWE. La liberté à tout prix, même celui du sang.
58%


Singles Match, Rumble Climax Block B : Roman Reigns vs. Chris Jericho
Chris Jericho est de retour après quelques mois d’absence et il semble en pleine forme. Reigns ne s’est pas tout à fait remis de son terrible combat de la veille et cela va profiter à Y2J. Le canadien réussira à placer son Lionsault puis il tente de verrouiller le Wall Of Jericho… mais il sera repoussé. Il revient à toute vitesse mais Roman l’accueil avec un puissant Spinebuster. The Samoan Juggernaut fait enfin parler sa puissance et mettra Chris au tapis avec son Superman Punch, puis il enchaînera avec son Apron Dropkick alors que son adversaire est groggy dans les cordes. Roman annonce la fin : SPEAR ! Non, Jericho évite de justesse et le surprend avec le Code Breaker… mais il est contré lui aussi ! Roman lui attrape les jambes et laisse tomber sur le dos, il le catapultera ensuite contre un coin ! Y2J titube… Spear ! C’est passé. 1…2…3.
Vainqueur : Roman Reigns via pinfall (9min19)
62%


Roman Reigns remporte le premier combat de ce Rumble Climax, il empoche donc deux points. Après le match Chris Jericho ira faire face au jeune lion… et finira par le féliciter puis lui sert la main. La foule apprécie le geste et applaudit les deux hommes.
Roman récupère ensuite le micro pour une bonne promo en annonçant son intention d’être le 1er vainqueur du Rumble Climax, puis de remporter le Royal Rumble afin de participer au Main Event de Wrestlemania où il s’emparera du titre mondial ! Il est plein d’ambition et c’est cela qui le pousse à se dépasser chaque soir. La WWE à besoin d’une nouvelle force motrice afin de lui donner un nouvel élan… et cette force c’est lui ! Tous les chemins mènent à Rome, mais lui il va prendre la Road To Wrestlemania afin de créer SON Roman Empire !
75%

Singles Match, Rumble Climax Block A : Rey Mysterio vs. John Cena
Les deux hommes sont motivés et cela va se sentir dans ce match très disputé. Mysterio montre qu’il est en forme depuis son retour de blessure et fera le spectacle avec des moves high fly et notamment un beau Springboard hurricanranna qui envoi Cena dans les cordes. Rey s’élance alors pour le 619 qui passe, puis il veut enchaîne avec le West Coast Pop… mais Cena l’attrape et le place en position pour l’Attitude Adjustement ! 1…2…2.99 ! The WWE Superman n’en revient pas. Le combat se poursuit et Cena a le dessus, mais Mysterio ne veut rien lâcher. Le petit luchador passera même près de la victoire après un Frog Splash mais Cena n’a pas eu son compte. Finalement Cena partira pour un nouveau AA mais cette fois le mexicain arrive à contrer un Sunset Flip : 1…2…2.99. Cena retourne et verrouille le STF ! Rey tente de résister plusieurs dizaines de secondes… mais il n’a plus d’issu et sera obligé d’abandonner. Cena s’impose et remporte 2 points, il célèbre devant un public mitigé tandis que Mysterio repart, visiblement très déçu.
Vainqueur : John Cena via submission (14min01)
75%


Le ring a était aménage pour le talk-show culturel : Five Minutes Of Education. L’érudit Damien Sandow rappelle sa victoire d’hier face à The Miz, il déclare même avoir sauvé le WWE Universe en bannissant l’abrutissant MizTV.
Il nous présente ensuite son invité de ce soir : le champion WWE World Cruiserweight Sami Zayn ! Le canadien est accueilli par une grosse pop de la foule qui lui donne le sourire. La discussion tourne évidemment autour de la grande victoire de Zayn face à trois autres jeunes loups dans l’un des meilleurs matchs de New Year’s Revolution selon les fans. Sandow demande à Zayn s’il se sent le leader de la nouvelle génération et s’il pense pouvoir redonner du crédit à la division Cruiserweight. The Canadian Sensation répond alors qu’ils l’ont prouvé hier soir, les poids léger ne peuvent plus être sous-estimé. La ceinture sur son épaule est un titre mondial et elle est aussi importante que le titre de Cesaro. Ils sont tous les deux les leaders de la nouvelle ère qui commence. Soudain le theme song d’Adrian Neville retentit et le britannique arrive en compagnie du Big Show. Neville va rabaisser Zayn en disant que la division Cruiserweight a besoin d’un vrai leader. Zayn n’est qu’un bouffon alors qu’il (Neville) est The Aerial Emperor. Il a mainte fois prouvé sa supériorité en conservant le titre NXT contre le canadien et il a envi de vomir en voyant Zayn se vanter d’être le leader de la division. Zayn lui rappelle sa défaite d’hier mais Neville ne veut rien savoir, il n’a pas subit le tombé, il veut donc un nouveau titleshot, cette fois en 1vs1. Sami répond qu’au contraire de Neville il n’a pas peur, il est prêt à relever tous les défis et ne se cache pas derrière un géant ! Neville aura son titleshot la semaine prochaine. Neville esquisse un sourire satisfait puis fait un signe à Big Show : WMD ! Non, Sami esquive et bondit sur les cordes pour un Tornado DDT sur le géant, directement sur la table basse de Sandow ! Le champion Cruiserweight brandit ensuite son titre sous une ovation alors que Neville repart en rageant.
82%

Nous retrouvons le COO Triple H dans son bureau. Celui-ci est furieux de la nomination de Foley comme Director Of Operations mais déclare que lui aussi peut faire plaisir au WWE Universe. Il a deux annonces qui vont ravir les fans. Il retire alors un tissu de son bureau et dévoile deux ceintures, les toutes nouvelles Cruiserweight Tag Team Championship ! En effet la division poids légers et en plein essor, tout comme la division par équipe. Ce nouveau championnat offrira des grands matches au WWE Universe.
Il annonce ensuite que les titres vont être remis en jeu dans quelques instants et il donne un titleshot à Daniel Bryan ! Tout cela est trop beau pour être vrai… et en effet Triple H n’a pas finit, il révèle son véritable plan : D-Bryan fera équipe avec Seth Rollins, ils feront face à la J&J Security ! Autant dire que c’est un match handicap. Triple H se marre et conclue en disant que les fans ne pourront plus se plaindre.
89%

Normal Tag Team Match, WWE Cruiserweight Tag Team Championship : Daniel Bryan & Seth Rollins vs. J&J Security
Daniel Bryan est méfiant envers Seth Rollins et il a bien raison. En effet Rollins va laisser son équipier affronter seul Noble et Mercury en refusant le tag. Daniel commence bien le combat mais le nombre finit par l’emporter. Il subit un long moment de domination avec des tags réguliers des deux agents, et sera même bloqué dans la Dragon Sleeper de Noble… mais avec le soutient des fans Daniel réussi à s’en sortir et étalera Jamie avec une série de kicks très stiffs. Mercury débarque en renfort mais Daniel réussira à s’en débarrasser en lui portant son Knee Plus ! The American Dragon contre ensuite un clothesline de Noble et verrouille le YesLock ! Jamie hurle de douleur et va abandonner… mais Seth Rollins rentre en vitesse dans le ring et écrase la tête de son équipier avec le Blackout Stomp ! Daniel est KO mais Noble s’assurera la victoire avec un violent Tiger Driver ! 1…2…3.
Vainqueurs : J&J Security via pinfall (9min21)
48%


Au grand damne de la foule, les sbires de The Authority sont les premiers WWE Cruiserweight Tag Team Champion. Les deux célèbrent sous les huées alors que Seth Rollins regarde son ennemi au sol en affichant un sourire satisfait. Il va ensuite chercher la mallette de Mister Money in the Bank puis attend que Daniel reprenne ses esprits… et il lui éclate la tête avec un violent coup de mallette ! The Architect récupère ensuite un micro et hurle qu’il ne laissera pas Daniel casher SA mallette. Il trouvera le moyen de la reprendre, ou bien il empêchera le B+ Player de remporter le titre. A présent Daniel n’aura de cesse de regarder derrière lui car il ne sera jamais tranquille. Rollins termine en disant qu’il n’y a que deux fins possibles pour la rébellion : soit ils s’avoueront vaincu et jureront allégeance à The Authority, soit ils seront tout simplement exterminés comme de la vermine.
77%

Après une page de publicité, nous retrouvons le ring aménagé avec une estrade et plusieurs colonnes romaines, un vrai décor de péplum, pour la célébration du nouveau champion World Heavyweight Cesaro. Paul Heyman est le premier dans le ring et demande au WWE Universe d’accueillir le leader de la nouvelle ère, l’élite de l’élite, The Caesar ! Cesaro fait son entrée en arborant fièrement son titre autour de la taille devant un public très partagé. Il rejoint son manager qui lui placera une couronne de laurier sur la tête ! Cesaro monte ensuite sur le podium et prend la parole pour nous dire qu’hier soir il a réussi ce que tout le monde pensait impossible : il a battu Brock Lesnar, il a déchu The Behemoth de son trône. Il a prouvé sa valeur, il a prouvé qu’il était plus fort que l’homme qui a brisé la Streak. Le règne de la bête laisse place à celui du conquérant qui va amener la WWE dans un nouvel âge d’or !
Cesaro va pour poursuivre mais soudain le theme song de Brock Lesnar se fait entendre… et The Behemoth fait son apparition ! Il est déjà rouge de colère et fixe Cesaro avec un regard meurtrier ! Il s’avance alors jusqu’au ring, Heyman essaye de calmer son client mais Lesnar ne l’écoute même pas et grimpe dans le squared circle. Cesaro n’est pas impressionné et l’attend de pied ferme, la tension est à son comble… Et Lesnar finit par lancer les hostilités en se jetant sur Cesaro ! Le champion tente de le repousser mais il est mis au tapis et subit une série de coups très stiffs ! Lesnar le relève ensuite et le prend sur ses épaules pour le F5 !!! C’est passé ! Cesaro roule en dehors du ring alors que The Behemoth démolit tout le décor. Il finit par ramasser un micro et hurle qu’il veut son rematch… et il le veut MAINTENANT !!!! Paul Heyman essaye de négocier mais Cesaro arrache le micro des mains de son manager et déclare qu’il accepte !
92%

Singles Match, WWE World Heavyweight Championship : Cesaro © (w/ Paul Heyman) vs Brock Lesnar
Cesaro, bien qu’affaiblit, remonte dans le ring sans frémir et fait face au Behemoth qui affiche un sourire inquiétant. La cloche retentit et immédiatement Lesnar va se jeter sur Cesaro qui est une nouvelle fois mis à mal. Brock va faire passer un sale quart d’heure au champion et tentera même de lui briser le bras avec la Kimura mais Cesaro réussi à attraper les cordes. Il se relève sur l’apron et contrera une attaque de Lesnar puis lui portera une Suplex vers l’extérieur du ring !!! Cesaro reprend le match en main en affaiblissant le plus possible son adversaire et il réussira à l’étaler avec une bonne série d’European Uppercut. Il veut ensuite partir pour le Neutralizer mais Lesnar contre et le prend sur ses épaules : F5 ! Cesaro est out, mais l’arbitre aussi après avoir pris la jambe du champion dans la tête. Lesnar s’énerve et menace même son manager Paul Heyman. Un nouvel arbitre débarque : 1…2…2.99 ! The Behemoth est furieux et menace l’officiel… Roll-up de Cesaro : 1…2… Dégagement. Lesnar est vite debout et tente une clothesline… mais The Caesar esquive et bondit sur les cordes pour sa Springboard European Uppercut et il enchaîne direct avec un Neutralizer : 1…2…3.
Le champion conserve son titre. Le show se termine alors sur des images de Cesaro repartant en titubant, ceinture en main, suivi par Paul Heyman alors que Lesnar est toujours au sol.
Vainqueur : Cesaro via pinfall (10min04)
79%

Overall Rating : 80%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Jeu 8 Jan - 22:06

NXT – Week 4, December 2014
Live From Full Sail University : Winter Park, Florida
Attendance : 300
 

L’épisode de cette semaine commence avec William Regal dans le ring. Le General Manager a la mine grave et nous rappelle tout d’abord que le titre Women’s est désormais vacant. Il poursuit en disant que suite au départ d’AJ Lee en emportant le titre des Divas, les dirigeants de la WWE ont pris une grande décision : mettre un terme à la division féminine ! Il va de soit que cette décision s’applique aussi pour la branche de développement qu’est NXT, Regal annonce donc le retrait du titre NXT Women’s ! Les huées se font entendre et Regal baisse la tête… puis déclare que ce n’était pas ce qu’il avait prévu. Les lutteuses de NXT ont su redonner de l’intérêt à cette division, on su se montrer meilleur que les divas du Main Roster, et pour cela il comptait leur donner plus d’exposition… mais les ordres viennent d’en haut, de Triple H. Il n’y aura pas de retour en arrière possible. Regal s’excuse auprès des fans puis repart dignement malgré les huées.
38%

Singles Match : Adam Rose vs. Kenny Omega
Adam Rose arrive sans sa bande de fêtards, il se montre d’ailleurs bien plus agressif dans le ring. Le combat est plutôt disputé mais The Cleaner montre qu’il meilleur que Rose et le terrassera finalement avec un Electric Chair Driver.
Vainqueur : Kenny Omega via pinfall (7min09)


Adam Rose repart en rageant alors que Kenny Omega reste dans le ring et prend micro. Il mâche un cure-dent et déclare que NXT à besoin d’être nettoyé. Il en a marre de voir des déchets débarquer ici en pensant pouvoir devenir des tops stars à la WWE. On l’a bien vu avec des mecs comme Adam Rose, Bo Dallas etc. Ils n’ont pas leur place dans la cour des grands. Il va pour poursuivre mais soudain il est mis à terre par une attaque d’un homme avec une capuche sortit de la foule ! Il se découvre et l’on découvre CJ Parker. Le hippie est déchaîné et tentera vite son Reverse Roundhouse Kick… mais Omega esquive et quitte le ring en vitesse. CJ n’a pas digéré sa défaite à NXT R-Evolution et déclare alors qu’il veut un rematch. The Cleaner pense pouvoir juger les autres mais il va vite comprendre que c’est lui qui n’a rien à faire à NXT.
Le rematch aura lieu la semaine prochaine.  
32%

Normal Tag Team Match : The Vaudevillains vs. The Bombay Bombers (w/ The Great Khali)
Les deux équipes livrent un solide combat avec beaucoup de tags et de prises par équipes. Simon Gotch arrivera à verrouiller son Gentleman’s Clutch… mais Mahal ira chercher les cordes. Le lutteur old school tente alors son Rolling Fireman’s Carry Slam tandis qu’Aiden English monte sur la 3ème corde pour son Senton Bomb, mais l’indien passe dans le dos de Gotch et le pousse contre English qui se castre sur le coin ! Jinder Mahal porte immédiatement son Sands Of Time sur Simon puis il fait le tag avec Sonjay qui achève son adversaire avec son Hindu Press.
Vainqueurs : The Bombay Bombers via pinfall (8min15)
50%


Khali vide le ring en balançant les Vaudevillains par-dessus les cordes tandis que Jinder Mahal prend la parole. The Marvelous Maharaja déclare qu’ils sont déjà considérés comme la nouvelle sensation par équipe, qu’on ne parle plus que d’eux depuis NXT R-Evolution et qu’il ne leur faudra pas longtemps pour s’emparer des titres par équipes. Des millions de fans indiens le réclament sur les réseaux sociaux. Il demande alors au GM de faire ce qui est bon pour le business et de leur donner un titleshot ! Mais ce n’est pas Regal qui fait son apparition mais les champions en personnes ! Les Lucha Dragons se pointent en haut de la rampe en brandissant fièrement leurs titres… Pas besoin de mot pour comprendre que les champions sont prêts à défendre leurs titres. Les indiens se frottent les mains puis donnent rendez vous aux luchadors la semaine prochaine.
43%

Une vidéo nous montre un motard sur une route désertique. Il finit par s’arrêter dans une vieille station désaffectée au milieu de nulle part. Il retire sans casque et l’on reconnait Baron Corbin. Le loup solitaire rentre dans sa tanière, ou plutôt dans son garage ou l’on découvre sa moto démolit par Bull Dempsey la semaine dernière. Corbin semble furieux et va alors se mettre à compter : 1…2…3…4…5…6…7…8…9…10… puis tire une fléchette en pleine centre d’une cible où est affiché une photo de Dempsey.
32%

Singles Match : Kevin Owens vs. Colin Cassady (w/ Enzo Amore & Carmella)
Le champion Kevin Owens prend direct le dessus en étant très agressif, mais le Big Guy se défend bien et réussira à prendre le dessus après une distraction de Carmella. Cassady malmène le champion et le mettra même au tapis avec son East River Crossing mais il n’obtient pas la victoire. Le combat se poursuit mais Enzo et Carmella continuent de se faire voir à l’extérieur. Owens en a marre et décidera même de partir à la poursuite d’Enzo plutôt que de se concentrer sur Amore. Celui-ci remonte dans le ring en vitesse, suivi par le champion… Colin tente alors de surprendre son adversaire avec un Big Boot mais Owens esquive et c’est Enzo qui est mis KO ! Big Cass reste hébété et mange direct un bon lariat suivi du Package Piledriver : 1…2…3.
Vainqueur : Kevin Owens via pinfall (8min26)
52%


Kevin Owens célèbre sa victoire sous les applaudissements alors que le trio repart en rageant… lorsque soudain un flash nous éblouit tous et Curtis Axel fait son apparition en haut de la rampe ! The Genetic Miracle arbore encore une fois une tenue flamboyante et commence un speech pompeux en disant que NXT à besoin de lui pour devenir le show parfait. Il incarne la perfection et c’est pourquoi la ceinture NXT devrait être sur son épaule plutôt qu’entre les mains d’un bûcheron sans charisme. Axel continue en disant qu’il a entendu les discours de Kevin Owens se vantant de ne jamais refusé un combat… et bien il le défi pour un match ici et maintenant dans ce ring, et s’il s’impose, ce qui va arriver, il obtiendra un titleshot. Alors ? Owens aurait-il peur ou bien est il vraiment prêt à se battre? Dans le ring Kevin esquisse un léger sourire et répond qu’il n’est pas impressionné par une grande gueule qui est obligé de revenir à NXT pour retrouver du spotlight. Axel est un raté, et ce soir il va regretter d’avoir provoqué The Fighting Machine.
61%

Singles Match : Kevin Owens vs. Curtis Axel
Axel continue de parader et il va être bien surpris par l’agressivité du champion qui semble toujours en pleine forme. The Canadian Axeman va complètement démolir Axel en début de match, mais celui-ci finira par revenir après avoir guillotiné le champion dans les cordes. Curtis affaiblit méthodiquement Kevin en s’acharnant sur sa nuque et finira même par porter son Turning Heads, mais seulement pour le compte de 2. Owens est maintenant dans une mauvaise posture et Axel en profite pour pavaner sous les huées générales, il essuiera même ses bottes sur la face du champion. Il voudra ensuite en finir avec ta Perfect-plex… mais il est repoussé dans les cordes puis se prend un violent Pop-Up Powerbomb ! 1…2…2.99. Axel est sonné alors qu’Owens est déchaîné. Il va le relever mais The Genetic Miracle le tire violemment en avant et Kevin percute l’arbitre ! Axel n’hésite pas à porter un bon low blow au fighter puis il lui applique sa Perfect-Plex : 1……2……3. Curtis Axel a battu le champion, il obtient donc un titleshot. Il fête donc cette victoire en paradant comme jamais sous les huées du NXT Universe.
Vainqueur: Curtis Axel via pinfall (8min41)
47%  


Overall Rating : 50%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Ven 16 Jan - 10:26

Smackdown – Week 4, December 2014
Live From Calihan Hall : Plymouth, Michigan
Attendance : 8,295


Dark Match : J&J Security def. The Vaudevillains en 6min52 après un Dragon Sleeper de Noble sur Gotch.
49%


Smackdown commence sous les huées du public puisque c’est le toujours champion US Rusev, accompagné de la ravissante Lana, qui est dans le ring. La russe prend la parole pour rappeler la grande victoire du Super Athlete contre Roman Reigns et Ryback lors de New Year’s Revolution. Une grande victoire contre deux colosses américains afin d’honorer la Mère Patrie. Elle poursuit en disant que la conquête de Rusev ne fait que commencer et 2015 sera l’année de la vraie révolution. Lana déclare que plus personne n’est en mesure de détrôner Rusev, le Conquérant de l’Amérique… mais soudain le theme song de Luke Harper retentit et celui arrive sous les applaudissements ! The Hunter vient faire face au champion et les deux se défient du regard… Harper sourit et déclare que Rusev est la cible parfaite. Il va ajouter la winning streak de Rusev et le titre US à son tableau de chasse ! Rusev n’apprécie pas et menace son ennemi… mais avant qu’ils en viennent aux mains le nouveau Director Of Operations Mick Foley fait son arrivée. The Hardcore Legend annonce alors qu’un match entre les deux aura lieu ce soir, et que le titre sera en jeu ! Lana n’apprécie pas et menace la légende mais Foley répond que si Rusev est véritablement le champion qu’il prétend alors il n’aura pas peur de remettre son titre en jeu. Il ne voudrait pas passer pour un traître aux yeux de la "Mère Patrie" ? Le match est donc officialisé.
67%

Singles Match : Xavier Woods (w/ Black Force) vs. Hideo Itami
Très bon match d’ouverture avec un rythme soutenu. Le japonais prend le match en main en étant très stiff et mettra Woods presque KO après un Roundhouse Kick en début de rencontre puis il le coince dans une sleeper hold… mais The Awesome Afro réussira à choper une corde. Itami veut en finir vite et tente le Go To Sleep mais Woods va contrer pour un bon Hammerlock DDT. Le leader de la Black Force reprend ses esprits et le match s’équilibre. Woods réussira à placer son Honor Roll sur son adversaire en pleine course mais il n’obtiendra pas le compte de 3. Le match se poursuit et Woods tentera une Springboard Clothesline mais il mange un violent coup de pied dans l’estomac à l’atterrissage puis Itami enchaîne avec le Busaiku Knee Strike pour la victoire.
Vainqueur : Hideo Itami via pinfall (7min01)
50%  


The Dragon Mecha fête sa victoire sous les applaudissements puis repart alors que Woods reprend tout juste ses esprits. Big E et Titus le rejoignent dans le ring, et vont alors le critiquer. Ils l’accusent de les avoir mené sur le mauvais chemin en créant la Black Force et lui mette sur le dos toutes les défaites du groupes (et elles sont nombreuses). The Preacher essaye de se défendre mais les deux big guys n’ont pas envie de l’écouter et font alors le démolir avec leur Black Bomb au centre du ring !!! Big E annonce que la Black Force n’a pas besoin d’un guide, leur objectif est claire : écraser leurs ennemis. Titus et Big E se serrent la main puis repartent en laissant derrière eux le corps inertes de Xavier Woods.
56%

Hideo Itami est de retour en backstages lorsqu’il est interpellé par Byron Saxton pour une interview. Saxton lui demande son ressenti après son match à New Year’s Revolution et quels sont ses objectifs désormais. Itami est évidemment déçu de sa défaite mais déclare qu’il n’abandonne jamais, son objectif est toujours de devenir champion Cruiserweight. Il va pour poursuivre mais soudain Finn Bálor l’interrompt et vient lui faire face. The Irish Young Gun déclare qu’il a connu Itami au Japon et qu’il était quasiment un dieu là bas, mais aujourd’hui il n’est plus le même. Itami a perdu son âme, son aura, en venant à la WWE… il ferait mieux de retourner au Japon car il n’a pas sa place ici ! Itami n’en revient pas et pointe son ancien pote du doigt en lui disant de faire attention de ne pas réveiller le dragon s’il ne veut pas prendre la raclée de sa vie ! Les deux hommes se font face et la tension est énorme… mais finalement Bálor déclare qu’il n’a pas de temps à perdre avec les perdants, car après tout c’est le nippon qui à subit le tombé lors du 4-Way. The Greatness at his Greatness va poursuivre sa route pour atteindre les sommets, car c’est là qu’est sa place. Il met simplement Itami en garde de ne pas se mettre sur sa route. Il quitte ensuite la zone alors que l’on peut lire la colère dans les yeux du Dragon Mecha.
59%

"La Vittoria è mia !!!" C’est le theme song de Santino Marella qui retentit à l’étonnement général. L’italien débarque dans le ring d’un pas motivé sous pas mal d’applaudissements. Il prend la parole et dit qu’il est heureux d’être retour… mais que le WWE Universe à devant les yeux un homme nouveau. En effet il semble beaucoup plus sérieux et déclare s’être entraîné dure ces derniers mois afin de revenir meilleur que jamais. Finit les clowneries, The Milan Miracle is back. En 2011 il a était finaliste du Royal Rumble Match, ceci lui permet de participer au premier Rumble Climax de l’histoire, et il ne compte pas louper cette opportunité !
66%

Singles Match, Rumble Climax Block B : Santino Marella vs. Ryback
Gros défi pour l’italien mais celui-ci va impressionner son monde en résistant bien aux assauts de Ryback. Son style de combat est beaucoup plus techniques, rappelant de la lutte amateur, et il sortira même une German Suplex puis verrouillera un Cobra Clutch with Bodyscissors : le Mafia Clutch !!! La foule encourage Santino mais Ryback réussi à se relever et applique son Backpack Stunner. The Sin City Destroyer s’énerve et, après quelques coups, terrasses Marella avec sa Meathook Clothesline. Après le match Marella repart déçu mais reçoit une belle pop du WWE Universe.
Vainqueur : Ryback via pinfall (6min12)
53%


Nous sommes dans un vieil entrepôt ressemblant à un abattoir. On entend des bruits de métal… et l’on aperçoit alors Mike Knox en train d’aiguiser des couteaux de bouchers. The Arizona Butcher est soudain interrompu par l’arrivée de Bray Wyatt. Le Redneck Messiah rappelle qu’à New Year’s Revolution il a vaincu Solomon Crowe. Il a brisé son corps… mais n’a pas réussi à briser son esprit. Le hacker est toujours un problème. Knox pose alors ses couteaux puis s’approche de Wyatt en souriant et déclare que Solomon Crowe refuse de faire partie du troupeau… C’est une brebis galeuse qui risque de contaminer les autres, il va donc falloir lui régler son compte une bonne fois pour toutes. Il propose alors à Wyatt de lui laisser faire le sale boulot, de lui laisser abattre Solomon Crowe dans un Street Fight ! The Eater Of Worlds sourit de façon sadique et dit qu’il accepte puis serre la main de l’autre freak.
65%

Bienvenue dans l’interlude culturelle de Damien Sandow : Five Minutes of Education. The Lord Of Literacy souhaite tout d’abord un bon retour à la WWE à l’ancien professeur Matt Striker puis déclare qu’à present c’est lui qui donne des leçons. Sandow présente ensuite son invité du soir : Chris Jericho ! Y2J rejoint le ring sous les applaudissements et vient s’assoir dans un canapé et déclare que la déco est plus sympa que dans son Highlight Reel. Sandow apprécie et la discussion tourne alors autour du retour de Jericho, de sa participation au Rumble Climax et des objectifs. Le canadien nous dit donc qu’il manque une chose à son palmarès : une victoire lors du Royal Rumble ! Il nous dit que la nouvelle génération est en marche mais il est là pour prouver qu’il est toujours The Best in the World at what he does ! La discussion se poursuit mais soudain ils sont interrompus par l’arrivée du Miz ! The Must See Champion est toujours furieux de l’arrêt de son MizTV et va alors dénigrer le talk-show de Sandow, mais aussi celui de Jericho, en déclarant qu’il est celui qui a proposé le meilleur programme dans l’histoire des talk-shows de la WWE. Jericho va alors le remettre à sa place et la tension monte vite… jusqu’à ce que Chris Jericho défi la grande gueule pour un match right now !
75%

Singles Match : Chris Jericho vs. The Miz
Les deux hommes vont livrer une performance solide. The Miz prend le vétéran de haut en début de rencontre et lui mettra une bonne claque, mais il le regrettera amèrement. Y2J prend directement le contrôle en début de rencontre et tentera même le Wall Of Jericho dans les premières minutes de match, mais The Miz réussira à le repousser. The Awesome One se ressaisit et s’acharne sur les jambes de Chris, il verrouillera alors le Figure Four Leglock… mais The Ayatollah o Rock’n’Rolla ira choper les cordes. Mike va alors l’étranger dessus puis le relève pour le Skull Crushing Finale… c’est contré en back suplex ! Le canadien enchaîne alors avec le Lionsault puis il verrouille le Wall Of Jericho ! Cette fois The Miz n’a plus d’échappatoire et sera obligé d’abandonner. Y2J célèbre ensuite sous une ovation alors que le Miz repart en rageant.
Vainqueur : Chris Jericho via submission (7min43)
62%
   

Le champion WWE World Heavyweight Cesaro est avec Paul Heyman dans la loge de la Heyman’s Family. Le manager félicite son client pour ses deux victoires face à Brock Lesnar et déclare qu’il représente vraiment le futur. A ce moment là Ryback rentre dans la pièce, il est de retour de son match. Ryback fixe alors Cesaro et la ceinture sur son épaule… puis déclare qu’il va remporter le Rumble Climax ainsi que le Royal Rumble Match. Il espère que Cesaro sera toujours champion à Wrestlemania afin que l’on ait un autre match de légende entre Paul Heyman’s Guys. The Sin City Destroyer prouvera alors qu’il est bien l’élite du groupe. Ryback termine en tapant sur l’épaule de Cesaro et lui donne rendez-vous dans le Main Event de Wrestlemania XXXI.
75%

Singles Match, Rumble Climax Block A : Sheamus vs. Batista
Belle confrontation de poids lourd où les deux hommes vont tout donner. Sheamus semble plus en forme que Batista qui fait son retour pour ce Climax, mais The Animal n’est pas pour autant une proie facile. Sheamus réussira à claquer un violent Polish Hammer qui sonne Batista puis il se place contre un coin en chauffant la foule… Brogue Kick ! NON ! Batista contre pour un formidable Spinebuster ! La bête est réveillé et va alors faire passer un sale quart d’heure à l’irlandais, le terrassant même avec la Batista Bomb, mais Sheamus se dégage de justesse. Batista veut alors tenter à nouveau son finisher mais il sera repoussé dans les cordes et subit l’Irish Curse Backbreaker. Sheamus veut en finir mais soudain James Mitchell apparaît en haut de la rampe avec un sourire malveillant… The Celtic Warrior se laisse distraire et cela profitera à Batista qui le coupe en deux avec un Spear.
Vainqueur : Batista via pinfall (11min02)
62%


Batista remporte deux points. Sheamus se relève en rageant et menace alors James Mitchell mais celui-ci à disparut… l’écran géant nous montre alors une scène dans les backstages où les membres d’Ascension ont complètement démolit Erick Rowan ! Big Red baigne dans son sang sous les rires des champions par équipes. Sheamus est fou de rage et s’élance alors à toute vitesse vers les coulisses… Une fois sur place il ne découvre que le corps d’Erick suspendu  à une poutre par les bras, avec une marque de brûlure sur le torse représentant le logo de The Ascension… Le Celtic Warrior devient rouge de colère et déclare que maintenant c’est une affaire personnelle. Les deux freaks vont connaître la vraie colère des Nordic Warriors.
71%

Singles Match, United States Championship : Rusev © (w/ Lana) vs. Luke Harper
Le match commence directement avec un gros échange de coups bien stiffs et c’est finalement le bulgare qui fait reculer son adversaire. Il le sonne avec une headbutt puis s’élance dans les cordes… mais Harper le stop avec un bon Big Boot. The Hunter prend le match avec des moves puissants et passera même près de la victoire suite à un violent neckbreaker, mais le champion US finit par se ressaisir sous les encouragements de Lana.  Rusev s’énerve et passe à la vitesse supérieure et va démolir son adversaire afin de préparer son Accolade, qu’il finira par verrouiller ! Mais Harper va chercher les cordes. Harper se relève sur l’apron mais il mange un superkick dans la face, le mettant KO à l’extérieur… il reviendra dans le ring juste avant le compte de 10. The Super Athlete continue de dominer la rencontre et veut en finir rapidement, mais Luke le surprendra avec une Discus Clothesline sortit de nulle part, seulement pour le compte de 2. Les deux hommes sont affaiblit mais continuent de se rendre coup pour coup. Harper tentera son Truckstop, mais il est contré et se prend un Bodyslam. Rusev grimpe alors sur la 3ème corde pour un Diving Splash… mais The Hunter esquive et enchaîne immédiatement avec un violent Big Boot suivi d’un Running Sitout Powerbomb porté avec difficulté : 1…2…3 ! C’est fait ! Rusev est vaincu ! Harper est le nouveau champion US.
Vainqueur : Luke Harper via pinfall (9min22)
55%


La foule n’en revient pas et fait une ovation au nouveau champion alors qu’en dehors du ring Lana est médusée ! The Hunter se relève difficilement et brandit la ceinture sous les acclamations, son premier titre à la WWE. Il repart en titubant alors que Lana se met à engueuler Rusev qui reprend à peine ses esprits. The Bulgarian Brute finit par réaliser ce qu’il vient de se passer et pendant un instant il semble comme absent mentalement… puis finit par pousser un rugissement et décroche la tête de l’arbitre avec un Superkick ! Lana préfère s’éloigner alors que Rusev pète littéralement un câble et verrouille même son Accolade sur le pauvre officiel… Une armée de membres de la sécurité débarque alors dans le ring pour stopper la colère de l’ancien champion, mais celui-ci les écrasera comme un rouleau compresseur. Il étale plusieurs agents, éjecte les autres du ring, puis finit par repartir en backstages prêt à tout démolir sur son passage… The Super Athlete a était vaincu, et visiblement il n’accepte pas du tout cette défaite.
61%

Après une pause commerciale c’est Daniel Bryan qui fait son entrée sous une ovation des fans. Le nouveau Mister Money in the Bank exhibe fièrement sa mallette et déclare qu’il sait très bien que The Authority fera tout pour l’en déposséder. Il nous dit ensuite qu’il ne va pas attendre et va annoncer à l’avance quand il encaissera son opportunité au titre. The American Dragon n’est pas un opportuniste, il veut un match à la loyal et annonce donc qu’il défi le champion Cesaro pour un match lors du Royal Rumble 2015 ! La foule semble emballée et on attend alors une réponse du champion… mais c’est Brock Lesnar qui fait son entrée ! The Behemoth a les yeux rouges de rage et vient faire face à Daniel. Il fixe l’underdog et lui déclare alors que c’est lui qui aura la peau de Cesaro ! The Beast aura sa revanche et il reprendra son titre. Daniel n’est pas impressionné et déclare que Lesnar a déjà eu son rematch, à présent c’est son tour grâce à cette mallette. Lesnar réfléchit une seconde puis répond alors qu’après tout le temps ne veut rien dire pour The Behemoth, le monstre de la fin des temps… Il peut attendre. Son titre lui reviendra tôt ou tard. Mais pour l’instant il va montrer qu’il est toujours The WWE Most Dangerous Man… en démolissant D-Bryan !
78%

Singles Match : Daniel Bryan vs. Brock Lesnar
The Behemoth se jette immédiatement sur Bryan mais celui-ci réussi à esquives les attaques de l’ancien champion et va lui porter des prises en tout genre. Il semble prend le dessus grâce à sa vitesse mais Lesnar le stoppera en pleine course avec un monstrueux Lariat. Daniel semble déjà groggy et va subir une série de suplexs puis Lesnar veut déjà en finir : F5 ! C’est passé ! 1…2…2.99. La foule encourage leur favori qui est déjà en difficulté et subit un véritable beatdown. L’ancien combattant MMA le travail au sol et cherche à verrouiller la Kimura… mais il est sur le terrain du Tap Out Artist qui finit par contrer et c’est lui qui porte le Cattle Mutilation ! Lesnar s’en sortira mais Daniel réussi à revenir dans le match et le combat s’équilibre. The Behemoth s’énerve et va faire des erreurs ce qui profite à Daniel. Il réussira à contrer une tentative de powerbomb en frankensteiner puis il claque un shoot kick dans la face de son adversaire encore à genoux. Il annonce alors la fin et s’élance dans les cordes… Knee Plus ! What ? Lesnar vacille mais ne tombe pas ! Daniel tente à nouveau son coup de genoux… mais cette fois Lesnar l’attrape en pleine course pour une Overhead Belly to Belly Suplex, par-dessus la 3ème corde !!!! Oh My God ! Daniel est complètement démoli. Lesnar le rejoint alors à l’extérieur… et l’achèvera avec un F5 sur le sol de l’arena. Il remonte dans le ring et obtient une victoire par décompte extérieur.
Vainqueur : Brock Lesnar via count out (12min38)
82%


Lesnar fête sa victoire sous les huées générales alors que Mick Foley et le champion US Luke Harper débarquent pour prendre compte de l’état de santé de Daniel toujours KO. Soudain on entend un rire et c’est Triple H, suivit des membres de The Authority, qui débarque en haut de la rampe. Les 5 hommes s’avancent alors que Triple H menace les rebelles et leur dit qu’ils on atteint leur apogée, mais vient maintenant le temps du déclin ! The Hunter se place au pied de la rampe, prêt à se battre à 1 contre 5, pendant que Mick Foley aide Daniel Bryan à repartir par la foule… mais soudain Luke Harper est mis à terre par un violent coup de chaise dans le dos ! C’est Brock Lesnar ! The Behemoth pousse un rugissement puis prend le champion US sur ses épaules : F5 !!!! The Hunter est complètement KO. Triple H affiche un sourire arrogant et va alors serrer la main de Lesnar… le nouveau membre de The Authority ! La foule hue encore plus que d’habitude l’ancien champion qui se range maintenant derrière le COO alors que celui-ci conclue en disant que The Authority est et restera la faction dominante de la WWE. Seul des imbéciles peuvent espérer vaincre le pouvoir incarné. C'est sur des images de The Authority célébrant sous les huées que se termine l'année 2014.
89%  
 


Overall Rating : 79%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Lun 19 Jan - 15:42

WWE Shows & Specials Events Banniy10
Week 1, January 2015  | Live From Madison Square Garden : New York City, New York. Attendance : 20,000


Dark Match : Tyler Breeze def. Xavier Woods en 8min07 après un Beauty Shot.
65%


On ouvre ce show avec l’arrivée du "Caesar" : le champion WWE World Heavyweight Cesaro en compagnie de Paul Heyman. Le suisse commence un speech en rappelant tout d’abord ses deux victoires contre Brock Lesnar, l’homme qui a maintenant rejoint The Authority. Cesaro déclare que Lesnar n’est plus son problème puisqu’il a un autre challengeur : Daniel Bryan. Celui-ci l’a défié grâce à sa mallette pour un match au Royal Rumble : c’est accepté. Immédiatement le theme song de D-Bryan retentit et le favori de la foule rejoint le ring pour confronter le champion. Les deux hommes semblent se respecter mais Cesaro fait bien comprendre qu’il n’est pas impressionné par l’American Dragon et lui dit qu’il a fait une grosse erreur car il va gâcher son opportunité en cashant sa mallette contre lui.
A ce moment là c’est Seth Rollins qui fait son apparition sous les huées et rejoint le ring. The Architect est visiblement jaloux et déclare qu’il récupèrera SA mallette avant le Royal Rumble. La tension monte entre le rebelle et le membre de The Authority… Finalement c’est le champion qui va mettre fin au débat en défiant Seth Rollins pour un non-title match ce soir. Rollins accepte et déclare qu’il va prouver être le plus légitime pour obtenir un titleshot.
92%

WWE Shows & Specials Events Mini_l10

Quelques instants après nous apercevons Jamie Noble et Joey Mercury qui sortent du bureau de Triple H avec leurs titres Cruiserweight Tag Team sur les épaules. Les deux agents pavanent avec en rabaissant tout le monde sur leur passage… mais ils finissent par se retrouver nez à nez avec les frères Usos. Mercury leur ordonne de s’écarter mais les samoans ne bougent pas d’un pouce et déclarent que les J&J ne méritent pas ces titres, une nouvelle fois The Authority à escroquer tout le monde. Les Usos sont visiblement dégoûtés de ne pas avoir eu l’opportunité de devenirs les premiers champions mais ils comptent rectifier le tir en détrônant Noble et Mercury ! Les deux agents s’énervent et déclarent qu’on oublie qu’ils ne sont pas se simples agents de sécurité mais bien d’anciens champions, Noble parle même du titre ROH World ! Les champions acceptent de mettre leurs titres en jeu à Smackdown afin de prouver qu’ils les méritent.
66%

WWE Shows & Specials Events Mini_l10

Mike Knox vs. Solomon Crowe | Street Fight Match
Ce combat est une vrai boucherie où les deux hommes n’hésiteront pas à utiliser toutes les armes leur tombant sous la main. Crowe finit en sang après un monstrueux coup de chaise puis il est pris dans le Knox Out… mais crache son Black Mist dans la face de Mike ! Crowe reprend le dessus et après quelques prises et coups de kendo il tente le Binary Lariat… mais The Arizona Butcher l’attrape en pleine course pour un Side Slam Backbreaker. Il en termine ensuite en coinçant le hacker dans une poubelle puis il l’éclate avec un Bicycle Kick.  
Vainqueur : Mike Knox via pinfall (9min33) – 36%


Après le match Bray Wyatt rejoint le ring en souriant et serre la main de Mike Knox. The Man of 1,000 Truths se place au dessus du corps de Crowe et déclare que Solomon Crowe n’est pas une menace, il ne l’a jamais était. Il pensait pouvoir le terroriser grâce à ses petits tours de hacker mais c’était bien la seule carte dans sa manche. L’anarchiste solitaire va maintenant devoir rentrer dans le rang des moutons car c’est là qu’est sa place. Mike Knox conclue en disant qu’aujourd’hui il a abattu une brebis galeuse afin de sauver le troupeau… c’est une mise en garde. Le boucher n’est jamais bien loin du berger ! Qui s’écarte du troupeau en en paye le prix.
62%

WWE Shows & Specials Events Mini_l10

Bad New Barrett est dans le ring pour une promo rappelant sa victoire contre Dean Ambrose à New Year’s Revolution dans un violent Parking Lot Brawl. L’anglais déclare qu’il a prouvé être le vrai Lord Of Street Fight et qu’a présent il va falloir le craindre. Sa conquête de la WWE va se faire de manière brutale ! Soudain c’est le theme song de Triple H qui retentit et le COO rejoint le ring sous les huées. HHH félicite tout d’abord BNB pour sa victoire face au Lunatic Fringe, un ennemi de The Authority. Il a donc écarté une menace potentielle et pour ça il veut le récompenser. Triple H propose alors une offre à Barrett, un titleshot au titre US de Luke Harper afin de continuer à abattre les ennemis de The Authority ! Le britannique semble intéressé et va alors serrer la main du COO mais soudain c’est Mick Foley qui apparaît. Le Director Of Operations déclare que cela ne saura pas aussi simple. BNB veut un titleshot ? Il devra le mériter et pour cela il va devoir faire face à l’ancien champion Rusev, un combat qui aura lieu la semaine prochaine. Barrett affiche un sourire carnassier et déclare que The Super Athlete ne sera pas un problème pour lui, il écrasera le rouleau compresseur avant de partir en chasse du titre US détenu par The Hunter.
81%

WWE Shows & Specials Events Mini_l10

Sami Zayn © vs. Adrian Neville (w/ Big Show) | Singles Match, WWE World Cruiserweight Championship
Encore une fois les deux hommes vont tout donner dans un excellent match ultra dynamique. Neville est plus motivé que jamais et sortira tout son arsenal de moves et placera même le Red Arrow mais à la surprise générale Sami se sort du compte. The Aerial Emperor s’énerve et va alors faire des erreurs, cela profite à Zayn qui placera un beau Tornado DDT suivi du Helluva Kick : 1…2…2.99 Big Show attrape le champion et le tire à l’extérieur pour le mettre KO avant son WMD. L’arbitre stop immédiatement le match.
Vainqueur : Sami Zayn via disqualification (10min42) – 71%


Le Big Show renvoi Sami dans le ring et les deux membres de la Heyman’s Family vont alors passer à tabac le champion sous les huées générales. Adrian Neville grimpe sur un poteau et va pour porter un nouveau Red Arrow mais soudain Hideo Itami débarque en renfort ! Le japonais bondit dans le ring et applique direct son Busaiku Knee Strike sur le Big Show. Neville se jette sur lui et les deux hommes vont alors s’échanger les coups avec rudesse ! Finalement Itami claque un violent High kick dans la tête de l’anglais puis il le prend sur ses épaules pour le Go To Sleep… WMD ! Big Show a éclaté Hideo, et sauvé par la même occasion Adrian. Big Show place alors Itami par-dessus le corps de Zayn, Neville appliquera son Red Arrow sur les deux hommes.
On aperçoit ensuite Finn Bálor qui regarde la scène sur un écran dans sa loge, il affiche un sourire moqueur.
57%

WWE Shows & Specials Events Mini_l10

Les membres de la Rebellion sont réunis dans le bureau de Mick Foley. Celui-ci semble inquiet et déclare que The Authority devient de plus en plus menaçante, Triple H continue de recruter et maintenant il va falloir compter Brock Lesnar et Bad New Barrett comme menace supplémentaires. La Rebellion manque de partisans et doit donc grossir ses rangs s’ils ne veulent pas être écrasés par le nombre… leur volonté ne suffit plus. Daniel Bryan prend alors la parole et déclare qu’il sait exactement  qui pourrait les rejoindre. Il va aller discuter avec certaines personnes et espère qu’ils se rangeront de leur côté.
81%

WWE Shows & Specials Events Mini_l10

Le champion Intercontinental Dolph Ziggler rejoint le ring. The Show-Off rappelle sa victoire de la semaine dernière face à Fandango mais surtout l’attaque post-match de Tyler Breeze et du danseur de tango. Dolph comprend très bien pourquoi Fandango a aidé Breeze, il a essayé de se faire remarquer afin d’obtenir du spotlight. Tout le monde le sait, la carrière de Fandango est une vaste blague et à présent il essaye comme il peut de revenir sur le devant de la scène… Le theme song de Fandango retentit alors et celui-ci fait son apparition, énervé par les propos du champion. Fandango répond qu’on ne lui a jamais donné sa chance, il faut savoir forcer le destin. Tyler Breeze et lui sont faits du même marbre, et ils ont besoin de lumière pour révéler toute leur splendeur. Le Show-Off se marre mais Fandango n’est pas là pour rigoler et déclare qu’il veut sa revanche, s’il bat Dolph ce soir alors il aura un match de championnat. Challenge accepté.
74%

Dolph Ziggler vs. Fandango (w/ Rosa Mendes) | Singles Match
Fandango fait une bonne prestation mais il est quand même bien en dessous du champion qui mène la danse. Fandango réussira tout de même à placer son Diving Leg Drop après avoir contré une superplex mais cela ne suffit pas. Il tente alors le Swinging Reverse STO… mais Ziggler le contre et place le Zig Zag ! Mais Rosa Mendes occupe l’arbitre ! Tyler Breeze en profite pour sortir de la foule et envoi alors une bombe de spray à Dango qui s’en servira pour aveugler le champion avant de le prendre en roll-up : 1…2…2.99, Ziggler retourne : 1…2…3 !
Vainqueur : Dolph Ziggler via pinfall (8min07) – 62%


Fandango n’en revient pas et va alors attaquer dans le dos le champion qui menaçait Breeze. Prince Pretty rejoint son allié pour le beatdown sous les huées de la foule… mais soudain celles-ci se transforment en applaudissements : c’est Chris Jericho ! Le canadien débarque en courant dans le ring et vient secourir le champion Intercontinental à la grande surprise de Tyler Breeze et Fandango. Les deux rookies vont tenter d’arrêter Y2J mais celui-ci les repousse et appliquera son Code Breaker sur Fandango. Breeze quitte alors le ring en vitesse tandis que Jericho aide Dolph à se relever. Celui-ci remercie le canadien et lui demande la raison de ce sauvetage, Jericho lui tape alors sur l’épaule et lui répond simplement qu’il se reconnait en Dolph et veut il veut le soutenir car il sait que Ziggler est capable de redonner du prestige à cette ceinture.  
76%

WWE Shows & Specials Events Mini_l10

Chris Jericho vs. Santino Marella | Singles Match, Rumble Climax Block B
Une nouvelle fois Santino va nous prouver qu’il est un homme nouveau. Le combat est très technique avec des enchaînements fluides et beaucoup de soumissions. Y2J bloquera l’italien dans son Wall Of Jericho mais Marella trouve la force de s’en sortir. Après un bel enchaînement de moves il voudra porter son Mafia Clutch… mais Jericho réussira à contrer et sort de nulle part un Code Breaker décisif. Après le match les deux hommes se serrent la main et Jericho encouragera même Marella.
Vainqueur : Chris Jericho via pinfall (9min19) – 64%


WWE Shows & Specials Events Mini_l10

Le hacker Solomon Crowe est en train de se faire recoudre le front dans l’infirmerie lorsque Daniel Bryan rentre dans la pièce. Le médecin s’éclipse et Crowe demande alors à Bryan ce qu’il veut. Celui-ci répond alors que Crowe et les rebelles ont le même but : combattre les manipulateurs, les tyrans. Crowe a échoué face à Bray Wyatt et Mike Knox car il était seul… c’est pourquoi il propose au hacker de rejoindre la Rebellion. Daniel insiste en disant qu’ils ont besoin de Crowe face à The Authority, c’est un atout important pour leur combat. The Human Virus hésite un instant mais finit par accepter. Il tend la main en souriant et déclare que Triple H et sa bande vont maintenant devoir craindre un piratage…
76%

WWE Shows & Specials Events Mini_l10

Les Nordic Warriors sont en compagnie d’Eden dans la zone d’interview. Erick Rowan est dans un sale état, couvert d’hématomes et son torse est toujours bien brûlé, pourtant Big Red se tient droit comme un guerrier prêt à se battre et on peut sentir la rage de revanche dans son regard. Il prend la parole et déclare que The Ascension est allez trop loin, les champions par équipes leur ont déclaré une guerre totale et ils vont le regretter. Les Nordic Warriors ont le sang chaud et lorsqu’on les pousses à bout ils deviennent des véritables Berzerkers. Il brandit le poing et déclare que leur vengeance se fera dans un combat violent et épique. Ils écraseront les champions et s’empareront des titres, entrant ainsi dans la légende. Sheamus prend le relais en disant qu’il se bat sur deux fronts, face à The Ascension mais aussi pour le Rumble Climax. Deux batailles qu’il doit gagner. Il conclue en disant que si The Ascension tente encore de se mettre sur sa route lors du Climax ils le regretteront amèrement.  
70%

Sheamus (w/ Erick Rowan) vs. John Cena | Singles Match, Rumble Climax Block A
Erick Rowan se place en bas de la rampe, dos au ring, afin de surveiller une éventuelle attaque ennemi. Dans le ring Sheamus et John Cena vont livrer une performance solide. Sheamus semble plus enragé que son adversaire et prend le dessus, mais The WWE Superman entrera dans un second souffle et réussira à esquiver le Brogue Kick et place son Attitude Adjustement, mais n’obtient que le compte de 2 ! Sheamus ne lâche rien et se sortira même du STF et finit par placer son White Noise. The Celtic Warrior achèvera Cena avec un Brogue Kick.
Vainqueur : Sheamus via pinfall (8min01) – 57%


Sheamus remporte donc deux points, mais il n’a pas le temps de fêter sa victoire qu’un nuage de brume apparaît et enveloppe le ring ! Evidemment Konnor et Viktor surgissent de nulle part et vont s’en prendre à l’irlandais… mais Erick Rowan s’empare d’une chaise et rejoint rapidement le ring pour sauver son équipier. Les 4 lutteurs s’échangent les coups avec intensité mais c’était sans compter l’arrivée de James Mitchell. The Voice Of Death illumine la salle avec une boule de feu… mais Sheamus esquive et c’est Konnor qui est atteint ! Rowan se débarrasse ensuite de Viktor et Mitchell se retrouve tout seul… Le manager tente de s’échapper mais il se retrouve encerclé. Il va alors menacer les Nordic Warriors mais ceux-ci ne sont pas impressionnés et l’attrapent alors pour leur combo Bearhug/Brogue Kick : Battle Axe !!! Les deux guerriers célèbrent ensuite dans le ring en brandissant les titres sous les applaudissements. La bataille est remportée mais la guerre n’est pas terminée pour autant.
70%

WWE Shows & Specials Events Mini_l10

Cesaro (w/ Paul Heyman) vs. Seth Rollins | Singles Match
Main Event extrêmement disputé entre les 2 lutteurs new gen qui prouvent une nouvelle fois leur talent. Le champion Cesaro fait parler sa puissance mais Rollins n’hésite pas à porter des coups-bas et joue de sa rapidité pour prendre le dessus. Il passera près de la victoire après un Standing Shiranui mais Cesaro roule en dehors du ring pour écouter les conseils de son manager. Seth s’envole alors pour un Suicide Dive… mais le champion l’attrape en l’air et le démolit avec un Running Powerslam sur le sol. Cesaro est en bonne voie pour en finir et il appliquera même le Neutralizer, mais Seth ne lâche rien. The Caesar tente alors son Pop-Up European Uppercut mais c’est contré en frankensteiner ! Seth enchaîne direct  avec le Blackout Stomp : 1…2…2.99 ! Seth s’en arrache les cheveux. Les deux hommes sont à bout et après un bel échange Cesaro réussira à décrochera un violent European Uppercut qui sèche Rollins. Il va pour en finir mais soudain Brock Lesnar apparaît en haut de la rampe… la distraction suffit pour que Rollins surprenne le champion avec un roll-up : 1…2…3.
Vainqueur : Seth Rollins via pinfall (14min41) – 61%


Cesaro est dégoûté et menace Brock Lesnar mais soudain c’est tous les membres de The Authority qui font leur apparitions. Triple H, Kane, Lesnar, BNB, Noble et Mercury encerclent le ring alors que le champion WWE World Heavyweight se retrouve encerclé… Seth Rollins récupère alors un micro et déclare que le "Caesar" va subir la raclée de sa vie, il va se faire massacré et terminera à l’hôpital pour de long mois… et sera donc obligé de rendre son titre vacant. Rollins affiche un sourire narquois et déclare que le seul moyen pour Cesaro d’échapper à ça et d’accepter un triple threat au Royal Rumble : Cesaro vs Daniel Bryan vs Seth Rollins. Paul Heyman supplie son protégé d’accepter mais le suisse déclare qu’il n’est pas du genre à craindre les menaces, il ne se laissera pas impressionner. Il refuse ! The Architect sourit et répond que c’est dommage… mais cette réponse le satisfait quand même ! Le COO Triple H fait alors un signe à ses hommes qui vont alors rentrer dans le ring mais soudain la salle est plongée dans le noir quelques secondes… Et c’est bien sûr le hacker Solomon Crowe ainsi que les autres rebelles Daniel Bryan, Mick Foley et Luke Harper qui ont rejoins le ring pour aider Cesar face à The Authority !
Triple H est fou de rage et lance alors ses hommes à l’assaut pour une terrible bataille entre les deux groupes ! Un terrible brawl démarre devant une foule en folie et ce pendant plusieurs minutes ! Les membres de The Authority tentent d’investir le ring mais les rebelles se défendent comme des beaux diables et arriveront finalement à chasser Triple H et sa bande pour le plus grand plaisir du WWE Universe ! Le show se termine sur des images de Daniel Bryan et Cesaro se confrontant du regard alors que les membres de The Authority repartent piteusement en backstages…  
75%

Overall Rating : 72%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Jeu 22 Jan - 13:36

WWE Shows & Specials Events Banniy11
Week 1, January 2015 | Live From Full Sail University : Winter Park, Florida. Attendance : 300


The Futur is NOW ! On ouvre le show avec l’arrivée de Curtis Axel sous les huées. Le fils de Mr. Perfect commence une promo à l’encontre de Kevin Owens, le dénigrant physiquement et déclarant qu’Owens n’a pas le profil pour briller à la WWE. Voir ce bûcheron avec le titre NXT est une insulte, un crachat au visage du WWE Universe qui mérite mieux. Les fans méritent Curtis Axel. Les huées continuent mais soudain le champion fait son arrivée et vient faire face au Genetic Miracle. Owens est énervé et déclare qu’il s’est battu toute sa vie pour arriver à la WWE et cela le dégoûte de se faire rabaisser par un "fils de". Axel n’a aucune crédibilité. Même s’il a remporté le titre Intercontinental, son passage en Main Roster est un flop. Axel a besoin de revenir à NXT pour obtenir du spotlight, et même ici il a besoin de tricher pour obtenir ce qu’il veut. The Canadian Axeman est un homme de parole et qui n’a pas peur de se battre : la semaine prochaine il défendra son titre contre Axel, mais il ne fait aucun doute que ce fanfaron tombera de très haut. Axel s’énerve et veut répondre mais Kevin lui tourne le dos et quitte le ring en brandissant son titre.
69%

WWE Shows & Specials Events Mini_n10

Bull Dempsey vs. Baron Corbin | Singles Match
Ce "match" est plus un échange de coups entre les deux hommes. Le brawl est plutôt partagé et se verra même porter à l’extérieur du ring où Bull Dempsey démolira son adversaire avec un Belly to Belly Suplex sur la rampe en acier. Il le renvoi dans le ring et voudra en finir mais le motard réussira à placer son Snake Eyes suivi d’un Lariat. Il en termine ensuite avec son End Of Days.
Vainqueur : Baron Corbin via pinfall (5min12) – 38%


Grosse victoire pour Corbin qui reste donc invaincu, contrairement à Dempsey. Corbin, toujours aussi peu expressif, quitte le ring rapidement et va pour repartir en backstages mais il se retrouve nez à nez avec… Curt Hawkins ! The Prince Of Queens félicite Baron pour sa victoire et lui fait alors un cadeau : les clés d’une moto neuve. Corbin ne comprend pas, Hawkins va alors lui proposer de rejoindre son Club. Les loups solitaires sont des proies faciles contrairement aux meutes. Corbin hésite quelques instants… mais finit par serrer la main du Man Of Mayhem puis repart à ses côtés.
44%

WWE Shows & Specials Events Mini_n10

CJ Parker rejoint le ring en brandissant une pancarte d’écolo puis vient s’assoir en tailleur au milieu du ring. Il commence alors une promo en rabaissant Kenny Omega, l’homme qui prétend nettoyer NXT. Le hippie déteste les gens qui jugent les autres et nous dit que NXT à besoin d’être purifier, il y a trop d’ondes négatives depuis l’arrivée d’Omega. CJ déclare qu’il va battre Kenny pour lui ouvrir ses chakras et faire de lui quelqu’un de meilleur. Kenny Omega arrive alors en rigolant et nous dit que CJ veut se donner air cool comme tous les babos mais c’est un hypocrite. Comme tout le monde il est ici pour faire carrière et ne pense qu’à lui. Omega va rectifier l’erreur de mère Nature en éliminant CJ Parker façon "Cleaner".
49%

CJ Parker vs. Kenny Omega | Singles Match
Rematch de NXT R-Evolution, un combat meilleur que le précédent. Les deux hommes vont livrer une bataille solide sans temps morts. Kenny Omega semble au dessus mais Parker ne lâche rien et le sèchera avec un violent Palm Strike. The Eco Warrior veut en finir et tente alors son Heel Kick… mais Omega se baisse pour esquiver puis attrape le hippie pour une terrible German Suplex, seulement pour le compte de 2. The Cleaner relève son adversaire groggy et le prend sur ses épaules pour un terrible Electric Chair Driver, le Katayoku No Tenshi : 1…2…3. Omega célèbre sa victoire en remettant ses lunettes noires de manière arrogantes et essuie ses pieds sur la face du hippie.
Vainqueur : Kenny Omega via pinfall (6min34) – 42%


WWE Shows & Specials Events Mini_n10

Nous retrouvons le GM de NXT William Regal dans son bureau en compagnie de Finlay. Regal nous annonce alors que son pote Finlay revient d’une tournée de repérage et déclare que la WWE a à l’œil de nombreux talents. Le Performance Center accueil déjà un bon nombre de lutteurs ayant un gros potentiel et certains feront bientôt leurs débuts à NXT. Le GM conclue donc en disant que ce show représente le futur de la WWE est il promet que le WWE Universe va découvrir une foule de nouveaux talents prêts à tout pour se faire un nom !
36%

WWE Shows & Specials Events Mini_n10

Kevin Owens vs. Tyson Kidd (w/ Natalya) | Singles Match
Très bon match entre les deux lutteurs. Tyson Kidd montre qu’il en veut et résiste aux assauts brutaux du champion, il lui portera même son Springboard Sommersault Neckbreaker, mais seulement pour le compte de 2. Le combat se poursuit de manière très disputé mais finalement Kidd devra s’incliner face à la puissance d’Owens qui le décapitera avec un monstrueux Lariat avant d’en finir avec son Package Piledriver. Après le match Kidd est déçu et refusera une poignée de main du champion NXT.
Vainqueur : Kevin Owens via pinfall (9min35) – 62%


Owens fête sa victoire sous les applaudissements mais soudain il est interrompu par l’arrivée de… Charlotte ?!?! Mais qu’est ce qu’elle fait là ? L’ancienne championne féminine commence à rabaisser Owens en disant qu’elle est la seule vraie championne à NXT, et puisqu’elle ne pas combattre pour le titre et bien elle va aider quelqu’un de méritant à détrôner le bûcheron. Kevin n’a pas le temps de réagir qu’il est mis à terre par une violente clothesline dans la nuque de la part de Curtis Axel évidemment. Le champion NXT se relève comme il peut mais The Genetic Miracle l’achève avec son Turning Heads sous les huées. Axel brandit ensuite le titre puis il est rejoint par la fille du Naitch… et les deux vont s’embrasser ! Le couple d’enfants de légendes quitte ensuite le ring en se moquant de Kevin Owens.
59%

WWE Shows & Specials Events Mini_n10

Lucha Dragons © vs. Bombay Bombers (w/ The Great Khali) | Normal Tag Team Match, NXT Tag Team Championship
Main Event ultra disputé, Kalisto et Sonjay Dutt vont impressionner par leur agilité tandis que Sin Cara et Mahal ralentiront leur rythme avec des moves plus puissants. Kalisto se retrouvera en difficulté et après un moment de domination il se retrouve bloqué dans le Punjabi Clutch… mais le petit luchador arrivera à s’en sortir avec le soutient de la foule et surprendra Mahal avec son Salida Del Sol, seulement pour le compte de 2. Le combat se poursuit et Sin Cara va reprendre le match en main et offrira une très belle séquence contre Sonjay. Celui-ci arrivera à placer le Bombay Buster, une Vertical Suplex transformé en Facebreaker Knee Smash, puis il grimpe sur la 3ème corde pour l’Hindu Press… mais The King Of Juarez le rejoint d’un bond pour un Moonsault Side Slam ! 1…2… Sin Cara est tiré à l’extérieur par deux hommes avec des cagoules noires puis il est violemment balancé contre les marches ! L’arbitre arrête immédiatement le match.
Vainqueur : Lucha Dragons via disqualification (8min46) – 48%


The Great Khali tente immédiatement de s’en prendre aux deux intrus mais le géant en costard sera mis à terre avec un Double Basement Dropkick dans les genoux suivi d’un bon Double DDT. Le duo cagoulé rentre ensuite dans le ring et vont se jeter sur Kalisto et Jinder Mahal qui vont devoir faire cause commune puisque leurs alliés sont au sol. Le champion par équipe réussi à prendre l’un des deux hommes de vitesse et l’envoi au sol avec un Headscissors puis il bondit sur les cordes… mais il est séché en plein vol avec un Superkick ! Mahal se retrouve tout seul et tente alors de fuir mais il mange un violent High Knee Uppercut… suivi d’un Discus Elbow Smash de l’autre assaillant ! Tout le monde est à terre à l’exception des hommes masqués et c’est à ce moment là que The Ravishing Russian Lana fait son apparition en haut de la rampe ! Elle nous dit qu’une nouvelle menace pèse maintenant sur NXT. Veuillez accueillir ses nouveaux clients : The Forever Hooligans ! Les deux lutteurs retirent alors leur cagoule et l’on reconnait bien sûr le cubain Rocky Romero et le russe Alex Koslov. Le show se termine sur des images des deux hommes brandissant les titres par équipes de NXT sous le regard approbateur de Lana.
30%


Overall Rating : 50%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

Tim Flyn


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 29


WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1Ven 23 Jan - 19:17

WWE Shows & Specials Events Banniy12
Week 1, January 2015 | Live From Izod Center : East Rutherford, New Jersey. Attendance : 20,213


Dark Match : Bray Wyatt def. Jack Swagger en 7min18 avec le Sister Abigail.
71%


Smackdown commence avec l’arrivée de Mick Foley sous les applaudissements. La légende commence un speech en rappelant les abus de Triple H et de The Authority puis déclare que tant qu’il sera Director Of Operations il fera tout pour contrer les plans du Game. A ce moment là Kane fait son apparition et vient faire face à Foley. Le Corporate Monster s’en prend verbalement à celui qui lui a pris son poste en déclarant que la Rebellion ne vaut pas mieux que ceux qu’ils critiquent car eux aussi se mettent en avant grâce au pouvoir de Foley. Celui-ci n’apprécie pas et déclare être impartial, mais il comprend que Kane cherche à le décrédibiliser puisqu’il n’a toujours pas digéré d’avoir perdu son poste. La tension monte et Kane se met à menacer ouvertement le DOO… mais soudain son micro lui explose dans les mains !!! Solomon Crowe fait alors son apparition et déclare que si Kane veut se battre alors ça sera lui son adversaire. Le freak lance un regard plein de rage à Crowe et l’attend de pied ferme dans le ring…
82%

Kane vs. Solomon Crowe | Singles Match
Un premier combat très disputé où les deux hommes n’hésitent pas à être violent, notamment avec un passage en dehors du ring. Kane démolira le hacker avec un Chockslam sur les escaliers en acier puis il le renvoi dans le ring, mais à la surprise générale il n’obtient pas le compte de 3. Le Big Red Monster s’énerve mais Solomon Crowe a encore du répondant et finira par contrer un Tombstone Piledriver puis il sèche Kane avec son Binary Lariat pour la victoire.
Vainqueur : Solomon Crowe via pinfall (6min40) – 64%


Crowe fête sa victoire mais soudain la J&J Security fait son entrée ! Noble et Mercury sont prêts à s’en prendre au hacker… mais c’était sans compter l’arrivée des frères Usos ! Jimmy et Jey arrivent en courant dans le ring et se jettent sur les champions Cruiserweight Tag Team, permettant à Solomon de filer. Le brawl est rapidement interrompu par l’arrivée d’un arbitre, le match de championnat va avoir lieu tout de suite.
50%

J&J Security © vs. The Usos | Normal Tag Team Match, WWE Cruiserweight Tag Team Championship
Très bon match où les deux équipes auront leur moment de domination. Les frères Usos semblent toutefois au dessus avec un très bon travail d’équipe, mais les champions ne déméritent pas, et notamment grâce à Jamie Noble qui ne lâche rien. Il se sortira du compte après un Pop-Up Samoan Drop puis contrera un Diving Splash avec ses genoux, avant d’en remettre une couche avec un Gutwrench Double Knee Drop, mais cela ne suffit pas. Le combat se poursuit et Mercury mangera un Double Superkick puis Jimmy tente un nouveau Diving Splash, mais Noble le pousse à l’extérieur. Jey se fera alors surprendre avec un roll-up de Joey en tenant les cordes : 1…2…3. Les champions conservent les ceintures.
Vainqueurs : J&J Security via pinfall (9min11) – 61%


WWE Shows & Specials Events Mini_s10

Xavier Woods ère tout seul dans les backstages et ne semble ne plus savoir trop quoi faire maintenant qu’il a était viré de la Black Force, clan qu’il avait lui-même créé… Il garde la tête basse et ne prête même pas attention aux gens le saluant à son passage mais soudain une lueur apparaît au fond d’un couloir sombre. Woods est intrigué, hésite quelques secondes… puis finit par s’avancer d’un pas décidé. Il disparaît alors à l’angle du couloir.
62%

WWE Shows & Specials Events Mini_s10

Mick Foley rejoint son bureau mais en entrant il se retrouve nez à nez avec Triple H et Seth Rollins. Le DOO est surpris, cette visite inopinée ne lui fait pas du tout. Triple H joue les diplomates en tendant la main au rebelle et lui déclare qu’ils vont devoir travailler de paire s’ils veulent que l’anarchie n’apparaisse pas à la WWE. Ils doivent faire ce qui est bon pour le business. Foley répond que ce qui est bon pour le business c’est de satisfaire le WWE Universe… mais soit, il est prêt à écouter Triple H. Celui-ci lui rappelle alors la victoire de Seth Rollins sur Cesaro à RAW puis le refus du champion d’inclure Seth dans le match de championnat au Royal Rumble. Triple H dit que The Architect mérite tout autant que Daniel Bryan un match de championnat. Il propose alors un Main Event qui opposera Daniel Bryan & Cesaro à Seth Rollins et Bad News Barrett, si les membres de The Authority battent le champion et le challengeur alors Rollins obtiendra son Triple Threat. Foley réfléchit et répond que la proposition est honnête pour une fois, il accepte de booker ce match. On ne pourra pas l’accuser de favoritisme. Triple H et Rollins quittent ensuite la salle en se frottant les mains.
78%

WWE Shows & Specials Events Mini_s10

Adrian Neville (w/ Big Show) vs. Hideo Itami | Singles Match
Comme on peut s’y attendre les deux vont nous offrir un dream match à la fois intense et sans temps morts. Le japonais semble prendre le dessus avec des kicks très stiffs et il mettra même Neville KO quelques secondes, mais l’ancien champion NXT se relève avant le compte de 10. Il esquivera de justesse un Double Foot Stomp et place un Inverted Hurricanranna. Après quelques moves il tentera de s’envoler pour le Red Arrow… mais il est accueilli avec les genoux du Dragon Mecha ! Itami se relève avec son adversaire sur les épaules et l’achève avec un violent Go To Sleep.
Vainqueur : Hideo Itami via pinfall (10min04) – 62%


La foule fait une ovation au japonais alors que Big Show aide Adrian à repartir en backstages. Soudain on entend des applaudissements et c’est Finn Bálor qui apparaît en haut de la rampe et félicite ironiquement son ancien pote. The Irish Young Gun va alors rabaisser Itami en disant qu’il ne fera jamais carrière à la WWE et finira bien vite à la porte, comme tous les japonais ayants tentés leur chance. La tension monte et finalement Itami défi Bálor de venir lui faire face dans le ring ! L’irlandais n’hésite pas une seconde et se rue dans la zone de combat pour un violent brawl en mode shoot style. Itami semble prendre le dessus à ce jeu là… mais soudain Finn le plie en deux avec un coup de pied dans l’entrejambe qui lui vaut des huées monumentales. The Real Rock’n’ Rolla va alors chercher une chaise qu’il dépliera dans le ring puis il relève Hideo… Gosh, il va lui porter son Bloody Sunday dessus ! La foule retient son souffle… What ? Un homme en sweat à capuche sort du public et monte dans le ring dans le dos de l’irlandais ! Dragon Suplex ! Finn se relève comme il peut mais l’homme pousse un rugissement puis le terrasse avec un violent Running Front Dropkick, l’envoyant au bas du ring ! L’homme retire alors sa capuche : c’est Kaval ! La foule fait une ovation au World Warrior qui va alors aider Hideo à se relever puis repart sans rien dire.
55%

WWE Shows & Specials Events Mini_s10

Nous retrouvons Byron Saxton en compagnie de Tyler Breeze et Fandango dans la zone d’interview. Evidemment Prince Pretty va nous parler de Dolph Ziggler qu’il considère comme un "Breeze wannabe" et déclare que le titre Intercontinental mérite mieux. Le WWE Universe n’a as encore compris qu’ils ont devant les yeux un diamant à l’état brut qui a besoin de lumière pour briller. Fandango prend le relais avec un speech quasi similaire où il nous dit être sous-estimés depuis trop longtemps mais bientôt tout le monde connaîtra ce qu’est le "Fandango Effet". Breeze et Dango ont le même objectif, le titre Intercontinental, mais ils ne sont pas ennemis pour autant. Au contraire, ils vont s’aider pour se débarrasser du Show-Off. Alors à ce moment là ils pourront s’affronter dans une bataille épique qui illuminera la WWE. La promo de termine lorsque Rosa Mendes rejoint le danseur de Tango et l’embrasse, et Summer Rae fait de même avec Breeze. Les deux couples repartent ensuite en snobant Byron Saxton.
63%

WWE Shows & Specials Events Mini_s10

Rey Mysterio vs. Brock Lesnar | Singles Match, Rumble Climax Block A
Contrairement à ce que l’on pouvait penser, Rey Mysterio ne se fait pas du tout malmener et va offrir une incroyable prestation ! Le luchador se donne à fond et réussira à prendre The Beast de vitesse, l’envoyant même dans les cordes pour le 619. Lesnar va toutefois esquiver puis décapitera Rey avec un lariat. Il s’énerve et après quelques moves il veut en finir avec le F5 mais Rey contre pour un Bulldog ! The Little King Of Lucha est bien affaibli mais a le soutient des fans qui lui donne des ailes et il s’envolera pour le Frog Splash après un 619 ! 1…2… Lesnar se relève avec Mysterio dans les bras ! Rey tente de s’en sortir mais il finira par être terrassé avec le F5. Lesnar remporte deux points mais il aura eu du mal à abattre l’underdog.
Vainqueur : Brock Lesnar via pinfall (9min19) – 81%


WWE Shows & Specials Events Mini_s10

James Mitchell et les membres de The Ascension sont perchés sur le toit d’un vieil immeuble new-yorkais pour une promo en pleine nuit. Mitchell déclare que Konnor et Viktor sont des êtres supérieurs, ils sont faits pour dominer. A NXT ils ont étaient champions pendant un an et à présent ils vont réitérer cet exploit à la WWE. Les champions brandissent alors leurs titres tandis que Mitchell déclare que rien ni personne ne peux s’opposer à eux, pas mêmes les Nordic Warriors. Il va alors rabaisser Rowan et Sheamus et nous dit les deux Berzerkers ne sont que des bêtes enragés qui ne peuvent rien face au Duo Of Chaos. Konnor et Viktor ne craignent pas leurs ennemis et c’est pourquoi ils remettront en jeu leur titre la semaine prochaine. Mitchell conclue en disant que les Nordic Warriors connaîtront l’annihilation totale ! Il brandit alors sa canne et deux gargouilles au dessus de lui vont cracher un jet de flammes. La promo se termine sur les rires machiavéliques des trois hommes.
66%

WWE Shows & Specials Events Mini_s10

De retour dans le ring, celui-ci est vide et il n’y a plus aucun bruit… Soudain les projecteurs se braquent sous le titantron et on nous demande d’accueillir le multiple champion du monde, le médaillé olympique, The Wrestling Machine, The Olympic Hero… KURT ANGLE ! Kurt Angle débarque sous une pluie de confettis et une grosse pop de la foule, il fait son retour à la WWE après quasiment 10 ans d’absence ! Angle rejoint le ring et va alors commencer un speech en disant être heureux d’être retour à la WWE où il compter terminer sa carrière. Il avoue être prêt de la fin et dit que beaucoup pense qu’il n’est plus bon à rien, qu’il a le corps en miettes… mais il va faire taire ses détracteurs ! Il a la volonté pour un dernier run à la WWE et il compte bien remporter le Rumble Climax 2015 ! Il sait que ses adversaires seront redoutables et que cette Road To Wrestlemania sera l’un des moments les plus durs de sa carrière mais il va tout faire conclure sa carrière en beauté dans le Main Event de Wrestlemania 31. Le vétéran poursuit son speech plein d’ambition mais soudain il est interrompu par Roman Reigns ! The Samoan Juggernaut prend la parole et dit respecté Angle mais son temps est révolu, la nouvelle génération est en marche ! Il jette son micro puis se prépare pour son match….
84%

Kurt Angle vs. Roman Reigns | Singles Match, Rumble Climax Block B
Angle est en très bonne forme et va donner du fil à retordre à l’ex membre du Shield qui aura du mal à placer ses moves. Angle joue d’esquives et prend le dessus grâce à sa technique, et portera même sa série de 3 German Suplexs, mais The Samoan Juggernaut finit par se ressaisir et sèchera Kurt avec une violente Leaping Clothesline. Roman reprend le contrôle du ring et va commencer un travail de démolition en vu d’affaiblir le vétéran. Il le terrassera avec un bon Spinebuster puis il veut en finir… Spear ! NON ! Angle esquive et Roman percute le coin ! The Olympic Hero l’embarque immédiatement dans un Angle Slam qui lui vaudra la victoire. Après le match Roman accepte une poignée de main du vétéran sous les applaudissements de la foule.
Vainqueur : Kurt Angle via pinfall (10min30) – 64%


WWE Shows & Specials Events Mini_s10

Lana donne est dans une salle d’entraînement visiblement en Russie. Elle donne une promo où elle explique que Rusev a subit sa première défaite, il a perdu le titre US, mais cela n’a fait que le rendre plus dangereux. La preuve : la caméra se tourne et l’on aperçoit Rusev en train de démolir plusieurs adversaires à l’intérieur d’une cage de MMA. Lana semble ravis et nous dit que Rusev a retrouvé toute sa hargne et fera honneur à la Mère Patrie en démolissant Bad News Barrett à RAW. Rusev mérite son rematch pour le titre US, et s’il le faut il massacrera tout le roster pour l’obtenir. Rien n’arrêtera plus le Bulgarian Steamroller. La promo se termine alors que dans un rugissement Rusev explose un pauvre lutteur à travers la porte de la cage.
53%

WWE Shows & Specials Events Mini_s10

Après une page de pub nous retrouvons le ring aménagé pour le talk-show de Damien Sandow : Five Minutes Of Education. The Lord Of Literacy nous présente ses invités du soir : Batista et John Cena, tout deux membres du Block A du Rumble Climax. Sandow nous dit que les deux hommes font partis des favoris, bien que dans une période creuse. Ce Climax est pour eux l’occasion de se lancer dans la Road To Wrestlemania. Cena prend la parole en premier et parle de ses affrontements contre Brock Lesnar et dit qu’il ne laissera pas The Behemoth remporter le tournoi, il attend leur combat avec impatience. Il promet à la Cenation qu’il battra son Némésis et qu’il sera ensuite dans le Main Event de Wrestlemania 31. Batista se marre et rabaisse John, déclarant que ses récents échecs sont la preuve qu’il n’est plus au niveau. Au contraire The Animal est de retour plus en forme que jamais, il nargue les fans en disant que le scénario sera le même que l’année dernière : Batista vainqueur du Royal Rumble. Sandow rappelle alors que Cena et Batista se feront face lundi à RAW dans le cadre du Rumble Climax, le vainqueur aura l’occasion de prendre la tête du Block A ! Autant dire que l’enjeu est de taille. Et en effet la tension monte entre les deux hommes dans le ring… Batista nargue Cena puis fait mine de quitter le ring, mais c’est pour mieux revenir avec un SPEAR ! NON ! Cena esquive et c’est Sandow qui est coupé en deux ! The Uncrown Champ tente alors l’Attitude Adjustement, mais Batista le repousse puis quitte le ring sous les huées.
77%

WWE Shows & Specials Events Mini_s10

Daniel Bryan & Cesaro (w/ Paul Heyman) vs. Seth Rollins & Bad News Barrett | Normal Tag Team Match
Gros Main Event entre 4 lutteurs considérés comme le futur de la fédération. Le champion mondial fait vraiment forte impression en s’en sortant très bien face à ses deux adversaires mais il finira par manger un Bull Hammer qui le met sur le carreau. Cela ne suffit pas pour l’abattre mais brise son élan et permet aux membres de The Authority de reprendre le match en main. Cesaro réussira finalement le hot tag et Bryan va alors se déchaîner, mais Rollins n’hésite pas à tricher le pliera en deux avec un low blow. Il enchaîne avec le Blackout Stomp : 1…2…2.99 ! Rollins s’en arrache les cheveux et relève son adversaire… mais il est pris dans le YesLock ! Ropebreak. Le combat se poursuit en étant très disputé, Cesaro réussira à mettre Seth hors d’état de nuire en contrant une attaque plongeante avec son European Uppercut, mais pendant ce temps BNB contre le Busaiku Knee Strike avec un Wings Of Change. The Lord Of Street Fight achève ensuite Mr. Money in the Bank avec le Bull Hammer et obtient le compte de 3 !
Vainqueurs : Seth Rollins & Bad New Barrett via pinfall (13min14) – 67%


C’est fait ! Grâce à BNB, Seth Rollins obtient un titleshot au titre de Cesaro, il intègre le match de championnat au Royal Rumble qui devient donc un Triple Threat Match. Rollins n’hésitera pas à narguer Cesaro puis repart en compagnie de l’anglais alors que le champion WWE World Heavyweight est planté au centre du ring les yeux fermés… Daniel Bryan se relève comme il peut, toujours bien sonnée après ce Bull Hammer, et ira faire face à Cesaro. Il s’excuse pour cette défaite puis lui tend la main… mais Cesaro lui éclate la tête avec une European Uppercut !!! The Caesar laisse exploser sa colère et va enchaîner avec son Neutralizer sur le leader de la Rebellion ! Cesaro brandit ensuite son titre et hurle que cela ne change rien, il sera toujours champion au lendemain de Royal Rumble ! L’ère du Caesar ne fait que commencer.
79%


Overall Rating : 73%
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






WWE Shows & Specials Events Empty
MessageSujet: Re: WWE Shows & Specials Events   WWE Shows & Specials Events Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» WWE Shows & Specials Events
» Tutorial des events "compliqués"
» [Crabe]- Suggestions pour Damien?
» Planning des Events
» Events Tang